Press release

ABIVAX annonce la sélection de son abstract sur ABX464 pour une présentation lors de la future Conférence internationale sur le sida à Durban

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: ABIVAX (Paris:ABVX) (Euronext Paris : FR0012333284 – ABVX), société de biotechnologie leader dans le développement clinique et la commercialisation de médicaments antiviraux et de vaccins thérapeutiques pour des maladies telles que le VIH/sida et l’hépatite B chronique, a annoncé aujourd’hui que son abstract, intitulé « Activité antivirale et innocuité d’ABX464 dans le

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

ABIVAX (Paris:ABVX) (Euronext Paris : FR0012333284 – ABVX), société de
biotechnologie leader dans le développement clinique et la
commercialisation de médicaments antiviraux et de vaccins thérapeutiques
pour des maladies telles que le VIH/sida et l’hépatite B chronique, a
annoncé aujourd’hui que son abstract, intitulé « Activité
antivirale et innocuité d’ABX464 dans le traitement du VIH chez des
patients naïfs »
, a été sélectionné pour faire l’objet d’une
présentation lors de la 21ème Conférence internationale sur le sida
(SIDA 2016), qui aura lieu à Durban, en Afrique du Sud, du 18 au 22
juillet 2016. La date et l’heure de la présentation seront rendues
publiques dans les prochaines semaines.

« Nous sommes ravis d’apprendre que notre abstract a été retenu pour
faire l’objet d’une présentation lors de la conférence SIDA 2016,
considérée comme le principal évènement mondial dédié aux professionnels
travaillant dans le secteur du VIH. Cette sélection de l’abstract
d’ABIVAX consacré aux travaux que nous réalisons actuellement sur
ABX464, dans le cadre d’une conférence d’une telle ampleur, démontre et
confirme l’intérêt que nos recherches et découvertes suscitent au sein
de la communauté scientifique et d’autres entités ayant pour objectif de
répondre aux besoins non satisfaits des patients atteints du VIH »
,
a déclaré le Professeur Hartmut Ehrlich, M.D., Directeur Général
d’ABIVAX.

ABX464 est une petite molécule, administrée par voie orale, actuellement
en cours d’évaluation clinique chez des patients atteints du VIH. Ce
candidat médicament agit en inhibant la réplication du VIH au moyen d’un
mécanisme totalement nouveau (la modulation de la biogénèse de l’ARN
viral), potentiellement à l’épreuve des résistances développées par le
virus et susceptible de réduire durablement la charge virale des
patients.

L’abstract sélectionné pour la conférence SIDA 2016 reviendra sur les
résultats de la première étude de Phase IIa d’ABX464, préalablement
présentés lors de la Conférence sur les rétrovirus et les infections
opportunistes (CROI) qui a eu lieu en février 2016 à Boston, aux
Etats-Unis. Ces résultats, concernant l’administration d’ABX464 en
monothérapie, mettent en évidence les éléments suivants : 1) un effet
‘dose-dépendant’ de réduction de la charge virale, observé chez 4
patients sur 6 issus de la cohorte s’étant vue administrer les doses les
plus élevées (150 mg), soit une réduction de la charge virale d’au moins
0,5log10 au quatorzième jour de traitement. Cet effet antiviral
‘dose-dépendant’ correspond aux propriétés pharmacocinétiques d’ABX464.
La Cmax observée au niveau des différentes cohortes a démontré une
augmentation linéaire, conforme à la dose administrée ; et 2) la
tolérance et l’innocuité satisfaisante d’ABX464, manifestée notamment
par l’absence d’effets indésirables graves et/ou sévères. Les seuls
effets indésirables observés étaient légers à modérés, et se sont
produits peu de temps après l’administration d’ABX464, ce qui est une
nouvelle fois conforme aux propriétés pharmacocinétiques du médicament.

« Les résultats de la première étude de Phase IIa d’ABX464, qui
démontrent clairement l’existence d’un effet ‘dose-dépendant’ sur la
réduction de la charge virale chez les patients atteints du VIH, sont
très encourageants »,
a déclaré de son côté le Dr. Robert
Murphy, M.D., Directeur du Public Health and Medecine Institute de la
Northwestern School of Medecine à Chicago, aux Etats-Unis. « Nous
attendons avec impatience d’autres résultats d’études de ce candidat
médicament novateur, potentiellement capable d’entrainer une guérison
fonctionnelle des patients atteints du VIH ».

« Nous sommes convaincus d’avoir franchi une étape importante dans le
développement d’ABX464, en établissant un lien entre la dose de
médicament administrée et la réduction de la charge virale chez la
majorité des patients ayant reçu la dose la plus élevée dans le cadre de
notre étude »,
a affirmé le Dr. Jean-Marc Steens, Directeur
médical d’ABIVAX. « Nous estimons que ces résultats justifient la
poursuite du développement d’ABX464, et avons par conséquent décidé de
procéder à une seconde étude de Phase IIa »
, a-t-il ajouté.

Une seconde étude de Phase IIa, dont le critère principal est
l’évaluation de l’effet à long terme d’ABX464 sur la réduction de la
charge virale chez les patients infectés dont l ‘infection est contrôlée
par Darunavir « boosté », est en cours de lancement en Espagne, et
devrait également être menée en Belgique et en France, une fois les
approbations requises obtenues. En plus des essais cliniques de Phase
IIa, des études cliniques à grande échelle devraient être lancées d’ici
début 2017.

ABIVAX (www.abivax.com)
est une société de biotechnologie émergente, leader dans la recherche,
le développement clinique et la commercialisation de médicaments et
vaccins thérapeutiques antiviraux dans le traitement de maladies
infectieuses sévères, telles que le VIH/sida et l’hépatite B chronique.
Le portefeuille d’ABIVAX se compose de deux produits à un stade de
développement avancé, qui font l’objet d’essais cliniques : ABX464, une
nouvelle molécule prometteuse contre le VIH/sida, administrée par voie
orale et à l’épreuve des résistances développées par le virus ; et
ABX203, un vaccin thérapeutique récemment approuvé à Cuba et en phase
finale de développement clinique, potentiellement capable de guérir
l’hépatite B chronique.
ABIVAX développe également d’autres
médicaments et vaccins thérapeutiques antiviraux susceptibles de rentrer
en phase de développement clinique dans les 18 prochains mois.
Suivez-nous
sur Twitter @ABIVAX_

Contacts

Relations investisseurs
ABIVAX
Raquel Lizarraga,
+33 1 53 83 09 63
raquel.lizarraga@abivax.com
ou
Citigate
Dewe Rogerson

Antoine Denry/Alexandre Dechaux
+33 1 53 32
84 75
abivax@citigate.fr
ou
LifeSci
Advisors

Chris Maggos, +41 79 367 6254
chris@lifesciadvisors.com
ou
Relations
presse

ALIZE RP
Caroline Carmagnol/Margaux Pronost
+33
6 64 18 99 59 / +33 1 44 54 36 65
abivax@alizerp.com