Yahoo Mail : souriez, vous êtes épiés

Cloud

Pour des raisons de sécurité, Yahoo vient d’apporter une modification aux conditions d’utilisation de Yahoo Mail, s’octroyant le droit d’analyser les e-mails entrants et sortants de ses utilisateurs.

Yahoo se permet dorénavant de mettre son nez dans les courriels des utilisateurs de sa messagerie Yahoo Mail. Une décision qui suscite de vives critiques. Et Gmail pourrait tirer parti de ce revirement initié par son concurrent.

A l’occasion de la refonte de ses services en ligne, Yahoo adopte une politique “d’espionnage” du courrier électronique. Celle-là même qui avait détourné de nombreux utilisateurs de la messagerie Gmail.

Ils furent en effet des millions à déserter le fief Google pour rejoindre la maison Yahoo. Les pendules sont désormais remises à l’heure et les e-mails, triés sur le volet par des robots, que l’internaute le veuille ou non.

Yahoo, qui a lancé la nouvelle version de son webmail dans courant du mois de juin, souhaite faire de son service un modèle de simplicité, de sécurité et d’interactivité.

Ces services vous protègeront du spam et des contenus indésirables. Ils vous proposeront de la publicité ciblée“, confie Yahoo.

Ainsi, le mois dernier, Yahoo a bloqué pas moins de 550 millions de messages considérés comme du spam.

Ce changement n’est pas du goût de nombreuses associations de défense de consommateurs, qui ont saisi les autorités compétentes. Des discussions entretenues, il ressort que Yahoo est effectivement tenu d’assurer la confidentialité des données personnelles.

La transparence est pour nous un point-clé car notre entreprise repose avant tout sur la confiance que nous accordent nos utilisateurs“, rétorque la direction de Yahoo.

Le libre arbitre laissé aux usagers du service se matérialisera sous la forme d’une fenêtre pop-up sollicitant un accord pour effectuer la transition vers la nouvelle version de la messagerie.

Auquel cas les nouvelles conditions s’appliqueront immédiatement. L’utilisateur a toutefois le loisir de refuser la mise à jour et le nouveau règlement. En contrepartie, il conserve l’ancienne boîte Yahoo Mail.

Le point qui fâche d’autant plus réside dans l’analyse des courriers entrants. Yahoo s’exprime clairement en ce sens : “A votre charge d’avertir vos correspondants que Yahoo pourra avoir accès à leurs messages“.

Ce que de nombreuses associations jugent absurde. “Contraindre chacun à prévenir ses interlocuteurs d’une telle démarche relève de l’irréaliste“, déclare la Fédération des Consommateurs et Voyageurs américains (FACT).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur