Press release

Air Liquide : 1er semestre 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Bonne tenue des ventes Gaz & Services Acquisition d’Airgas relutive dès 2016 PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulator News: Air Liquide (Paris:AI):   Chiffres clés du 1er semestre   Faits marquants du 1er semestre   Chiffre d’affaires Groupe : +8,0 %* 8 295 millions d’euros   Hors Airgas   Ventes Gaz & Services : +3,6 %* Marge opérationnelle Gaz

Bonne tenue des ventes Gaz & Services

Acquisition d’Airgas relutive dès 2016

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulator News:

Air Liquide (Paris:AI):

 

Chiffres clés du 1er semestre

 

Faits marquants du 1er semestre

 

  • Chiffre d’affaires Groupe : +8,0 %*
    8
    295 millions d’euros

 

Hors Airgas

 

  • Ventes Gaz & Services : +3,6 %*
  • Marge opérationnelle Gaz & Services : 19,6 %

 

 

 

 

  • Airgas : clôture de l’acquisition le 23 mai, premier
    refinancement de 3 milliards d’euros par émission obligataire,
    cession d’actifs aux Etats-Unis en cours d’approbation par la
    FTC.
  • Nouveaux contrats dans les marchés en croissance : écrans
    plats (Chine), propulsion de satellites (France), purification
    de biogaz (Europe).
  • Acquisitions dans l’Industriel Marchand (deux
    distributeurs aux Etats-Unis et un spécialiste du transport sous
    température contrôlée) et dans la Santé (hygiène au
    Brésil).
  • Innovation et Technologies : nouveau Centre de Recherche
    et Technologie (Shanghai), utilisation de CO2 pour
    produire du béton durable.
  • NEOS : communication du nouveau programme d’entreprise du
    Groupe pour la période 2016-2020

* variation S1 2016/S1 2015 hors effet de change et d’énergie

Commentant le premier semestre 2016, Benoît Potier,
Président-Directeur Général du groupe Air Liquide
, a déclaré :

« Ce semestre est marqué par la clôture de l’acquisition d’Airgas,
qui sera relutive dès 2016, et par sa première contribution à la
performance du Groupe. Dans un contexte de croissance mondiale modérée,
les ventes Gaz & Services affichent une bonne tenue. La croissance est
le fruit du dynamisme de l’activité Electronique, de la hausse des
volumes en Grande Industrie, et de la progression de l’activité Santé.
Ce semestre se caractérise également par un effet de change négatif et
des prix de l’énergie en baisse.

Toutes les géographies progressent à données comparables,
bénéficiant notamment d’une légère amélioration de la demande dans
l’industrie depuis le début de l’année. Cette progression est plus
marquée en Asie-Pacifique et dans les économies en développement.

Le Groupe continue de générer des gains d’efficacité récurrents
auxquels s’ajouteront, dans la 2
ème
partie de l’année, les premiers bénéfices des synergies d’Airgas. La
performance opérationnelle des Gaz & Services est solide, comme en
témoignent la progression de la marge et la forte croissance du cash
flow.

Les investissements industriels en cours d’exécution, qui
représentent 2,1 milliards d’euros, et les nouvelles signatures de
contrats, vont contribuer à la croissance des prochaines années.

Suite à la finalisation de l’acquisition d’Airgas, Air Liquide est
confiant dans sa capacité à générer en 2016 une croissance à la fois du
résultat net et du bénéfice net par action, intégrant l’effet de
l’augmentation de capital prévue en septembre/octobre.»

Le chiffre d’affaires du Groupe du 1er
semestre 2016
s’élève à 8 295 millions d’euros intégrant les
ventes d’Airgas consolidées à partir du 23 mai 2016 (date de la clôture
de l’acquisition), à savoir 511 millions d’euros. Le chiffre
d’affaires est en hausse de +2,2 % en variation publiée et de +8,0 %,
hors effet de change et d’énergie, par rapport au 1er
semestre 2015. En excluant le périmètre Airgas, la croissance comparable1
est de +1,7 %.

Le chiffre d’affaires Gaz & Services s’établit à 7 618
millions d’euros
avec les ventes d’Airgas depuis le 23 mai 2016. Il
est en croissance de +4,3 % en variation publiée et de +10,6 %,
hors effets de change et d’énergie, par rapport au 1er
semestre 2015. En excluant le périmètre Airgas, la croissance comparable
est de +3,6 %. Ce semestre, l’effet de change défavorable
(-2,6 %) se combine à l’impact négatif de l’énergie (-3,7 %).

Les économies en développement continuent d’afficher une forte
croissance avec une progression du chiffre d’affaires Gaz & Services de +11,4
%
en données comparables.

Au global, toutes les activités Gaz & Services progressent en
croissance comparable au 1er semestre 2016, sauf
l’Industriel Marchand qui reste contrasté. Ainsi :

  • La Grande Industrie, en forte progression de +6,2 %,
    est en croissance dans toutes les zones géographiques. Elle bénéficie
    de la montée en puissance de nos unités de production, notamment en
    Allemagne, en Europe de l’Est, en Amérique du Nord et du Sud, et en
    Chine. La contribution des deux unités de production d’hydrogène sur
    le site de Yanbu, démarrées au 2ème trimestre 2015, reste
    significative ce semestre, en particulier au 1er trimestre.
    Aux Etats-Unis, la croissance s’accélère au 2ème trimestre
    à la faveur du démarrage d’une nouvelle unité de production de gaz de
    l’air, tandis qu’en Chine les volumes restent élevés ce semestre.
  • L’Industriel Marchand, en retrait de -1,6 %, reste
    contrasté. On note cependant une légère amélioration au 2ème
    trimestre. Les ventes en Europe, positives ce semestre, progressent de +2,7
    %
    au 2ème trimestre, notamment grâce à la hausse des
    volumes de vrac. En Amérique du Nord, les segments de marché liés à
    l’énergie et la fabrication métallique sont toujours affectés par la
    faible demande pour les services pétroliers et les industries
    associées, alors que les marchés de l’Agroalimentaire, de la Pharmacie
    et de la Recherche sont en croissance. On retrouve cette dynamique de
    marché chez Airgas dont les ventes de gaz sont en légère
    progression au 1er semestre. La situation est également
    contrastée en Asie-Pacifique avec des ventes en retrait au Japon
    tandis que les volumes sont en forte hausse en Chine. L’effet prix
    global demeure modeste à +0,4 % dans un contexte mondial d’inflation
    basse.
  • L’Electronique continue d’afficher une croissance robuste à
    +11,2 %
    . Elle est portée par la forte demande en équipements et
    installations et par les ventes de molécules avancées qui progressent
    de plus de +25 %. L’activité est particulièrement vigoureuse en
    Asie-Pacifique avec une croissance à deux chiffres au Japon, en Chine
    et à Singapour.
  • La Santé, en hausse de +4,8 %, bénéficie de la demande
    toujours élevée en services de santé à domicile, du dynamisme de
    l’activité hygiène dont les ventes progressent de +19 %, et de
    son expansion dans les économies en développement, notamment au Brésil
    et en Argentine. En incluant la contribution d’Airgas à travers
    ses ventes de gaz médicaux aux hôpitaux, le chiffre d’affaires mondial
    de la Santé au 2ème trimestre progresse de +11,5 %,
    hors effet de change.

Le chiffre d’affaires de l’Ingénierie et Construction, qui
s’élève à 254 millions d’euros, est en baisse significative
par rapport au 1er semestre 2015, affecté par le
ralentissement des grands projets liés à l’énergie et par le faible
nombre de nouveaux projets.

Le chiffre d’affaires de l’activité Marchés globaux & Technologies
s’établit à 146 millions d’euros. Il est en progression de +10,7
%
, en données comparables, porté par les marchés liés au domaine
maritime et au spatial au 1er trimestre, ainsi que par une
activité biogaz dynamique au 2ème trimestre.

Le Groupe, qui continue de renforcer sa compétitivité, a généré ce
semestre 143 millions d’euros de gains d’efficacité récurrents,
en ligne avec nos prévisions pour l’année. A ces efficacités
s’ajouteront au 2ème semestre les premiers bénéfices des
synergies d’Airgas dont le processus d’intégration est bien engagé. La marge
opérationnelle Gaz & Services
, qui s’établit à 19,6 %,
hors effet Airgas, augmente de +20 points de base par rapport au 1er
semestre 2015.

Le résultat net (part du Groupe) s’établit à 811 millions
d’euros
sur le semestre, ou 842 millions d’euros hors effet Airgas,
soit une hausse comparable de +1,1 %. Le 1er semestre 2016 a
été impacté par des coûts exceptionnels liés à l’acquisition d’Airgas
d’un montant de l’ordre de 100 millions d’euros avant impôts. Une
fois que les cessions prévues aux Etats-Unis seront finalisées, ce qui
est attendu pour le second semestre 2016, les plus values
correspondantes viendront compenser les coûts exceptionnels de
l’année liés à l’acquisition d’Airgas.

Le cash flow (après variation du Besoin en Fonds de Roulement),
hors Airgas, est en forte progression de +23 %. La dette nette
s’établit à 19,9 milliards d’euros au 30 juin 2016 alors que le
paiement complet de l’acquisition d’Airgas a été réalisé. Le ratio
d’endettement sur capitaux propres
devrait être ramené à environ
100 %
à la fin de l’année.

____________

1 Hors effets de change, d’énergie et de périmètre
significatif (Airgas).

Performance du 1er semestre 2016

En millions d’euros    

S1 2016/2015

Publié

 

S1 2016/2015

Incluant Airgas,

hors change et

énergie

 

S1 2016/2015

Comparable1

Chiffre d’affaires Groupe 8 295 M€ +2,2 % +8,0 % +1,7 %

dont Gaz & Services

7 618 M€

+4,3 % +10,6 % +3,6 %
 

Résultat Opérationnel Courant

1 382 M€ -1,9 %
Résultat net (part du Groupe) 811 M€ -4,6 % +1,1 %
Dette nette au 30 juin 2016   19 860 M€            

1 Hors effets de change, d’énergie et de périmètre
significatif (Airgas).

________

Le Conseil d’Administration d’Air Liquide s’est réuni le 29
juillet 2016. Lors de cette réunion, le Conseil d’Administration a
examiné les comptes consolidés au 30 juin 2016.

Les procédures d’examen limité sur les comptes semestriels consolidés
ont été effectuées et un rapport sans réserve est en cours d’émission
par les Commissaires aux comptes.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a confirmé l’intention de la
société de procéder à une augmentation de capital avec maintien du droit
préférentiel de souscription pour un montant entre 3 milliards et 3,5
milliards d’euros, qui devrait avoir lieu en septembre/octobre, en
fonction des conditions de marché.

Il a également décidé d’une attribution spécifique d’actions de
performance destinée à marquer la reconnaissance de la société pour le
travail accompli par toutes les équipes ayant contribué à la réalisation
de l’acquisition d’Airgas dont le détail sera publié sur le site
internet de la société.

________

Les slides de la publication sont disponibles à partir de 8h45
(heure de Paris) sur le site internet du Groupe airliquide.com

Suivez l’annonce des résultats en direct sur Twitter grâce au
mot-dièse (hashtag) #ALresults

Tout au long de l’année, suivez l’actualité d’Air Liquide sur
@AirLiquideGroup

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Chiffre d’affaires du 3ème trimestre 2016
25
octobre 2016

Salon Actionaria, Paris, France
18 et 19 novembre 2016

Résultats annuels 2016
15 février 2017

Air Liquide est le leader mondial des gaz, technologies et services pour
l’industrie et la santé. Présent dans 80 pays avec environ 68 000
collaborateurs, le Groupe sert plus de 3 millions de clients et de
patients*. Oxygène, azote et hydrogène sont des petites molécules
essentielles à la vie, la matière et l’énergie. Elles incarnent le
territoire scientifique d’Air Liquide et sont au cœur du métier du
Groupe depuis sa création en 1902.

Air Liquide a pour ambition d’être le leader de son industrie, d’être
performant sur le long terme et de contribuer à un monde plus durable.
Sa stratégie de transformation centrée sur le client vise une croissance
rentable dans la durée. Elle s’appuie sur l’excellence opérationnelle et
la qualité des investissements, de même que sur l’innovation ouverte et
l’organisation en réseau mise en place par le Groupe à l’échelle
mondiale. Grâce à l’engagement et l’inventivité de ses collaborateurs
pour répondre aux enjeux de la transition énergétique et
environnementale, de la santé et de la transformation numérique, Air
Liquide crée encore plus de valeur pour l’ensemble de ses parties
prenantes.

Le chiffre d’affaires d’Air Liquide s’est élevé à 16,4 milliards d’euros
en 2015. Ses solutions pour protéger la vie et l’environnement
représentent plus de 40 % de ses ventes. Le 23 mai 2016, Air Liquide a
finalisé l’acquisition d’Airgas dont le chiffre d’affaires s’est élevé à
5,3 milliards de dollars (environ 4,8 milliards d’euros) pour l’année
fiscale se terminant au 31 mars 2016.

Air Liquide est coté à la Bourse Euronext Paris (compartiment A) et
appartient aux indices CAC 40 et Dow Jones Euro Stoxx 50.

*Suite à l’acquisition d’Airgas le 23 mai 2016

Résultats du 1er semestre 2016

Extrait du rapport de gestion

PERFORMANCE DU 1ER SEMESTRE 2016

    2
 

Chiffres clés du 1er semestre 2016

3

Faits marquants 1er semestre 2016

4

Compte de résultat 1er semestre 2016

7

Variation de l’endettement net

15
 

CYCLE D’INVESTISSEMENT

16
 

PERSPECTIVES

17
 

ANNEXES

18
 

Chiffre d’affaires du 2ème trimestre
2016

18

Impacts du change, de l’énergie et du périmètre significatif

19

Information géographique et sectorielle

20

Compte de résultat consolidé

21

Bilan consolidé

22

Tableau des flux de trésorerie consolidé

23

Information financière pro forma consolidée

25
 

PERFORMANCE DU 1er SEMESTRE 2016

Ce semestre est marqué par la finalisation de l’acquisition d’Airgas et
le début de sa contribution à la performance du Groupe. Le chiffre
d’affaires du Groupe au 1er semestre 2016 s’établit à 8 295
millions d’euros, intégrant 511 millions d’euros de ventes d’Airgas
consolidées à partir du 23 mai 2016 (date de la clôture de
l’acquisition). Le chiffre d’affaires est en hausse de + 2,2 % en
variation publiée et de + 8,0 % hors effet de change et d’énergie par
rapport au 1er semestre 2015 ; en variation comparable, la
croissance est de + 1,7 %. Le chiffre d’affaires Gaz et Services
s’établit à 7 618 millions d’euros, en croissance de + 4,3 % en
variation publiée et de + 10,6 % hors effet de change et d’énergie ; en
variation comparable, la progression est de + 3,6 %. Le semestre est
marqué par une bonne tenue des ventes, notamment dans l’activité
Electronique qui reste dynamique, en Grande Industrie et en Santé.
Toutes les géographies progressent à données comparables dans un
contexte de croissance mondiale modérée et d’une légère amélioration de
la demande dans l’industrie depuis le début de l’année.

Les efforts continus sur les coûts permettent de réaliser 143 millions
d’euros d’efficacités, en ligne avec les objectifs. A ces gains
d’efficacité récurrents s’ajouteront au 2ème semestre 2016
les premiers bénéfices des synergies d’Airgas. La marge opérationnelle
Gaz et Services, hors intégration d’Airgas, ressort à 19,6 % par rapport
à 19,4 % au 1er semestre 2015, soutenue notamment par
des prix de l’énergie bas. Le résultat net part du Groupe s’établit à
811 millions d’euros. Il intègre 92 millions d’euros avant impôt de
coûts exceptionnels liés à l’acquisition d’Airgas. Une fois que les
cessions prévues, actuellement en cours d’approbation par la FTC, seront
finalisées, ce qui est attendu pour le 2ème semestre 2016,
les plus values correspondantes compenseront l’ensemble des coûts
exceptionnels de l’année liés à l’acquisition d’Airgas. Le résultat net
part du Groupe est en croissance comparable de + 1,1 %, en ligne avec
les perspectives annoncées en début d’année.

La capacité d’autofinancement avant variation du besoin en fonds de
roulement atteint 1 575 millions d’euros, un niveau historiquement
élevé. Le flux net de trésorerie après variation du besoin en fonds de
roulement (et autres éléments) est particulièrement robuste et progresse
de + 23,6 % par rapport au 1er semestre 2015.

Le portefeuille d’opportunités d’investissement à 12 mois s’établit à
2,2 milliards d’euros à fin juin 2016. Les décisions d’investissement
atteignent 1,0 milliard d’euros. Les investissements en cours
d’exécution représentent 2,1 milliards d’euros et devraient apporter une
contribution future aux ventes annuelles d’environ 0,9 milliard d’euros,
après montée en puissance complète.

Chiffres clés du 1er semestre 2016

(en millions d’euros)   S1 2015   S1 2016  

Variation

2016/2015 publiée

 

Variation 2016/2015

avec Airgas, hors

change et hors

énergie

 

Variation 2016/2015

comparable(a)

Chiffre d’affaires total   8 115   8 295   + 2,2 %   + 8,0 %   + 1,7 %
dont Gaz et Services   7 302   7 618   + 4,3 %   + 10,6 %   + 3,6 %
Résultat opérationnel courant   1 409   1 382   – 1,9 %   + 0,4 %   – 4,2 %
Résultat opérationnel courant

(en % du chiffre d’affaires)

  17,4 %   16,7 %   – 70 pbs      
Autres produits et charges opérationnels non courants   (6,4)   (89,3)            
Résultat net – part du Groupe   849   811   – 4,6 %   – 2,5 %   + 1,1 %
Bénéfice net par action (en euros)   2,48   2,36   – 4,8 %        
Flux net de trésorerie généré par les activités opérationnelles(b)   965   1 193   + 23,6 %      
Paiements nets sur investissements(c)   1 188   13 105        
Endettement net   7 927   19 860        
Ratio d’endettement net sur fonds propres(d)   59 %   151 %        
Rentabilité des capitaux employés après impôts – ROCE   10,8 %   8,3 %(e)        

( a) Hors effets de gaz naturel, d’électricité, de taux de change
et hors Airgas.

(b) Capacité d’autofinancement après variation du besoin en fonds de
roulement et autres éléments.

(c) Incluant les transactions avec les actionnaires minoritaires.

(d) Ajusté de l’étalement du dividende payé au 1er semestre
sur toute l’année.

(e) Rentabilité des capitaux employés après impôts : ((résultat net
après impôts et avant déduction des intérêts minoritaires – coûts de
l’endettement financier net après impôts) sur le 2ème
semestre 2015 et le 1er semestre 2016) / ((capitaux propres
+ intérêts minoritaires + endettement net) moyens entre juin 2015,
décembre 2015 et juin 2016).

.Faits marquants du 1er
semestre 2016

UNE ACQUISITION MAJEURE

Le 23 mai 2016, Air Liquide a annoncé la finalisation de
l’acquisition de la société américaine Airgas
. Au niveau mondial,
les activités combinées du Groupe incluant Airgas généreront un chiffre
d’affaires annuel de plus de 20 milliards d’euros.

  • Le schéma d’intégration des deux organisations progresse : les
    branches d’activité Grande Industrie et Electronique aux Etats-Unis
    seront supervisées depuis le site de Houston au Texas, les branches
    d’activité Industriel Marchand et Santé depuis le site de Radnor en
    Pennsylvanie.
  • Les synergies, chiffrées à plus de 300 millions de dollars
    américains
    , sont confirmées. Pour environ 70%, il s’agit
    d’optimisations identifiées en production et en logistique, et de
    l’alignement des processus administratifs. Pour environ 30%, les
    synergies de ventes correspondent au déploiement des offres Air
    Liquide à travers le réseau Airgas et des offres Airgas au Canada et
    au Mexique. Elles incluent aussi l’accélération des ventes de gaz de
    l’air et d’hélium en s’appuyant sur les capacités de production d’Air
    Liquide.
  • Air Liquide a obtenu un prêt relais pour l’opération, et le plan de
    refinancement de l’acquisition intégre une augmentation de capital de
    3 à 3,5 milliards d’euros, ainsi qu’un mix d’obligations à long terme
    en dollars américains et en euros.

La première étape de ce refinancement a été réalisée avec succès. Le 6
juin 2016, Air Liquide a annoncé une émission obligataire de 3
milliards d’euros à un taux moyen pondéré de 0,65 %
. Cette opération
a permis d’émettre plusieurs tranches obligataires de 2 à 12 ans, avec
une durée moyenne pondérée de 7,3 ans. Les 3 milliards d’euros levés
permettent au Groupe de refinancer une partie du prêt relais de 12
milliards de dollars américains, et de continuer de financer de manière
durable sa croissance à long terme.

Air Liquide prévoit de réaliser une augmentation de capital avec
maintien du droit préférentiel de souscription en septembre/octobre 2016
,
en fonction des conditions de marché. Une émission obligataire en
dollars américains
sera réalisée après l’augmentation de capital.

  • Conformément au processus de désinvestissement décrit dans le
    communiqué de presse de l’Autorité Américaine de la Concurrence (FTC)
    du 13 mai 2016, un accord a été conclu avec Matheson Tri-Gas, Inc.
    (“Matheson”), une filiale de Taiyo Nippon Sanso Corporation (Tokyo,
    Japon), portant sur la vente d’une partie des actifs situés aux
    Etats-Unis.

Par ailleurs, Air Liquide a également signé un accord de vente de deux
de ses unités dans l’Iowa qui produisent du dioxyde de carbone liquide
et de la glace sèche et qui correspondent aux actifs restants dont la
FTC a exigé la vente dans le cadre de l’acquisition d’Airgas par Air
Liquide.

Les désinvestissements prévus sont en ligne avec ce qu’Air Liquide avait
envisagé avant l’opération. Ils viendront réduire les ventes annuelles
de l’ensemble consolidé d’environ 270 millions de dollars américains.
L’opération avec Matheson et la vente des unités basées dans l’Iowa
demeurent soumises à l’approbation finale de la FTC et devraient être
conclues au cours du 3ème trimestre 2016.

LANCEMENT DU NOUVEAU PROGRAMME D’ENTREPRISE 2016-2020 : NEOS

Le Groupe a pris une nouvelle dimension à la suite de l’acquisition
d’Airgas et entre ainsi dans une nouvelle phase de son développement. Sa
stratégie est celle d’une transformation centrée sur le client
permettant d’assurer une croissance rentable dans la durée. Elle
s’appuie sur l’excellence opérationnelle et la qualité des
investissements, de même que sur l’innovation ouverte et l’organisation
en réseau déjà mise en place par le Groupe à l’échelle mondiale.
L’ambition d’Air Liquide est d’être le leader de son industrie, d’être
performant sur le long terme et de contribuer à un monde plus durable.

Air Liquide a identifié trois grandes tendances de long terme qui sont
des sources de croissance pour toutes ses activités. Il s’agit de la
transition énergétique et environnementale, de l’évolution du monde de
la santé et de la transformation numérique.

Air Liquide vise, dans le cadre de son programme NEOS pour la période
2016-2020, une croissance de son chiffre d’affaires en moyenne
annualisée de + 6 % à + 8 %, incluant en 2017 un effet de périmètre lié
à la consolidation d’Airgas correspondant à + 2 % en moyenne annualisée.
Le Groupe entend également générer des gains d’efficacité substantiels
récurrents de plus de 300 millions d’euros en moyenne par an à partir de
2017, auxquels s’ajoutent les synergies liées à l’acquisition d’Airgas
d’un montant total supérieur à 300 millions de dollars américains. Le
Groupe vise une rentabilité des capitaux employés (ROCE) supérieure à
10 % dans 5 à 6 ans. Enfin, le maintien d’une notation long terme
minimum de catégorie « A » (des agences de notation Standard & Poor’s et
Moody’s), grâce à un bilan solide, reste une priorité.

En ce qui concerne la responsabilité, qui, comme la performance, est au
cœur de son ambition, le Groupe va renforcer ses actions visant à
améliorer l’environnement et la santé par la qualité de l’air et va
poursuivre un dialogue actif avec l’ensemble de ses parties prenantes
pour contribuer à un monde plus durable.

DÉVELOPPEMENTS INDUSTRIELS

En Grande Industrie :

  • En Chine, Air Liquide a signé un nouveau contrat à long terme
    avec Xinneng Energy Company, filiale de ENN Ecological Holdings
    Company (ENN). Selon les termes du nouveau contrat, Air Liquide
    investira plus de 60 millions d’euros dans une unité de
    séparation des gaz de l’air (ASU) d’une capacité totale de 2 700
    tonnes d’oxygène par jour. La mise en service est prévue pour le 2ème
    trimestre 2018.
  • Air Liquide a également signé en Chine un nouveau contrat à
    long terme avec Maoming Petrochemical Co. (MPCC), filiale de
    China Petroleum & Chemical Corp. (Sinopec Corp.), une des plus grandes
    entreprises intégrées des secteurs de l’énergie et de la chimie du
    pays. Le contrat prévoit un investissement d’Air Liquide d’environ 40 millions
    d’euros
    dans une nouvelle ASU de pointe, d’une capacité de
    850 tonnes d’oxygène par jour. La mise en service de cette nouvelle
    ASU est prévue pour le 2ème trimestre 2017. Elle fournira
    des gaz industriels – oxygène et azote – à la nouvelle usine d’oxyde
    d’éthylène du client ainsi qu’à celle déjà existante. Le choix
    d’externaliser ses besoins en gaz industriels par MPCC illustre la
    confiance vis-à-vis d’Air Liquide à fournir des solutions innovantes
    et à garantir la sécurité des opérations.

En Industriel Marchand :

  • Air Li

Contacts

Direction de la Communication
Caroline Philips, + 33 (0)1 40
62 50 84
Annie Fournier, + 33 (0)1 40 62 51 31
ou
Equipe
Relations Investisseurs

+33 (0)1 40 62 51 50

Read full story here