Yahoo organise un “Black-out-Berry” en interne

Régulations

Avec le programme “Smart Phones, Smart Fun”, les salariés du groupe Yahoo se verront octroyer un téléphone mobile parmi une large gamme de terminaux iOS, Android et Windows Phone. Mais BlackBerry est écarté.

En qualité de P-DG du groupe Yahoo, Marissa Mayer veut octroyer à tous les salariés des téléphones mobiles, dans le cadre du programme “Smart Phones, Smart Fun“.

Selon Business Insider, qui a mis la main sur un memorandum transmis en interne, tous les employés sont concernés, y compris ceux des filiales implantées dans 22 pays. Soit quelque 15 000 collaborateurs.

Yahoo prendra non seulement les frais d’acquisition des terminaux, mais aussi les coûts inhérents aux forfaits liés.

Les premières références à cette opération “Smart Phones, Smart Fun” remontent au mois d’août.

Pour des raisons de sécurité et d’homogénéité de la flotte, il fut brièvement question de restreindre l’offre au seul iPhone 4S.

Mais l’alternative Android s’est imposée aussitôt. Les salariés qui en feront la demande pourront ainsi élire leur mobile parmi un vaste choix de marques : outre Apple, le catalogue référence Samsung, Nokia et HTC.

Si de ténors tels l’iPhone 5, le Galaxy S3 et le One X figurent sur la liste, il n’est pas question d’un quelconque BlackBerry.

A contrario, le Lumia 920 est de la partie, alors même que son environnement d’exécution (Windows Phone 8) n’est pas encore officiellement sorti.

Pour justifier le passage à la trappe de RIM, Yahoo évoque “la nécessité pour [ses] effectifs de posséder des smartphones similaires à ceux des utilisateurs du portail Web, afin d’agir de la même manière qu’eux.

Au-delà du fait, cette omission est révélatrice de toutes les peines du BlackBerry, longtemps établi comme le téléphone par excellence des professionnels.

Son constructeur, le Canadien RIM, est en proie à des difficultés financières et s’affiche en net recul sur le marché de la mobilité.

Son dernier atout, la plate-forme BlackBerry 10, prévue pour début 2013, avec une feuille de route vraisemblablement riche de 6 terminaux qui viseraient tous les segments grand public.

Crédit photo : Shutterstock –  noche

Yahoo

Image 9 of 16

Yahoo : Terry Semel aux commandes
2001 - 2007 : un manager venu de Warner Bros dirige Yahoo : Terry Semel. Ici en compagnie de Steven Spielberg (copyright : Yodel Anecdotal)

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur