Cisco acquiert MindMeld : plongée dans l’univers des chatbots

Big dataData-stockageEntrepriseFusions-acquisitionsStart-up
cisco-mindmeld

Cisco s’offre, pour 125 millions de dollars, MindMeld et sa plate-forme de développement d’agents conversationnels mâtinée d’intelligence artificielle.

Pour accrocher le train des agents conversationnels, Cisco pense croissance externe.

L’équipementier américain débourse 125 millions de dollars, en cash et en actions, pour s’emparer d’un spécialiste en la matière : MindMeld.

Ancien chercheur du MIT et des Bell Labs, Tim Tuttle avait fondé la société en 2011 sous le nom d’Expect Labs. Il n’en était pas à sa première aventure entrepreneuriale, s’étant notamment distingué quelques années auparavant en revendant à AOL sa plate-forme de découverte de vidéos baptisée Truveo.

Cette dimension de découverte, on la retrouve dans le discours de MindMeld, qui exploite l’intelligence artificielle pour améliorer la qualité des interfaces conversationnelles.

De ces travaux ont résulté, en 2014, une plate-forme de développement qui fédère, au dernier pointage officiel, 1 200 organisations clientes parmi lesquelles Uniqlo et Spotify.

Associant interprétation du langage naturel, construction de raisonnement et gestion du dialogue, l’offre a retenu l’attention de groupes technologiques comme Google, Intel et Samsung, qui ont mis leurs billes dans MindMeld. Telefónica a fait de même, ainsi que des références du capital-investissement comme Greylock Partners, IDG Ventures… et le fonds In-Q-Tel de la CIA.

Les effectifs de MindMeld constitueront, chez Cisco, une nouvelle entité « Cognitive Collaboration ». Celle-ci sera placée sous le contrôle de la division « IoT and Applications », dont le dénommé Rowan Trollope est responsable.

Rappelant que l’IA est déjà utilisée pour optimiser la gestion des réseaux, anticiper les cyberattaques ou encore réorganiser le poste de travail, l’intéressé fait le parallèle avec un programme qu’il avait écrit, dans les années 80, sur son TI99/4A : un bot basé sur des réponses préfabriquées. Et d’affirmer que, trente ans plus tard, peu de choses ont changé pour la majorité des agents conversationnels, « médiocres dans des conversations au moins en partie non structurées ».

Prenant depuis peu en charge les assistants numériques Amazon Echo et Google Home, la technologie de MindMeld va faire l’objet d’une intégration au sein des solutions collaboratives de Cisco ; à commencer par Spark. Il est prévu de boucler la transaction avant la fin de l’exercice fiscal 2017, qui se terminera le 29 juillet prochain.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur