Press release

INSIDE Secure annonce ses résultats annuels 2015 ainsi que son repositionnement stratégique et un plan de réorganisation

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Chiffre d’affaires consolidé de 70,1 millions de dollars pour l’année 2015 (15,8 millions de dollars au 4e trimestre 2015) Résultat opérationnel ajusté1 en perte de 21,0 millions de dollars en 2015 Division Transactions sécurisées : désengagement de l’activité semi-conducteurs à travers un projet de cession (négociation exclusive en cours avec un acquéreur potentiel) Division Sécurité mobile :

  • Chiffre d’affaires consolidé de 70,1 millions de dollars pour
    l’année 2015 (15,8 millions de dollars au 4
    e
    trimestre 2015)
  • Résultat opérationnel ajusté1 en perte de
    21,0 millions de dollars en 2015
  • Division Transactions sécurisées : désengagement de l’activité
    semi-conducteurs à travers un projet de cession (négociation exclusive
    en cours avec un acquéreur potentiel)
  • Division Sécurité mobile : achèvement du repositionnement définitif
    du groupe sur la sécurité logicielle et les licences de technologies,
    sur une base ajustée de coûts opérationnels, adaptée à l’activité
    actuelle
  • Redimensionnement des opérations à travers le lancement d’un projet2
    de restructuration entrainant la suppression d’environ 15% des
    effectifs mondiaux
  • Lancement d’un projet de deux augmentations de capital successives
    d’un montant total de 7 millions d’euros :

    • Lancement, dans les prochaines semaines, d’une d’augmentation
      de capital de 5 millions d’euros avec maintien du droit
      préférentiel de souscription des actionnaires, faisant l’objet
      d’un engagement de souscription à hauteur de 75%
    • Lancement ultérieur d’une augmentation de capital avec
      suppression du droit préférentiel de souscription de 2 millions
      d’euros au prix de 0,75 euro par action

AIX-EN-PROVENCE, France–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

INSIDE Secure (Euronext Paris : INSD), acteur majeur des
solutions de sécurité embarquées pour les appareils mobiles et
connectés, publie aujourd’hui ses résultats consolidés3
pour l’année 2015 et annonce son plan stratégique ainsi qu’un projet de
réorganisation de ses activités au niveau mondial.

Résultats financiers de l’année 2015 – Chiffres clefs

       
Ajusté IFRS
             
(en milliers de dollars)

12 mois

2015

 

12 mois

2014

12 mois

2015

 

12 mois

2014

(en milliers de dollars) 2013 2013 2013 2013
Chiffre d’affaires 70 106 125 362 70 106 125 362
Marge brute 32 843 74 399 23 284 62 424
En % du chiffre d’affaires 46,8% 59,3% 33% 50%
Résultat opérationnel (20 951) 8 121 (43 265) (2 089)
En % du chiffre d’affaires -29,9% 6,5% -62% -2%
Résultat net consolidé (44 583) (5 022)
En % du chiffre d’affaires -64% -4%
EBITDA (17 584) 12 880
En % du chiffre d’affaires -25,1%   10,3%  
 

______________

1 Certains indicateurs financiers liés aux résultats sont
présentés sur une base ajustée telle que définie en annexe 2 de ce
communiqué. Ils doivent être considérés comme une information
complémentaire, non substituable à toute autre mesure de performance
opérationnelle et financière à caractère strictement comptable, telle
que présentée dans les états financiers consolidés figurant en annexe 1.
2
La mise en place de ce projet est soumise à l’information consultation
préalable des instances représentatives du personnel compétentes.
3
Les états financiers consolidés ont été arrêtés par le directoire et
examinés par le conseil de surveillance et ont été audités par les
commissaires aux comptes.

Commentant ces annonces, Amedeo D’Angelo, président du directoire
d’INSIDE Secure, a déclaré :

« Depuis ma prise de fonction à la tête d’INSIDE Secure en octobre
2015, j’ai pu conduire avec mon équipe une revue stratégique complète
des activités de la société dans l’environnement concurrentiel actuel.
Nous sommes convaincus que les forces de l’entreprise et ses avantages
compétitifs résident dans notre cœur de métier sur les logiciels et les
éléments de propriété intellectuelle dédiés à la sécurité, qui répondent
à la croissance rapide dans le paiement et la banque mobile et dans
l’internet des objets, ainsi que dans le développement et le marketing
de nos technologies différenciantes en matière de sécurité embarquée.
Nous entendons nous déployer énergiquement sur ces marchés pour y
renforcer notre leadership.

Nous avons également constaté que notre groupe n’a pas la dimension
et l’assise financière suffisante pour développer notre activité dans
les semi-conducteurs de façon pérenne. En conséquence, nous avons pris
la décision difficile de cesser de nous consacrer à cette activité. Nous
sommes entrés en négociation exclusive avec un acquéreur potentiel pour
reprendre cette activité afin d’assurer une solution de continuité à nos
clients. Enfin, nous avons également décidé de rationaliser notre
organisation et notre base de coûts afin de mieux les adapter au niveau
d’activité actuel.

Nous concentrons toute notre énergie pour développer nos positions de
marché, soutenir nos clients en visant un retour rapide vers une
croissance rentable. L’expertise et les capacités d’INSIDE Secure ne me
laissent aucun doute quant à son succès futur.»

Détails sur le repositionnement stratégique

1. Division Transactions sécurisées : Désengagement de
l’activité semi-conducteurs

Entrée en négociations exclusives en vue de la cession de l’activité
semi-conducteurs

INSIDE Secure est entré en négociations exclusives avec un possible
repreneur en vue de la cession de son activité semi-conducteurs, sur un
périmètre incluant les produits, la technologie, les contrats-clients,
certains brevets et plus généralement les actifs relatifs au
développement et à la commercialisation de circuits intégrés basés sur
des microcontrôleurs à architecture sécurisée, ainsi qu’une équipe
complète (R&D, ventes, marketing, support). Ce périmètre correspond
essentiellement aux activités semi-conducteurs d’INSIDE Secure centrées
sur l’Internet des Objets, la lutte contre la contrefaçon et la
protection des marques, le paiement EMV par carte à puce, et l’accès
sécurisé.

En parallèle, INSIDE Secure travaille avec l’un de ses clients
stratégiques au transfert, sous forme de licence, d’une ligne de
produits semi-conducteurs développés spécifiquement pour ce client et, à
la reprise des ressources associées.

Ces projets s’inscrivent dans le prolongement de l’accord de prestations
de service liées à l’industrialisation des circuits intégrés et de
gestion de la chaîne de production avec Presto Engineering, conclu en
juin 2015.

Ils permettent en outre d’offrir aux clients d’INSIDE Secure une
solution de continuité tant dans leurs projets de développement que
d’approvisionnement des produits existants.

Projet de plan de restructuration4 sur
l’activité semi-conducteurs résiduelle et plus généralement de
l’organisation globale de la société

En parallèle du projet cession de l’activité semi-conducteurs la Société
doit lancer un projet de restructuration. L’objectif étant d’adapter les
ressources au futur périmètre du Groupe, et d’atteindre puis de dépasser
son point-mort opérationnel. Ce plan passe également par une diminution
et une adaptation des frais de structure et commerciaux, un recentrage
de l’activité recherche et développement et une amélioration de
l’efficacité commerciale et plus généralement opérationnelle.

Cette restructuration conduirait à la possible réduction des effectifs
d’INSIDE Secure, en France et dans différents pays où la société est
présente, à hauteur d’environ 15% des effectifs mondiaux actuels. Ce
projet sera conduit dans le respect des lois et règlements des pays
concernés, et fera l’objet en France d’une procédure d’information et de
consultation auprès des instances représentatives du personnel.

La société a pour objectif d’atteindre sa structure cible au tout début
du 3e trimestre 2016.

INSIDE Secure estime le coût de la restructuration à environ 4 millions
de dollars en 2016. A l’issue de cette réorganisation, le Groupe vise
une réduction de ses coûts opérationnels d’environ 4,6 millions de
dollars sur une base annualisée.

2. Division Sécurité mobile : achèvement du repositionnement
de la Société sur la sécurité logicielle et les licences de technologies
de sécurité embarquée

Le désengagement d’INSIDE Secure des activités semi-conducteur
permettrait de concentrer tous les moyens du Groupe sur son activité
cœur de sécurité logicielle, qui opère sur les marchés porteurs du
paiement et de la banque mobile, ainsi que des technologies dédiées à la
sécurité embarquée.

Cette activité serait portée par une base de coûts plus réduite, du fait
du plan de restructuration envisagé, et s’appuierait notamment sur deux
offres stratégiques reconnues et porteuses de valeur :

  • Les lignes de produits de protection logicielle (« software and
    application protection »), offrant des solutions logicielles
    permettant de sécuriser toutes les transactions bancaires ou de
    paiement mobile, ainsi que tout échange sécurisé entre appareils fixes
    et connectés, technologie au cœur de déploiement de l’Internet de
    Objets.
  • Les solutions DRM (Digital Rights Management) fournissant un accès
    sécurisé aux contenus et la protection des droits n’importe où, à tout
    moment et depuis n’importe quelle plateforme, et permettant aux
    diffuseurs, propriétaires de contenu et aux opérateurs de téléphonie
    mobile de proposer un éventail de modèles de vente et de consommation
    de contenu multimédia premium à destination des consommateurs. Des
    solutions de communications sécurisées (VPN ou Virtual Private
    Network) afin d’aider les entreprises et les gouvernements à fournir
    un accès sécurisé à l’information critique pour leurs employés partout
    dans le monde, répondre aux demandes de la tendance du
    « bring-your-own-device », grâce à une cryptographie certifiée,
    l’authentification et des protocoles sécurisés.
  • Une offre d’éléments de propriété intellectuelle (blocs ou composants
    « IP ») que ses clients intègrent directement dans la conception de
    leurs plateformes semi-conducteurs. Par exemple, un composant « IP »
    peut être intégré au cœur des processeurs d’application et des puces
    SoC (« Systems-on-Chip ») pour introduire un niveau de sécurité
    optimal au cœur des smartphones et des objets connectés.

___________________

4 La mise en place de ce projet est soumise à l’information
consultation préalable des instances représentatives du personnel
compétentes.

Par ailleurs, le programme de licence de brevets NFC de la société géré
par France Brevets sera rattaché au niveau « Corporate » et non plus à
la division Sécurité mobile, compte tenu de son caractère très
spécifique et non lié à l’activité stratégique sur la sécurité embarquée.

3. Lancement d’un projet de deux augmentations de capital successives

Afin de renforcer sa flexibilité et sa solidité financière, soutenir le
développement de ses activités dans le domaine des logiciels et des
licences de technologie et répondre au mieux aux besoins de ses clients,
la Société a décidé de lancer prochainement deux augmentations de
capital pour un montant total de l’ordre de 7 millions d’euros (prime
d’émission incluse).

La Société lancera d’abord une augmentation de capital avec maintien du
droit préférentiel de souscription des actionnaires d’un montant de
l’ordre de 5 millions d’euros (prime d’émission incluse). Cette
augmentation de capital devrait être réalisée dans les prochaines
semaines, sous réserve des conditions de marché et de l’obtention du
visa de l’Autorité des marchés financiers sur le prospectus
correspondant. Elle bénéficiera du soutien de Jolt Capital, fonds
d’investissement dans des sociétés européennes de technologie de taille
moyenne, qui s’est engagé à souscrire à hauteur de 75% de l’opération
afin d’en assurer le succès.

La Société proposera également, d’ici au 30 juin 2016, une augmentation
de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription des
actionnaires au profit de Jolt Capital d’un montant d’environ 2 millions
d’euros (prime d’émission incluse) au prix de 0,75 euro par action par
action au vote de son assemblée générale extraordinaire. Bpifrance,
actionnaire de la Société, s’est engagé à voter en faveur de cette
opération.

Eléments financiers du 4e trimestre et de
l’année 2015

Chiffre d’affaires du 4e trimestre et de
l’année 2015

Chiffre d’affaires par segment :

(en milliers de dollars)   T4-2015   T4-2014   T3-2015  

T4-2015

vs. T4-2014

 

T4-2015

vs. T3-2015

  12 mois

2015

  12 mois

2014

 

2015

vs. 2014

Sécurité mobile 6 077   12 222   9 805 -50%   -38% 27 035   57 938 -53%
Transactions sécurisées 9 706 22 730 9 553 -57% 2% 42 422 65 391 -35%
Non-alloué 0 320 0 650 2 033 -68%
                         
 
Total 15 783 35 272 19 357 -55% -18% 70 106 125 362 -44%
 

Chiffre d’affaires par nature :

(en milliers de dollars)   T4-2015   T4-2014   T3-2015  

T4-2015

vs. T4-2014

 

T4-2015

vs. T3-2015

 

12 mois

2015

 

12 mois

2014

 

2015

vs. 2014

Chiffre d’affaires sur produits vendus 9 700   21 573   9 613 -55%   1% 42 794   66 592 -36%
Licences, redevances, accords de développement, maintenance 6 083 13 700 9 744 -56% -38% 27 313 58 770 -54%
                         
 
Total 15 783 35 272 19 357 -55% -18% 70 106 125 362 -44%
 

Le chiffre d’affaires consolidé du 4e trimestre de l’exercice
2015 ressort à 15,8 millions de dollars, en retrait tant par rapport au 3e
trimestre de l’année 2015 que du 4e trimestre de l’année
2014. La société n’a pas connu au 2e semestre la progression
attendue, malgré le décollage du chiffre d’affaires de la ligne de
produits de logiciels de sécurisation des applications.

Résultat opérationnel ajusté

(en milliers de dollars)  

12 mois

2015

 

12 mois

2014

 

S2-

2015

 

S1-

2015

 

S2-

2014

   
Chiffre d’affaires 70 106 125 362 35 140 34 966 61 115
 
Marge brute ajustée 32 843 74 399 16 423 16 420 36 577
En % du chiffre d’affaires 46,8% 59,3% 46,7% 47,0% 59,8%
Frais de recherche et développement (22 810) (33 201) (10 435) (12 375) (15 068)
Frais commerciaux et de marketing (17 916) (20 530) (9 539) (8 377) (9 961)
Frais généraux et administratifs (10 604) (12 419) (5 568) (5 036) (6 056)
Autres produits / (charges) opérationnels, nets (2 465) (128) (1 020) (1 445) (610)
Total des charges opérationnelles ajustées (53 795)   (66 278) (26 563)   (27 232) (31 696)
Résultat opérationnel ajusté (20 951)   8 121 (10 139)   (10 813) 4 881
Note: les sommes peuvent différer des totaux en raison des
arrondis
 

La marge brute ajustée ressort à 32,8 millions de dollars (soit 46,8% du
chiffre d’affaires) en 2015, contre 74,4 millions de dollars en 2014
(59,3% du chiffre d’affaires) qui incluait des licences non récurrentes
à forte marge de technologie et de brevets NFC d’INSIDE Secure à Intel
et de brevets NFC dans le cadre du partenariat avec France Brevets.

Les charges opérationnelles ajustées du Groupe ressortent à 53,8
millions de dollars en 2015, en baisse de 19% par rapport à l’année
précédente. Au 2e semestre 2015 les charges opérationnelles
ajustées se sont élevées à 26,6 millions de dollars en légère baisse par
rapport au 1er semestre 2015 et en forte baisse par rapport
au 2e semestre de l’année précédente.

La baisse des charges en 2015 par rapport à 2014 résulte d’une part de
la baisse des charges résultant de la transformation de la société vers
un modèle davantage centré sur des activités à forte valeur ajoutée de
sécurité, avec en particulier :

  • l’accord de licences signé avec Intel en juin 2014 qui incluait le
    transfert d’une équipe de R&D à Intel à compter du 2e
    semestre 2014, et
  • l’externalisation des activités d’industrialisation et de gestion de
    la chaîne d’approvisionnement à la société Presto Engineering le 30
    juin 2015, qui incluait le transfert d’une équipe d’une quarantaine de
    personnes.

Cette baisse résulte également de l’appréciation du dollar face à l’euro5
qui, comme anticipé, a eu un impact favorable de 4,2 millions de dollars
sur les charges opérationnelles ajustées de l’année 2015.

En conséquence d’un chiffre d’affaires plus faible et malgré une baisse
significative des charges opérationnelles, le résultat opérationnel
ajusté de l’année 2015 ressort en forte perte à 21,0 millions de dollars
(contre un bénéfice de 8,1 millions de dollars en 2014).

________________

5 Le Groupe a retenu le dollar américain comme devise de
présentation de ses états financiers consolidés ; le dollar est la
devise dans laquelle est libellée la majorité de ses transactions, dont
la quasi-totalité du chiffre d’affaires. Les charges opérationnelles
sont, elles, majoritairement libellées en euro. Le Groupe est donc par
nature exposé à l’évolution de l’euro par rapport au dollar.

(en milliers de dollars)  

12 mois

2015

 

12 mois

2014

 

2015

vs. 2014

 
EBITDA (17 584) 12 880   (30 464)
Amortissements et dépréciations d’immobilisations (*)   3 367 4 759 (1 392)
Résultat opérationnel ajusté (20 951) 8 121 (29 072)
Regroupements d’entreprise (**) (11 340) (14 082) 2 742
Autres coûts non récurrents (***) (10 496) 4 429 (14 925)
Paiements fondés sur des actions (478) (557) 79
Résultat opérationnel (43 265) (2 089) (41 176)
Produits / (charges) financiers, nets (983) (1 703) 720
Charges d’impôts sur le résultat (335) (1 229) 894
Résultat net (44 583) (5 022) (39 561)
(*) hors amortissement et dépréciation d’actifs reconnus lors
d’acquisitions d’activités et/ou d’entreprises. Eléments sans impact
sur la trésorerie.
(**) amortissement et dépréciation d’actifs reconnus lors
d’acquisitions d’activités et/ou d’entreprises et coûts externes
liés aux acquisitions. Eléments sans impact sur la trésorerie.
(***) Coûts de restructuration (nets) et, pour 2015, impact d’une
cession d’activité.
Les sommes peuvent différer des totaux en raison des arrondis.
 

EBITDA

En 2015, l’EBITDA ressort à – 17,6 millions de dollars (contre +12,9
millions de dollars en 2014), s’expliquant par la perte opérationnelle
ajustée, les dotations aux amortissements s’inscrivant quant à elle en
baisse de 1,4 million de dollars en 2015 par rapport à 2014.

Résultat financier

Le résultat financier ressort à – 1,0 million de dollars en 2015 (contre
-1,7 million de dollars en 2014) ; il est constitué essentiellement de
l’impact de l’évolution de la parité EUR/USD et de charges d’intérêts
sur les financements d’actifs (CIR).

Résultat net consolidé

Le résultat net consolidé part du Groupe (IFRS) de l’année 2015 ressort
en perte à hauteur de 44,6 millions de dollars en forte dégradation par
rapport à l’exercice précédent (perte de 5,0 millions de dollars en
2014). Cette perte nette consolidée s’explique en plus de la perte
opérationnelle ajustée (21,0 millions de dollars) par :

  • Le poids encore significatif des amortissements (éléments sans
    incidence sur la trésorerie) des actifs incorporels reconnus lors des
    acquisitions du Groupe ces dernières années (SMS en 2010, ESS en 2012
    et Metaforic en 2014), qui représentent 11,3 millions de dollars en
    20156 (contre 13,7 millions de dollars en 2014) ;
  • Une charge non récurrente et sans impact sur la trésorerie de 2,7
    millions de dollars relative à la dépréciation des actifs long-terme,
    net de la reprises de provisions, liés à l’activité semi-conducteurs ;
  • La constatation d’une charge non-récurrente de 7,0 millions de dollars
    dans le cadre de la réalisation de l’accord de partenariat relatif à
    l’externalisation des activités d’industrialisation et de gestion de
    la chaîne d’approvisionnement des composants semi-conducteurs d’INSIDE
    Secure à la société Presto Engineering Inc., le 30 juin 2015 et à
    l’évolution attendue de l’activité dans les semi-conducteurs.

___________________

6 En 2016, les amortissements d’actifs issus des acquisitions
devraient, hors éventuels impacts d’impairment, s’inscrire en baisse
significative, les amortissements des actifs repris d’ESS (2012) étant
pour l’essentiel achevés et ceux de SMS (2010) étant totalement amortis
et/ou dépréciés.

Analyse sectorielle

Au 31 décembre 2015
(en milliers de dollars)  

Sécurité

Mobile

 

Transactions

Sécurisées

 

Non alloué

(*)

  Total 2015
 
Chiffre d’affaires 27 035 42 422 650 70 106
Contribution au chiffre d’affaires 38,6% 60,5% 100,0%
Marge brute ajustée 23 498 8 695 650 32 843
En % du chiffre d’affaires 86,9% 20,5% 46,8%
Résultat opérationnel ajusté (8 458) (10 678) (1 814) (20 951)
En % du chiffre d’affaires -31,3% -25,2% -29,9%
EBITDA (7 682) (8 886) (1 017) (17 584)
En % du chiffre d’affaires -28,4% -20,9% -25,1%
 
Au 31 décembre 2014
(en milliers de dollars)

Sécurité

Mobile

Transactions

Sécurisées

Non alloué

(*)

Total 2014
 
Chiffre d’affaires 57 938 65 391 2 033 125 362
Contribution au chiffre d’affaires 46,2% 52,2% 100%
Marge brute ajustée 51 672 20 695 2 033 74 399
En % du chiffre d’affaires 89,2% 31,6% 59,3%
Résultat opérationnel ajusté 11 525 (5 309) 1 905 8 121
En % du chiffre d’affaires 19,9% -8,1% 6,5%
EBITDA 12 427 (1 451) 1 905 12 880
En % du chiffre d’affaires 21,4% -2,2% 10,3%
 
(*) les montants non-alloués correspondent principalement à des
revenus nets non récurrents
Les sommes peuvent différer des totaux en raison des arrondis.
 

Sécurité mobile

Le chiffre d’affaires de la division s’établit à 27,0 millions de
dollars en 2015. Il est notamment marqué par une performance décevante
de la ligne de produits de solutions de sécurité embarquée
(essentiellement en raison de royalties perçues de certains clients
inférieures aux attentes et à l’année précédente) et par l’absence de
revenus provenant du programme de commercialisation des brevets NFC
d’INSIDE Secure par France Brevets.

La ligne de produits de protection logicielle et de paiements mobiles
HCE continue de bénéficier d’une dynamique favorable. Notamment, INSIDE
Secure a signé avec l’une des trois premières banques américaines un
contrat de licence de plusieurs millions de dollars pour ses produits de
protection logicielle destinés à renforcer la sécurité des applications
mobiles de la banque utilisées par ses clients et ses employés. Le
revenu correspondant a été reconnu au 3e trimestre 2015.
Cette licence vient s’ajouter à celle conclue avec une grande enseigne
américaine de distribution, et, au 2e trimestre, avec l’un
des leaders américains des services d’assurance santé, démontrant le
potentiel de l’offre d’INSIDE Secure dans le domaine de la sécurité des
applications mobiles à destination des industries des services
financiers et de la distribution notamment. En conséquence, cette ligne
de produits a pu dégager un revenu de plusieurs millions de dollars en
2015.

La marge brute ajustée de la division ressort à 86,9% du chiffre
d’affaires en 2015 reflétant le mix produit favorable composé
pratiquement exclusivement de licences, royalties et revenus de
maintenance.

La division Sécurité mobile a dégagé un résultat opérationnel ajusté en
perte de 8,5 millions de dollars en 2015 (contre + 11,5 millions de
dollars en 2014), en raison :

  • de revenus inférieurs à ceux de 2014 (revenus tirés de la licence avec
    Intel et de licences sur les brevets NFC en 2014), et
  • des dépenses liées au développement et de la commercialisation de
    l’élément sécurisé embarqué d’INSIDE Secure qui n’a pas généré de
    volumes commerciaux significatifs en 2015. La Société anticipe de
    réduire significativement ces coûts en 2016, dans le cadre du plan de
    réorganisation visé plus haut.

La division a dégagé un EBITDA de – 7,7 millions de dollars en 2015
(contre +12,4 millions de dollars en 2014).

En excluant les dépenses opérationnelles liées à l’élément sécurisé
embarqué, la division Sécurité mobile est demeurée largement profitable
en 2015, tant au niveau du résultat opérationnel ajusté que de l’EBITDA.

Transactions sécurisées

Le chiffre d’affaires de la division Transactions sécurisées s’établit à
42,4 millions de dollars en 2015, en baisse de 35% par rapport à
l’exercice précédent. Comme indiqué aux précédents trimestres, les
ventes de puces et modules d’INSIDE Secure à destination du marché
américain s’ouvrant à la norme EMV restent décevantes, confirmant les
difficultés du Groupe à générer une part de marché satisfaisante. Les
lignes de produits d’accès sécurisé (en excluant les revenus tirés en
2014 d’une commande ponctuelle et non récurrente de puces accompagnée
d’un accord de licence de technologie auprès d’un client historique du
Groupe) et des modules sécurisés ont enregistré des revenus en
croissance en 2015.

Contacts

INSIDE Secure
communication corporate
Géraldine
Saunière
Marcom Director
+33 (0) 4 42 905 905
gsauniere@insidefr.com
ou
Brunswick
communication
financière

Jérôme Biscay, Guillaume Le Tarnec
+33 (0) 1 53
96 83 83
INSIDE@brunswickgroup.com
ou
INSIDE
Secure

relations investisseurs
Richard Vacher
Detournière
Directeur général – finances & développement
+33
(0) 4 42 905 905
rvacherdetourniere@insidefr.com

Read full story here