Les Infiltrés spécial pédophilie : le rôle “amplificateur” de l’Internet

Cloud

Nadine Morano, Action Innocence, OCLCTIC, Jean-Michel Planche (Witbe), ASIC… Condensé des interventions après la diffusion sur France 2 de l’enquête télé choc sur les réseaux pédophiles via Internet.

Mardi soir, à la suite de l’enquête en caméras cachés sur les réseaux pédophiles via Internet dans l’émission Les Infiltrés réalisée par l’agence Capa et diffusée sur France 2, le présentateur David Pujadas a prolongé le débat en invitant des personnalités sur le plateau TV.

Petits extraits choisis des interventions :

Nadine Morano, secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité

“Je vous remercie pour cette émission bouleversante, choquante et traumatisante (…) Internet est fabuleux et dangereux.”

“72% des parents ne regardent pas ce que les font les enfants sur Internet. Il existe une méconnaissance de la part des parents. L’éducation et la surveillance sont les enjeux de demain. Je suis moi-même parent de trois enfants. Parlons de l’accessibilité du porno à tout va. 80% des parents ne savent pas que les enfants ont un blog sur Internet. L’an dernier, le gouvernement a diffusé 5 millions de brochures de sensibilisation dans les écoles primaires au niveau des CM2.”

Autres mesures prises par le gouvernement pour renforcer la lutte contre la pédo-pornographie sur Internet : “Michelle Alliot-Marie, ex-ministre de l’Intérieur, a renforcé le dispositif de 200 personnes. Le blocage des sites pédo-pornographiques entre dans l’arsenal (voir le projet de loi LOPPSI 2). Nous sommes en train d’avancer mais nous serons amenés à apporter une réponse plus forte : peut-être une loi cadre voire un comité interministériel rien que sur ce sujet.”

A propos du rôle de modérateur sur les sites Internet pour adolescents proposant des zones de chat (l’enquête télé a montré des lacunes sur des sites comme Ados.fr de Lagardère Active ou LoisirAdos.com) : “Il y a sans doute un manque de vigilance. Le rôle des modérateurs devrait être mieux défini”.

La secrétaire d’Etat chargée de la Famille et de la Solidarité a réitéré sa volonté de créer une Fondation pour l’éducation aux nouveaux médias avec le concours d’Agnès Vincent-Deray, membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.

(lire la suite page 2) : OCLCTIC


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur