49% des TPE et PME n’ont toujours pas créé leur site Internet

CloudEntreprise

Selon une enquête menée par l’ADEL (Association pour le Développement de l’Economie Numérique), près d’une TPE/PME sur 2 n’a pas encore de portail Web. 31% n’ont même aucun projet dans ce domaine…

Internet est devenu une vitrine incontournable pour recruter et fidéliser des clients.  Les TPE et PME semblent avoir parfois encore un peu de mal à l’intégrer…

Selon son enquête Les Entreprises et Internet menée auprès de 6809 entreprises et professionnels* (dont 87% sont des entreprises de moins de 10 salariés), l’ADEN (Association pour le Développement de l’Economie Numérique en France) souligne que 51% des répondants sont équipés d’un site Web.

Ainsi, le nombre de sites Internet professionnels a connu une croissance de 69% entre janvier 2009 et février 2011.

Toutefois, 49% des petites et moyennes structures interrogées ne sont toujours pas dotées d’un portail Web et 31% ont indiqué n’avoir pas de projet pour le moment dans ce domaine…

Petite lueur à l’horizon : « […] sur l’ensemble du territoire nationale, un professionnel sur cinq interrogé (soit 18%) indique d’ailleurs soit être en phase de création d’un site, soit avoir le projet d’en avoir un », souligne Stéphane Escoffier, directeur général de Doyousoft et président de la commission « Ventes et Marketing » de l’ADEN.

Parmi les principales raisons qui motivent les TPE et les PME dans la création de leur site Web, accroître significativement leur activité commerciale est la plus importante, avec l’espoir de l’arrivée de nouveaux clients et de nouvelles commandes.

Mais les petites structures comptent aussi, grâce à leur portail Internet, gagner en notoriété.

Des freins à la création existent toujours

Malheureusement, si près de la moitié des sondés ne possèdent pas encore de site Internet, c’est aussi parce qu’ils sont retenus par des freins et quelques réticences.

Si 31% d’entre eux ne souhaitent pas, pour l’instant, lancer leur portail en ligne, c’est parce qu’ils déclarent n’en pas voir l’utilité pour leur activité.

Pour les 18% d’entreprises souhaitant se doter d’un site, les deux tiers d’entre elles ont affirmé avoir rencontré des difficultés pour réaliser ce projet, parmi lesquelles figure en bonne place le manque de temps (40% des réponses) ! Arrive ensuite le manque de compétences informatiques ou techniques.

Le coût demeure aussi un sérieux frein. Ainsi, deux tiers des TPE et PME ont affirmé qu’un site Internet leur coûterait trop cher.

Les entreprises qui en ont déjà un ont indiqué que leur budget médian s’est élevé à 2 500 euros pour un site marchand et à 900 euros pour un site vitrine.

 

Méthodologie mise en place par l’ADEN
 –    Consultation Nationale menée auprès de 870 000 contacts
–     6809 entreprises et professionnels (87% d’entreprises de moins de 10 salariés) ont répondu
–    Enquête lancée le 17 février 2011 et clôturée le 22 mars 2011

Crédit photo : Copyright e-artpictures-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur