Vizify : une septième acquisition pour Yahoo en 2014

Régulations
yahoo-rachete-vizify
0 0

Spécialisée dans la visualisation de données en ligne et la création de profils interactifs, la start-up américaine SteamFunk Labs (qui exerce sous la marque Vizify) passe dans le giron de Yahoo.

Depuis l’arrivée de Marissa Mayer aux commandes de Yahoo, la stratégie du groupe est caractérisée par une forte dynamique de croissance externe portée essentiellement sur les rachats de start-up.

Le mois de mars s’ouvre sur une nouvelle acquisition, la septième depuis le début de l’année. Après Aviate  (écran d’accueil « intelligent »), Sparq (marketing sur mobile), Cloud Party (jeux en ligne), Incredible Labs (assistant personnel), Wander (agenda photo « social ») et Distill (aide au recrutement par vidéo), Yahoo jette son dévolu sur Vizify.

Derrière cette marque commerciale se cache la jeune entreprise américaine SteamFunk Labs, basée à Portland (Oregon) et qui développe, officiellement depuis juin 2011, des outils de visualisation de données en ligne. Les utilisateurs de son portail Web peuvent se créer des profils interactifs à partir des données qu’ils ont publiées sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Foursquare ou encore Instagram.

Les informations tirées de ces plates-formes sociales sont transformées en une « biographie numérique » agrémentée de photos, de vidéos, d’infographies, etc. et présentées sous diverses formes : cartes, diaporamas, tableaux de bord personnalisés… Cette approche visuelle des données permet de mettre en avant des statistiques précises sur une carrière professionnelle, sur des mots-clés, voire sur des éléments particuliers comme les moyens de communications privilégiés par l’internaute.

Fondé par Todd Silverstein (son actuel CEO), Jeff Cutler-Stamm et Eli Tucker, Vizify a participé aux programmes d’incubation du fonds privé Portland Seed Fund – spécialisé dans le financement des jeunes sociétés en phase d’amorçage – et de l’accélérateur de start-up Techstars. Ce soutien initial lui a permis de lancer, fin 2011, la bêta privée de l’outil TweetSheet, dont le périmètre d’action se limitait à Twitter.

L’année 2012 s’est ouverte sur une levée de fonds : plus d’un million de dollars obtenus auprès de plusieurs business angels dont Jonathan Sponato (CEO de Picnik, un éditeur d’images en ligne), Matt Shobe (à l’origine du lecteur RSS FeedBurner) et Dan Shapiro (fondateur de Photobucket, service de partage de photos en ligne). Un pic de popularité a été atteint en décembre 2013, avec 100 000 nouveaux comptes et plus d’un million de visiteurs uniques.

vizify

Passé dans le giron de Yahoo, Vizify va fermer son portail. Plus aucune inscription n’est acceptée depuis ce mercredi 5 mars. Les utilisateurs qui avaient souscrit la formule payante lancée à l’automne 2013 seront intégralement remboursés. Ceux qui avaient enregistré un nom de domaine par l’intermédiaire de Vizify bénéficieront des outils pour en récupérer la gestion sans frais.

Les biographies resteront archivées jusqu’au 7 avril avril 2014… ou jusqu’au 4 septembre si l’utilisateur répond positivement (sur le modèle dit de « l’opt-in ») au mail qui lui sera envoyé « dans les prochaine semaines ». Quant aux équipes de Vizify, c’est-à-dire sept employés, elles rejoindront celles de Yahoo dans son fief californien de Sunnyvale.

vizify-yahoo

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous la galaxie Yahoo! ?

Crédit photo : Garsya – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur