Voiture autonome : BlackBerry appuie sur le champignon R&D

Big dataData-stockageMobilité
blackberry-vehicule-autonome

BlackBerry débloque une enveloppe de 70 millions d’euros pour la R&D dans le domaine de la voiture autonome. Un centre dédié a ouvert la semaine passée.

Environ 70 millions d’euros : c’est le budget que BlackBerry prévoit de consacrer, sur les prochaines années, à la voiture autonome, au sein d’un centre R&D fraîchement inauguré à Ottawa en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau.

Présentée comme un « catalyseur » pour l’innovation collaborative en lien avec les secteurs privé et public ainsi que le monde académique, la structure est localisée au sein du siège social de la filiale QNX Software Systems. Elle fonctionne en partenariat avec l’université de Waterloo et le fabricant japonais de semi-conducteurs Renesas Electronics.

Il est question, selon Reuters, d’y créer 650 emplois. Les travaux se porteront notamment sur les dispositifs d’aide à la conduite et les systèmes de mise à jour sécurisée des automobiles, connectées et/ou autonomes.

trudeau-qnx

La plate-forme QNX (OS + hyperviseur), qu’on trouve déjà dans des millions de véhicules, sera mise à contribution aux côtés de technologies telles que celle de la filiale Certicom (acquise en 2009 pour 106 millions de dollars). BlackBerry promet un premier aperçu début janvier dans le cadre du CES à Las Vegas.

La firme s’apprête aussi à expérimenter, sur les routes de l’Ontario, une Lincoln MKZ 2017 modifiée par ses soins pour une conduite autonome.

Un doute subsiste sur le timing exact des opérations, mais les autorités sur place ont donné leur feu vert fin novembre, en application d’un cadre réglementaire « pilote » autorisant les tests de véhicules sans conducteur sur l’ensemble du réseau routier public de la province, à condition que quelqu’un soit derrière le volant pour pouvoir reprendre le contrôle à tout moment.

Un embouteillage est à prévoir : le constructeur allemand Erwin Hymer Group (ex-Roadtrek Motorhomes), spécialisé dans les mobil-homes, prévoit lui aussi de prendre la route. L’université de Waterloo en sera également, en sus de son alliance avec BlackBerry, dans le cadre de son projet WATcar accompagné par AutonomouStuff et Nvidia avec sa plate-forme embarquée DRIVE PX.

chen-qnx


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur