Microsoft – Nokia : les autorités de concurrence américaines valident le rapprochement

Régulations
microsoft-nokia-rapprochement-validation-autorites-regulation-USA-ok

Aux Etats-Unis, Microsoft ne rencontre pas d’obstacles de l’administration pour intégrer Nokia. La décision de la Commission européenne est attendue prochainement.

Après l’annonce du rachat de Nokia par Microsoft le 3 septembre, le rapprochement se précise avec le le feu vert donné par les autorités de la concurrence américaines. Le rachat de l’activité téléphones mobiles de Nokia par Microsoft pour 5,4 milliards d’euros a été approuvé le 29 novembre par la Federal Trade Commission (FTC) et le ministère de la Justice (DoJ) sans conditions particulières.

Il reste l’avis de la Commission européenne qui devrait tomber d’ici le 4 décembre. De son côté, Microsoft compte finaliser cette opération de croissance externe dans le courant du premier trimestre 2014. “Nous sommes impatients que notre partenaire rejoigne la famille Microsoft et nous sommes heureux que le ministère de la Justice ait autorisé l’opération sans condition”, a indiqué Microsoft dans un communiqué.

Sachant que les actionnaires de Nokia ont approuvé le rapprochement entre les deux firmes le 9 novembre dernier.

TechCrunch rappelle qu’avec cette acquisition, Microsoft croque son principal allié OEM pour le segment des smartphones sous Windows Phone. Sachant que Nokia dispose d’une part de 90% des ventes de terminaux sous Windows Phone. Vous voulez encore plus de précisions ? Selon une étude AdDuplex (agence destinée à promouvoir Windows 8 et les applications Windows Phone), près de 90 % du marché des smartphones sous Windows Phone 8 est détenu par Nokia et sa gamme Lumia avec ses multiples déclinaisons (par ordre d’importance des modèles : Nokia Lumia 520, 920, 620, 820 et 720).

Microsoft – Nokia : Stephen Elop revient au bercail

Tout un symbole : en Finlande, Nokia va quitter son siège à Espoo (près d’Helsinki) pour céder la place à l’acquéreur Microsoft et à ses équipes.  Quant aux salariés qui resteront chez Nokia (volet réseaux télécoms), ils seront transférés vers deux autres sites de proximité, toutjours à Espoo.

Quid du CEO Stephen Elop ? Le manager d’origine canadienne a rejoint Microsoft dès l’annonce du rapprochement. Un retour au bercail, pourrait-on dire puisqu’il avait quitté ses fonctions de responsable de la division Business de la firme de Redmond pour prendre les commandes de Nokia en septembre 2010. Il n’a pas perdu de temps. En février 2011, Nokia signait une alliance stratégique avec Microsoft autour de Windows Phone.

Encore récemment, il faisait partie des possibles prétendants à la succession de Steve Ballmer à la tête du groupe Microsoft. Mais son nom n’apparaît plus dans la short-list qui se réduit.

adduplex-repartition-windows-phone-8-nokia-lumia

—————
Quiz : Connaissez-vous vraiment Nokia ?

—————

Photo illustration : Nokia Lumia 1520


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur