Press release

ESI Group : Résultats du 1er semestre 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Fort dynamisme commercial et amélioration de la rentabilité Amélioration des principaux indicateurs de rentabilité Croissance équilibrée des activités Licences et Services Solide progression du Nouveau Business et taux de récurrence élevé Poursuite de l’intégration des acquisitions, en renforcement de l’approche globale d’ingénierie virtuelle immersive du cycle de vie totale du produit PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Alain

Fort dynamisme commercial et amélioration de la rentabilité

  • Amélioration des principaux indicateurs de rentabilité
  • Croissance équilibrée des activités Licences et Services
  • Solide progression du Nouveau Business et taux de récurrence élevé
  • Poursuite de l’intégration des acquisitions, en renforcement de
    l’approche globale d’ingénierie virtuelle immersive du cycle de vie
    totale du produit

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Alain de Rouvray, Président Directeur Général d’ESI Group (Paris:ESI),
déclare : « La très solide performance sur la période de
l’ensemble de nos indicateurs économiques illustre de nouveau la
pertinence de notre positionnement stratégique unique auprès des
industriels, fondé sur une approche globale d’ingénierie virtuelle
immersive (IVE
1) du cycle de vie totale du
produit.

En effet, le cœur de l’IVE composé de nos solutions intégrées de
Prototypage Virtuel et de Réalité Virtuelle a maintenant été étendu à
l’univers du ‘big data’, à l’apprentissage numérique (‘machine
learning’) et à l’internet des objets (IoT
2).
Les récentes technologies acquises et nos solutions de modélisation
validées, basées sur la physique, peuvent désormais être couplées pour
obtenir la maîtrise du cycle de vie totale des produits industriels,
depuis la phase de conception et de développement (CAD-CAE-PLM
3
classique) jusqu’à la phase de performance opérationnelle en service,
une étape essentielle pour réaliser des produits connectés et autonomes
(PPL
4 de rupture).

Les ventes de Licences sur la période ont progressé, soutenues en
particulier par le Nouveau Business et le niveau de récurrence élevé. La
croissance marquée des services à forte valeur ajoutée traduit le besoin
d’accompagnement spécifique des industriels en fonction du niveau de
maturité de leur transition vers l’ingénierie virtuelle immersive (IVE).

Enfin, l’amélioration continue de nos indicateurs de rentabilité
conforte l’exécution de notre stratégie alliant une croissance dynamique
rentable et un niveau élevé d’investissements.

Dans ce contexte global exigeant, et prenant en compte les objectifs
d’intégration des récentes acquisitions, nous attendons la poursuite de
notre dynamique commerciale avec une croissance solide, diversifiée et
équilibrée.»

*****************************************

1 IVE : Immersive Virtual Engineering
2
IoT : Internet of Things
3 CAD-CAD-PLM :
Computer Aided Design – Computer Aided Engineering – Product Lifecycle
Management)

4 PPL :Product Performance Lifecycle

Résultats semestriels consolidés

Semestres clos au 31 juillet

                 
En millions d’euros   S1-FY 16   S1-FY 15  

Evolution
à taux courants

 

Impacts de
change

         
Chiffre d’affaires total 56,0 48,4 +7,6 (+15,7%) 0,7
Licences 40,2 34,7 +5,5 (+15,7%) 0,5
Services 15,8 13,7 +2,1 (+15,4%) 0,2
 
Marge brute 39,1 32,3 +6,8 (+21,1%) 0,8
en % du CA 69,8% 66,7%
 
EBITDA* -0,3 -2,5 +2,2 1,2
en % du CA -0,6% -5,2%
 
Résultat Opérationnel Courant -1,8 -3,7 +1,9 1,2
en % du CA -3,3% -7,7%
 
Résultat Opérationnel -2,8 -4,6 +1,7 1,2
en % du CA -5,1% -9,5%
 
Résultat Net part du Groupe -3,5 -3,6 +0,1 0,8
en % du CA   -6,2%   -7,4%        
Trésorerie disponible   19,3   10,0   +9,3    
 

Ces chiffres ont été arrêtés par le Conseil d’Administration en date
du 16 septembre 2016.

(*) EBITDA hors résultat non récurrent, y compris impacts de
l’activation des dépenses de développement et dotations/reprises de
dépréciation des créances clients.

Acquisition sur la période : la société « Mineset » est intégrée à
compter du 5 février 2016.

Rappel : la forte saisonnalité inhérente à l’activité Licences d’ESI
Group se traduit traditionnellement par l’enregistrement de la part la
plus significative des revenus et des résultats annuels sur le quatrième
trimestre de l’exercice. Date de clôture annuelle : le 31 janvier.

Evolution du chiffre d’affaires par trimestre

                                         

En millions
d’euros

 

T1 2016
clos le 30
avril

  T1 2015  

Var. %

 

Var. %
(tcc*)

T2 2016
clos le 31
juillet

 

T2 2015

 

Var. %

 

Var. %
(tcc*)

Licences

  19,5   17,1   +14,3%   +14,3% 20,6   17,6   +17,1%   +14,0%
 
Services   7,9   7,0   +12,3%   +12,4% 7,9   6,7   +18,7%   +16,4%
 
Total   27,4   24,1   +13,7%   +13,8% 28,6   24,3   +17,6%   +14,7%
 

* tcc : taux de change constants

Chiffre d’affaires du 1er semestre 2016 :
progression soutenue et équilibrée de l’activité

Total S1 – Le chiffre d’affaires s’établit à 56,0 m€ en hausse de
+15,7% à taux courants. Les revenus liés aux acquisitions se montent à
3,1 m€ et correspondent principalement à l’activité de la société ESI
ITI GmbH, intégrée le 6 janvier 2016. L’impact positif de change sur
l’exercice est modéré et ressort à +0,7 m€. Il est lié au net
renforcement du Yen japonais par rapport à l’euro, malgré l’évolution
défavorable des autres devises, Won coréen, Roupie indienne, Dollar US
et Livre Sterling principalement.

Le mix-produit reste stable, l’activité Licences représentant 71,8% du
chiffre d’affaires total contre 71,7% sur la même période lors de
l’exercice précédent.

Licences S1 – Les revenus générés par l’activité Licences
affichent une solide progression de +15,7% à taux courants par rapport
au premier semestre de l’exercice précédent, soutenue notamment par la
forte performance de l’activité en Asie. Le Nouveau Business ressort en
croissance significative, +24,5% (+11,1% en organique) et confirme la
tendance observée au cours du premier trimestre 2016. La croissance de
la base installée récurrente, +14,4% à taux courants (+8,6% en
organique), est particulièrement dynamique après la bonne performance
affichée au 1er semestre 2015 (+26,9 % à taux courants). Le
taux de récurrence se maintient par conséquent à un niveau élevé de
91,8%.

Services S1 – La croissance du chiffre d’affaires Services
s’établit à +15,4%, tirée par la poursuite du développement stratégique
des études d’ingénierie à forte valeur ajoutée, cœur de notre activité
d’innovation et avantage compétitif essentiel, qui progressent de
+18,2%. Cette dynamique est perceptible en particulier au Japon et est
soutenue et amplifiée par les récentes acquisitions. Elle traduit aussi
la pertinence du business model permettant une croissance robuste des
Licences alimentée par une solide activité Services garante de la valeur
innovante et fonctionnelle des solutions délivrées.

Mix géographique S1 – Sur la période, la répartition géographique
du chiffre d’affaires total illustre le plus fort dynamisme de
l’activité des Licences en Asie (45,6% à taux courants vs. 41,1% l’an
dernier) par rapport à la zone Amériques (16,5% vs. 20,4% l’an dernier),
tandis que la zone Europe reste stable (38,0% vs. 38,5% l’an dernier).
Les revenus réalisés dans les BRIC affichent une croissance de +8,9% et
représentent 11,2% du chiffre d’affaires total contre 12,2% l’an
dernier, négativement affectés par le contexte économique régional
difficile.

Résultats du 1er semestre 2016 : poursuite
de l’amélioration de la rentabilité

Progression du taux de marge brute semestriel

Le taux de marge brute progresse significativement et s’établit à 69,8%
du chiffre d’affaires contre 66,7% au premier semestre 2015. La
croissance est soutenue par les améliorations des taux de marge brute
des activités Licences et Services, cette dernière bénéficiant d’une
recentralisation vers les études d’ingénierie à haute valeur ajoutée et
des projets avancés d’innovation.

Maîtrise des coûts opérationnels et poursuite des efforts
d’investissement

Sur la période, les coûts de Ventes & Marketing (S&M) et les frais
Généraux et Administratifs (G&A) ont progressé globalement +6,4%, à
comparer à la croissance nettement plus élevée du chiffre d’affaires de
+15,7%. Ces coûts représentent respectivement désormais 33,8% et 16,0%
des revenus globaux, en baisse au total de 432 points de base par
rapport au semestre précédent. Cette évolution souligne la poursuite du
contrôle des coûts opérée sur le semestre.

Conformément à notre stratégie fondée sur l’innovation technologique,
les investissements en R&D ont progressé de +11,7 % à taux courants. Ils
atteignent 15,5 m€ (hors Crédit Impôt Recherche ‘CIR’) et représentent
38,7% du chiffre d’affaires Licences, en baisse de 140 points de base
par rapport au semestre précédent. Ce taux semestriel élevé est à
relativiser compte tenu de la forte saisonnalité de l’activité Licences.
La progression des investissements concerne les technologies existantes,
mais également celles relatives aux dernières opérations de croissance
externe. Le montant R&D total porté au Compte de Résultat après prise en
compte du CIR et de l’activation des frais de développement s’élève à
13,1 m€ à taux courants, en progression élevée de +33,0% par rapport à
l’an dernier, liée à un effet conjoncturel d’une moindre capitalisation
de la R&D organique, lui-même dû notamment à la sortie accrue des
nouvelles versions des produits.

Amélioration marquée de l’EBITDA et de la rentabilité opérationnelle

L’EBITDA affiche une forte progression pour s’établir à -0,3 m€, en
amélioration de 2,2 m€ par rapport au premier semestre 2015. Cette
performance reste néanmoins affectée par l’impact moindre de la
capitalisation des coûts R&D.

Le Résultat Opérationnel Courant (ROC) s’élève à -1,8 m€, faisant
ressortir une marge de -3,3%, en amélioration marquée par rapport à l’an
dernier.

Le Résultat Opérationnel (EBIT) ressort à -2,8 m€, soit une marge de
-5,1%, également en progression sensible par rapport au premier semestre
2015. Cette évolution, plus limitée que celle de l’EBITDA et du ROC, est
principalement due à des coûts non récurrents, liés à l’amortissement
des actifs incorporels d’ESI ITI GmbH.

Le Résultat Net part du Groupe ressort à -3,5 m€, soit une marge nette
de -6,2% et prend en compte principalement un produit d’impôt de +1,4 m€
et un Résultat Financier de -1,6 m€. Ce dernier est notamment affecté
par la réévaluation négative de certains outils de couverture de change,
suite en particulier à la forte appréciation du Yen au cours du semestre.

Solidité de la structure financière

La trésorerie disponible à la clôture s’établit à 19,3 m€ contre 10,0 m€
au 31 juillet 2015.

L’endettement net s’élève à 23,7 m€ au 31 juillet 2016 tandis que le gearing
(dettes nettes rapportées aux capitaux propres) ressort à 26,7% suite
aux acquisitions réalisées récemment.

Extension de l’offre globale d’ingénierie virtuelle – Performance du
cycle de vie du produit (PPL)

La solution globale d’ingénierie virtuelle immersive (IVE) d’ESI, qui
offre à ce jour un processus intégral de développement et de fabrication
des produits industriels, transforme radicalement le marché du PLM
classique. En effet la solution IVE d’ESI repose sur la création d’un
prototype virtuel basé sur la physique, fabriqué, assemblé et articulé
composant par composant, puis animé par des connexions systèmes
multiples modélisant leurs interactions au sein du produit assemblé
complet
en fonctionnement opérationnel et interconnecté. Cette
démarche transformationnelle du prototypage virtuel est enrichie par
notre solution globale unique de réalité virtuelle (IC.IDO) qui permet
aux clients de partager leur produit en temps réel par des équipes
distribuées dans le monde, dans un environnement 3D-4D, comme s’il était
réel, ce qui facilite le processus de décision et les interactions des
équipes multidisciplinaires pendant la phase de développement.

Cependant, il existe à ce jour peu sinon aucun moyen disponible pour
anticiper, améliorer et contrôler la vie du produit après sa mise en
service et sa prise en main par des utilisateurs … ‘comme vous et
moi’ !
C’est ici que la nouvelle génération et l’extension de
l’approche IVE interviennent, et inaugurent la nouvelle ère du « PPL », où
le produit en développement est expérimenté et géré dans un espace
virtuel reproduisant son contexte opérationnel prévisionnel puis
ultérieurement
observé et piloté dans sa vie connectée future.

Avec cet objectif, et mettant à profit plusieurs années d’acquisitions
ciblées, nos solutions validées IVE sont désormais solidement
positionnées pour croître et inclure les opportunités des technologies
de l’information et de la communication (ICT5), qui sont en
train de transformer radicalement l’ensemble des industries vers les
nouveaux paradigmes de « Smart Factory », Industrie
4.0, Horizon 2020,
etc., à savoir l’intégration des technologies
exponentielles de « Big Data », « Machine Learning », « mobilité
Cloud’’
et « IoT ».

Cette approche particulièrement prometteuse et transformationnelle
portée par nos stratégies IVE et PPL, est une source de valeur ajoutée
considérable pour la majorité des industries. Elle conduit à la maîtrise
complète du cycle de vie totale des produits, intégrant les phases de
conception et de développement du PLM classique, mais en y ajoutant
l’approche disruptive de la modélisation virtuelle de la performance
du produit en opération
, connectée ou non, ainsi que la maintenance
prévisionnelle jusqu’en fin de service du produit. Cette proposition de
valeur unique, intégrant de nombreuses innovations de rupture, résulte
de la stratégie technologique originale et de différenciation poursuivie
de longue date par ESI au travers de multiples partenariats
internationaux et par des projets de « co-création » industriels fortement
innovants, en vue d’établir fermement le positionnement du Groupe sur
l’ensemble du cycle de fabrication et de vie opérationnelle du produit.

Cette valeur unique résulte, en particulier, de la capacité des
solutions d’ESI à combiner d’une part la représentation détaillée et « articulée »
au niveau des composants modélisés en 3D (spatiale)-4D (temporelle), et
d’autre part l’intégration « animée » au niveau produit par
des systèmes 0D-1D, tandis que le tout devient ‘piloté’ avec des
degrés croissants d’autonomie en exploitant la puissance exponentielle
des technologies de l’information et de la communication (ICT), telles
que les données massives (Big Data), l’apprentissage numérique (Machine
Learning
) ou l’interconnexion des objets (Internet of Things
– IoT). En ce sens, ESI Group vient de franchir une nouvelle étape très
importante en partageant ses efforts pour connecter le prototypage
virtuel immersif (IVE) avec la performance opérationnelle des produits
industriels autonomes et interconnectés.

Dans le même temps, ESI a engagé d’importants efforts afin d’accélérer
le déploiement commercial de cette approche globale transformationnelle
qui vise une très large communauté d’utilisateurs potentiels, composée
par l’ensemble des professionnels impliqués dans le processus de
fabrication et de lancement d’un produit industriel interconnecté.

Afin d’amplifier ces efforts, ESI s’appuie sur un renforcement de son
écosystème mondial, à l’image de la récente signature d’un nouveau
partenariat stratégique avec un leader global de l’ICT, la société
chinoise « Huawei ». Les deux sociétés s’engagent à collaborer activement
dans les domaines du Calcul à Haute Performance (HPC) et du Cloud pour
offrir des solutions innovantes pour la fabrication industrielle, tant
en Chine qu’en Europe et dans le reste du monde.

*********************************

5 ICT : Information and Communication Technologies

Retrouvez l’ensemble de nos communiqués sur : www.esi-group.com/presse

             

Prochains évènements :

 

 

 

Berenberg Pan-European

Salon Actionaria

Chiffre d’affaires du

Discovery Conference USA

18-19 novembre 2016

3e trimestre 2016 :

27 octobre 2016- New York (US)

Paris (France)

23 novembre 2016

 

A propos d’ESI

ESI
Group
est le principal créateur mondial de logiciels et services de
Prototypage Virtuel. Spécialiste en physique des matériaux, ESI
a développé un savoir-faire unique et innovant afin d’aider les
industriels à remplacer les prototypes réels par des prototypes
virtuels, leur permettant de fabriquer, assembler et tester leurs
produits dans des environnements différents. Aujourd’hui
c
ouplé à la Réalité Virtuelle, connecté aux systèmes, et
bénéficiant de l’analyse de données, le Prototypage
Virtuel
devient immersif et interactif : il permet
aux clients d’ESI de mettre leurs produits à l’épreuve pour mieux
garantir leur fiabilité, leur performance, et pour anticiper leur
entretien et réparations. Les solutions d’ESI permettent aux grands
donneurs d’ordres et aux entreprises innovantes de toutes tailles de
s’assurer que leurs produits passeront les tests de pré-certification –
et ce, sans qu’aucun prototype réel ne soit nécessaire – les rendant
plus compétitifs. Le Prototypage Virtuel permet aux produits industriels
de devenir intelligents et autonomes, accompagnant les fabricants
industriels dans leur transformation numérique.

ESI
est présent dans quasiment tous les secteurs industriels et emploie
aujourd’hui plus de 1100 spécialistes de haut-niveau à travers le monde,
au service de ses clients répartis dans plus de 40 pays. Pour plus
d’informations, veuillez visiter www.esi-group.com/fr.

Contacts

Relations Actionnaires
ESI Group – Europe / Asie
Corentine
Lemarchand
, +33 1 53 65 14 51
ou
ESI Group – Amériques
Corinne
Romefort-Régnier
, + 1 415 994 3570
ou
NewCap
Emmanuel
Huynh

Louis-Victor Delouvrier
+33 1 44 71
98 53