Vodafone, Free Mobile, Neufbox Evolution…SFR fait son bilan 2010

Cloud

Le groupe Vivendi, maison-mère de SFR, reste déterminé à détenir SFR à 100%. Le smartphone est en vogue chez l’opérateur mobile.

Lors de la présentation des résultats financiers de Vivendi, Jean-Bernard Lévy, le président du directoire du groupe, a indiqué que l’année 2011 restera difficile pour SFR “compte tenu de cette volonté du régulateur de peser davantage sur le prix et sur les opérateurs”.

En 2010, le chiffre d’affaires SFR s’élève à 12,5 milliards d’euros. L’Ebitda (excédent brut d’exploitation) a baissé de 3,3% (3,2 milliards d’euros) pour la partie mobile. Mais il progresse de 8,6% sur le volet fixe (776 millions d’euros).

Dans un entretien accordé aux Echos, Jean-Bernard Lévy a rappelé la volonté de son groupe de détenir 100% de SFR en rachetant la part minoritaire de Vodafone (44%).

“Cela permettrait un simplification des structures de Vivendi et une plus grande flexibilité. Aujourd’hui, le pacte qui lie Vivendi à Vodafone dans SFR encadre la liberté commerciale de Vivendi et interdit à SFR tout développement à l’international.”

Le patron de Vivendi reste ferme sur le dossier de l’ouverture du réseau 3G de SFR à Free Mobile. “Nous n’avons aucune raison d’investir pour héberger un concurrent. C’est une question de principe.”

Sur le front des boxes, SFR a séduit 200 000 clients avec sa Neufbox Evolution à fin février 2011. La nouvelle version de son boîtier multi play a été lancée en novembre 2010 (qui pousse le volet premium pour développer le revenu moyen par usager ou ARPU). Plus globalement, l’opérateur revendique un total de 4,8 millions de clients dans l’Internet haut débit (+10 % en un an).

Dans le communiqué Vivendi, il est précisé que le parc total de clients mobiles de SFR s’élève à 21,3 millions (dont 16 millions d’abonnés). 28 % des clients SFR sont désormais équipés de smartphones contre 15 % fin 2009.

Chez Orange France, on évoque un essor similaire : 26% de sa base d’abonnés sous contrats sont équipés d’un smartphone (13% l’an dernier).

Renouvellement au marketing chez SFR
Difficile de trouver une stabilité dans le management du pôle marketing chez SFR : Thierry Pélissier, jusqu’ici directeur marketing de SFR, prend des fonctions homologues chez le groupe de grande distribution Carrefour. Contacté par ITespresso.fr, SFR indique que ce poste est désormais occupé par Patrick Asdaghi “qui prend le relais”. Il occupait jusqu’ici le poste de directeur général adjoint innovation services et contenus. La série noire continue pourrait-on dire : mi-2010, Jean-Marc Tassetto, en charge la direction générale de la division grand public et marketing de SFR, avait annoncé son départ pou Google France.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur