Press release

Besedo, leader de la modération de contenu, fusionne avec ioSquare pour proposer une solution intégrée de nouvelle génération

0 0
Sponsorisé par Business Wire

La nouvelle plateforme de modération de contenu tout-en-un reposera sur des algorithmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage profond pour atteindre des niveaux d’automatisation et de précision inégalés STOCKHOLM–(BUSINESS WIRE)–Basée à Stockholm, la société Besedo, leader en modération de contenu généré par les utilisateurs (UGC) a fusionné avec ioSquare, une start-up française spécialisée dans la modération de

La nouvelle plateforme de modération de contenu tout-en-un reposera
sur des algorithmes d’intelligence artificielle et d’apprentissage
profond pour atteindre des niveaux d’automatisation et de précision
inégalés

STOCKHOLM–(BUSINESS WIRE)–Basée à Stockholm, la société Besedo, leader en modération de contenu
généré par les utilisateurs (UGC) a fusionné avec ioSquare, une start-up
française spécialisée dans la modération de contenu automatisée.
L’opération en cash et en actions voit ioSquare, valorisée 5 millions
d’euros, prendre une prise de participation dans Besedo, faisant de
l’entité combinée un leader mondial.

Cette fusion fournira aux places de marché une solution de pointe, à la
fois extrêmement précise et rentable. La combinaison des services de
modération humaine de Besedo et la technologie avancée d’automatisation
d’ioSquare rend cette fusion véritablement unique.

La solution comble aussi un vide de marché longtemps déploré par les
clients, comme l’explique Maxence Bernard, CEO d’ioSquare : « Aucune
solution ne permet actuellement de couvrir toute la palette des besoins
en modération de contenu. Le marché est aujourd’hui constitué de
solutions internes ou de briques techniques ne répondant qu’à une partie
du problème. »

« Nous sommes désormais capable de proposer une plateforme pleinement
intégrée, au sein de laquelle l’intelligence humaine et l’intelligence
artificielle se complètent pour empêcher les arnaques, les contrefaçons
et les contenus abusifs. L’association entre une technologie
d’apprentissage profond et l’expertise d’équipes humaines va nous
permettre d’atteindre de nouveaux niveaux de précision et d’efficacité.
Nous pourrons ainsi nous placer au cœur de l’écosystème des outils et
des services de modération de contenu. », conclut Maxence Bernard.

« Le marché évolue rapidement et nous voyons de réelles opportunités de
croissance », a déclaré Patrik Frisk, CEO de Besedo. « Nous prévoyons
que cette fusion contribuera à doubler notre chiffre d’affaires d’ici à
trois ans, sur une base de 17 millions d’euros de CA projeté pour 2016.
Nous prévoyons une croissance plus importante encore des données
traitées, pouvant aller jusqu’à dix fois les volumes actuels. »

La croissance sera soutenue par l’essor attendu de l’économie
collaborative au cours des prochaines années. De nouvelles opportunités
se présenteront pour fournir des technologies et des services innovants.
« Nous proposerons initialement une solution centrée sur le texte et les
images. Mais nous réfléchissons déjà au support des contenus vidéo ou de
réalité virtuelle, et également à étendre notre offre aux réseaux
sociaux et à l’e-commerce : les opportunités sur les années à venir sont
considérables. Cette fusion va permettre à la nouvelle société de
continuer à innover et de se positionner en leader du marché. »

Après la fusion, la société prévoit d’ouvrir de nouveaux bureaux en Asie
et aux États-Unis, en plus des bureaux existants en Suède, en Colombie,
en Malaisie, à Malte, en Roumanie et en France.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

pour Besedo
Andrew Chatterton, +44 7855 524 981
andrew@fivezero.net