Windows 10 fera ses débuts commerciaux cet été

MobilitéPCPoste de travailSmartphonesSystèmes d'exploitation
windows-10-ete

Windows 10, le prochain OS desktop de Microsoft, sera lancé cet été dans 190 pays en 111 langues. La Chine s’impose comme un marché stratégique.

L’annonce a eu lieu dans le cadre de la rencontre Windows Hardware Engineering Community (WinHEC) organisée en Chine, à Shenzhen : Microsoft fixe à cet été la disponibilité générale de Windows 10, dans 190 pays, en 111 langues.

L’OS proposera des mises à jour en continu, à la fois pour des correctifs de sécurité et de nouvelles fonctionnalités. Le tout sans limite de durée et de surcoût : on ne paiera de licence qu’à l’achat d’une nouvelle machine.

On retrouvera notamment l’assistant vocal Cortana et le support de l’identification biométrique avec le service Windows Hello. Le menu Démarrer signera son retour dans une forme rénovée et Windows 10 occupera moins d’espace disque grâce à un mécanisme de compression des fichiers système.

Quant à la marque Internet Explorer, trop mal vue par le public, elle sera mise en arrière-plan. Le navigateur Web intégré à Windows 10 n’a pas encore officiellement de nom définitif. Il est pour l’heure connu sous l’appellation provisoire Spartan.

Dans le respect de sa stratégie multiplateforme, Microsoft proposera de nombreuses déclinaisons de son OS, dont une gratuite pour l’Internet des objets et plusieurs versions dédiées aux machines ARM low cost comme le Raspberry Pi 2 ou la DragonBoard 410c présentée cette semaine par Qualcomm.

Microsoft accorde une importance particulière au marché chinois. Non seulement en rappelant que des mises à jour gratuites seront proposées aux utilisateurs de Windows 7 et Windows 8.x, mais aussi en nouant des partenariats avec des acteurs locaux.

Lenovo proposera ainsi des services de mise à niveau dans 2500 de ses centres et boutiques situés en Chine. Le groupe high-tech ajoutera également à son catalogue de smartphones sous Windows 10 qui seront accessibles à la mi-2015 chez China Mobile.

Tencent livrera pour sa part un pack de mise à jour gratuit pour ses clients Windows 7 et Windows 8.x. Les jeux distribués par la société feront leur entrée sur le nouveau Windows Store.

Qihu 360 (sécurité informatique) compte aussi aider les quelque 500 millions d’utilisateurs de sa solution à basculer vers Windows 10, avec un système d’update “simple et rapide”.

Enfin, le fabricant de produits électroniques Xiaomi proposer à des clients sélectionnés de tester Windows 10 sur le smartphone Mi 4. Comme le note Silicon.fr, ces testeurs pourront faire remonter directement leurs remarques auprès de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur