Press release

Claire E. Sterk, chercheuse de renommée internationale travaillant dans le domaine de la santé publique et directrice universitaire, va devenir la nouvelle présidente de l’Université Emory

0 0
Sponsorisé par Business Wire

ATLANTA–(BUSINESS WIRE)–Le Conseil des administrateurs de l’Université Emory a annoncé aujourd’hui que Claire E. Sterk, rectrice et vice-présidente exécutive aux affaires universitaires à Emory, avait été choisie comme 20e présidente de l’université. Elle a été élue par un vote à l’unanimité des administrateurs lors de la réunion de ces derniers à Atlanta. Mme Sterk est

ATLANTA–(BUSINESS WIRE)–Le Conseil des administrateurs de l’Université Emory a annoncé
aujourd’hui que Claire E. Sterk, rectrice et vice-présidente exécutive
aux affaires universitaires à Emory, avait été choisie comme 20e
présidente de l’université. Elle a été élue par un vote à l’unanimité
des administrateurs lors de la réunion de ces derniers à Atlanta.


Mme Sterk est membre de la communauté Emory depuis 1995, date à laquelle
elle a eu son premier poste au sein de la faculté de l’École de santé
publique Rollins (Rollins School of Public Health). Au cours de sa
carrière à Emory, elle a servi comme professeure Charles Howard Candler
de santé publique, présidente du Département des sciences du
comportement et de l’éducation sanitaire, vice-doyenne à la recherche,
et vice-rectrice principale aux affaires universitaires. Elle a été
nommée rectrice et vice-présidente exécutive aux affaires universitaires
en 2013.

Mme Sterk prendra en charge ses nouvelles fonctions le 1er septembre
prochain. Elle succédera à James W. Wagner, qui avait annoncé en
septembre 2015 son intention de quitter ses fonctions à la fin du mois
d’août 2016, après 13 années en tant que président.

« Claire Sterk est une responsable sûre d’elle-même, une administratrice
universitaire accomplie, et une chercheuse respectée », a déclaré John
Morgan, président du Conseil des administrateurs de l’Université Emory
et président du Comité de sélection présidentielle. « Elle connaît et
comprend très bien la façon dont fonctionne Emory et elle cherche
ardemment à tirer parti des forces et des atouts considérables d’Emory
pour améliorer la réputation et la portée mondiale de l’université. »

Mme Sterk a été le choix unanime présenté au Conseil des administrateurs
par un Comité de sélection présidentielle de 15 membres qui a consacré
les six derniers mois à une recherche intensive sur le plan national et
international.

« Je suis profondément reconnaissante envers les administrateurs de
cette occasion extraordinaire qui m’est offerte d’assumer les fonctions
de présidente d’Emory », a confié Mme Sterk. « Emory s’est forgée une
place parmi les premières universités de recherche polyvalente au monde,
et elle est reconnue pour la qualité de ses programmes de premier cycle,
de deuxième cycle et de formation professionnelle ; pour son leadership
dans la recherche et les programmes boursiers dans toutes les
disciplines ; et pour sa culture inégalée de l’innovation et de la
collaboration. Je me réjouis de travailler aux côtés de tous les membres
de la communauté Emory pour élaborer une vision commune pour le succès
futur. »

Mme Sterk sera la première femme à assumer les fonctions de présidente
d’Emory. Elle est originaire des Pays-Bas, où elle a obtenu un doctorat
en sociologie à l’Université Erasmus de Rotterdam et un diplôme de
« doctorandus » en anthropologie médicale à l’Université d’Utrecht.

Au sein d’Emory, Mme Sterk a occupé des postes professoraux dans les
disciplines de l’anthropologie, de la sociologie, et dans les études sur
les femmes, le genre et la sexualité. Ses principaux domaines de
recherche sont l’addiction, la santé mentale et le VIH/SIDA, avec une
spécialité dans les interventions communautaires. Elle est une figure
internationale de premier plan dans les domaines de la santé publique et
de l’anthropologie et l’auteur de trois livres et de plus de 100
articles et chapitres de livres.

En plus de faire partie de nombreux comités de rédaction, Mme Sterk a
occupé plusieurs postes de direction, dont ceux de présidente de la
section Alcool, Drogues et Tabac de l’American Sociological Association
et de membre du conseil d’administration de la Society for Applied
Anthropology (Société d’anthropologie appliquée).

Kirk Elifson, époux et partenaire de recherche de Mme Sterk, travaille
au sein de la faculté de l’École de santé publique Rollins. Ensemble,
ils ont rassemblé pour Emory plus de 33 millions USD de financements
externes destinés à la recherche.

L’Université Emory (http://www.emory.edu)
est réputée pour ses universitaires exigeants, pour l’expérience
exceptionnelle qu’elle offre à ses étudiants de premier cycle, pour ses
écoles professionnelles hautement cotées et pour ses installations de
recherche à la pointe du progrès. Emory englobe neuf divisions
universitaires, ainsi que le Carter Center, le Yerkes National Primate
Research Center, le Michael C. Carlos Museum, et Emory Healthcare, le
système de santé le plus important et le plus complet de toute la
Géorgie.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Emory University
Nancy Seideman, 404-727-0640
Vice-présidente
associée, Relations avec les médias
nancy.seideman@emory.edu