Outlook avance face à Gmail sur le terrain de l’automatisation

Poste de travail

Rappels de factures, gestion du décalage horaire, aide à la planification de réunions… Microsoft synthétise les dernières fonctionnalités intégrées dans Outlook.

La semaine passée, Google dévoilait une refonte de Gmail mâtinée d’intelligence artificielle avec des fonctionnalités de sécurité renforcées.

Microsoft a répondu à quelques jours d’intervalle, en récapitulant les dernières nouveautés apportées à Outlook pour le monde de l’entreprise.

Certaines de ces fonctionnalités sont déjà disponibles dans Gmail, à l’image des rappels de factures.

Une vingtaine d’organismes – essentiellement nord-américains – sont pour l’heure pris en charge. Les dates d’échéance des paiements qui leur sont dus sont intégrées dans le calendrier Outlook.com. Elles apparaissent également sur l’interface du webmail, dans un encart placé au-dessus des messages, sur le même modèle que les rappels de voyages, de réservations ou encore de livraisons.

Autre fonctionnalité déjà présente dans Gmail (pour les utilisateurs de la G Suite, dans le cadre d’un service de « ressources partagées ») : la suggestion de lieux pour l’organisation d’événements.

Lors de l’ajout d’une réunion dans le calendrier, Outlook propose des salles sur la base de celles récemment utilisées et libres. Pour les lieux publics, l’ensemble des informations, récupérées sur le moteur Bing, sont intégrées dans l’agenda.

L’application iOS – et « bientôt » celle sur Windows, affirme Microsoft – va plus loin : elle estime le temps qu’il faudra à l’utilisateur pour se rendre sur place et lui envoie une notification au moment adéquat.

Outlook gagne aussi en flexibilité sur la gestion du décalage horaire. Il devient possible de définir des événements débutant sous un fuseau et terminant sur un autre. Microsoft introduit par ailleurs un système de suivi des réponses pour les participations aux réunions. L’idée étant de permettre à chacun de s’organiser en fonction des autres participants.

L’intégration avec Active Directory est mise à profit pour compléter les informations de contact dans Outlook sur iOS. Côté Windows, un dispositif d’alerte fait son apparition, pour rappeler aux utilisateurs lorsqu’ils sont en copie cachée.

Sur Android, l’intégration d’Office Lens est prévue pour ce mois-ci. Même échéance visée pour la synchronisation des brouillons sur iOS. Il faudra attendre cet été pour bénéficier, sur macOS, de l’« expérience chat » que Microsoft entend proposer en plaçant le champ de réponse en bas de page.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur