Microsoft Office 2010 : 31 millions de licences écoulées en un an

CloudManagement

C’est le premier anniversaire de Microsoft Office 2010. L’éditeur prétend avoir vendu l’équivalent d’une licence Office par seconde. Et la passerelle “cloud” avec les Web Apps prend ses marques.

Il y a un an, le 15 juin 2010, la suite bureautique Office 2010 était mise à disposition par Microsoft.

Face à l’influence grandissante du cloud, cette stratégie avait valu à la firme de Redmond le qualificatif de “vieux jeu”, voire “d’arriérée”.

Et pourtant : 31 millions de licences Office 2010 auraient été vendues dans le monde, “soit une par seconde”.

“Nos détracteurs prétendaient qu’on allait droit dans le mur.”

Ces propos sont ceux de Takeshi Numoto, vice-président en charge du département Office chez Microsoft.

Ils ont été publiés en grande pompe sur le blog officiel de la suite bureautique pour fêter son “anniversaire”.

En réponse à ceux qui insinuaient qu’il était temps de délaisser l’aspect bureautique pour investir dans le cloud, Microsoft semble offrir un cinglant démenti.

Toujours selon Takeshi Numoto, le marché en aurait donc voulu autrement, la suite classique cohabitant avec son équivalent en ligne. Et elle serait progressivement adoptée par les consommateurs.

Microsoft recense aujourd’hui dans le monde 750 millions d’utilisateurs réguliers d’Office pour 1 milliard d’ordinateurs équipés.

Le service Office Web Apps, dont le concurrent est Google Apps, compte désormais 50 millions d’utilisateurs mensuels.

Les entreprises se seraient massivement tournées vers la version 2010 de la suite bureautique, qui a souvent supplanté la version 2007.

Une mise à jour qui a un prix : de 150 à 500 dollars.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur