Windows 7 fait le bonheur de Microsoft

Cloud

Le Microsoft Days a été l’occasion pour Microsoft de faire le point sur ses nouveaux produits et sur leur impact auprès du public. Place donc à Windows 7, Internet Explorer 9 et Windows Phone 7…

Au-delà de la présence de Steve Ballmer sur la scène parisienne, le Microsoft Days de ce jeudi 7 octobre aura permis à l’éditeur de présenter à ses partenaires (présents dans la salle du Campus d’Issy-les-Moulineaux ou depuis la retransmission live sur le web) les dernières innovations de la firme de Redmond sur de nombreux terrains.

A commencer par Windows 7. Lancé il y a un an, l’OS s’inscrit comme l’un des plus forts succès de l’entreprise. “Windows 7 démarre deux fois plus vite que Vista et trois fois plus vite que XP”, affirmait Marc Jalabert, directeur marketing Microsoft France qui a assuré le rôle de Monsieur Loyal toute la matinée, rapporte Silicon.fr.

Pas moins de 175 millions de PC sont ainsi équipés du système au nombre magique (pour Microsoft) dans le monde. Et son taux de présence atteindrait les 23 % en France, toujours selon Marc Jalabert. Essentiellement sur les PC des particuliers. Mais le meilleur reste à venir. IDC prévoit que 65 % des entreprises migrent leurs postes de travail sous Windows 7 dans les six prochains mois. Elles attendent probablement la finalisation du Service Pack 1 (SP1, également proposé pour Windows Server 2008 R2) pour le moment proposé en bêta.

Le SP1 s’illustrera particulièrement par l’introduction de RemoteFX qui permettra de déporter l’exécution d’applications locales dans un environnement cloud. Les hausses budgétaires à prévoir ne freinent donc pas les entreprises (qui n’ont pas vraiment le choix face à l’arrêt prochain du support de XP). Et “un PC sur deux en entreprise dispose des droits d’accès utilisateur pour Windows 7”, se réjouit le responsable.

Internet Explorer 9, un butineur digne de ce nom

Qu’en sera-t-il de l’adoption d’Internet Explorer 9 accessible en bêta depuis peu ? Les chiffres des premiers téléchargements sont encourageants avec 2 millions de requêtes en 2 jours.

Ses nouvelles fonctionnalités devraient également enfin hisser le navigateur de Microsoft au rang des butineurs dignes de ce nom, démonstration sur scène à l’appui. Et Marc Jalabert de rappeler le support du HTML5 et l’accélération matérielle qui permettra à IE9 de tirer pleinement parti des spécifications graphiques de Windows 7.

Et des belles applications que ne manqueront pas de réaliser les développeurs pour l’environnement Silverlight qui s’enrichit de LightSwitch (qui simplifie les développements des applications Silverlight) et WebMatrix (pour les applications web). Un rappel de ce qui avait été annoncé par l’éditeur lors de sa conférence de rentrée. Ces modules “complètent les outils de développement constitués d’une base sophistiqué”, souligne Marc Jalabert qui fait notamment référence à Visual Studio.

(lire la suite de l’article en page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur