Press release

Ipsen et Galderma élargissent leur accord de distribution actuel pour Dysport® dans les indications esthétiques à certains territoires clés de la région Asie-Pacifique1

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Ipsen acquiert le contrôle de la propriété intellectuelle de la toxine liquide de Galderma dans certains territoires clés de la région Asie-Pacifique (APAC1) PARIS & LAUSANNE, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY), groupe pharmaceutique international de spécialité, et Galderma, laboratoire pharmaceutique international spécialisé dans les solutions médicales en dermatologie et en soins de

  • Ipsen acquiert le contrôle de la propriété intellectuelle de la
    toxine liquide de Galderma dans certains territoires clés de la région
    Asie-Pacifique (APAC
    1)

PARIS & LAUSANNE, Suisse–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Ipsen (Euronext: IPN; ADR: IPSEY), groupe pharmaceutique international
de spécialité, et Galderma, laboratoire pharmaceutique international
spécialisé dans les solutions médicales en dermatologie et en soins de
la peau, ont annoncé aujourd’hui qu’ils avaient élargi la couverture
géographique de leur partenariat dans les neurotoxines. Galderma
acquiert les droits exclusifs de développement, de promotion et de
distribution de Dysport® dans les indications esthétiques
pour les territoires de l’APAC1.

Ipsen et Galderma ont initié leur partenariat en 2007 avec la
commercialisation en Europe d’Azzalure® dans les indications
esthétiques et dermatologiques, étendu par la suite pour la
commercialisation de Dysport® au Mexique, au Brésil, à
l’Argentine et à l’Australie. En 2014, les deux sociétés ont
significativement renforcé leur collaboration en prolongeant leur
partenariat jusqu’en 2036, en étendant sa couverture géographique aux
Etats-Unis et au Canada, ainsi qu’en élargissant la collaboration en
matière de Recherche & Développement.

Marc de Garidel, Président-Directeur général d’Ipsen a déclaré : “Nous
sommes ravis d’élargir notre collaboration avec Galderma, partenaire
historique d’Ipsen pour la distribution de Dysport
®/Azzalure®
dans les indications esthétiques. Notre partenariat couvre désormais la
majorité du marché mondial des neurotoxines dans les indications
esthétiques. Galderma a développé avec succès Dysport
®
et Azzalure
® dans les indications esthétiques
tandis que la stratégie d’Ipsen a été de renforcer sa
présence dans les troubles du mouvement. Nous sommes convaincus que
Galderma saura également accroître le potentiel de Dysport
®
en médecine esthétique dans les territoires d’Asie-Pacifique
1.”

Stuart Raetzman, Directeur Général de Galderma Pharma S.A a
déclaré: “ L’expansion du partenariat entre Galderma et Ipsen fait de
ces deux sociétés des partenaires de choix pour les professionnels de
santé, et nous permet de répondre aux besoins des médecins et des
patients dans de nombreuses indications en Asie-Pacifique. Ces nouveaux
contrats sont le prolongement d’une collaboration fructueuse depuis
plusieurs années entre Galderma et Ipsen. ”

En sus de l’accord de distribution, Ipsen et Galderma étendent leur
collaboration en Recherche & Développement. Ipsen réalise actuellement
une étude de phase 3 pour Dysport® dans les rides de
la glabelle en Chine, avec un lancement commercial attendu après 2020.
Cette étude clinique sera financée par Galderma en échange du droit
d’utiliser ses résultats en vue du dépôt réglementaire et de la
commercialisation du produit en Chine.

De plus, Ipsen acquiert le contrôle de la propriété intellectuelle de la
toxine liquide de Galderma dans les territoires de l’APAC2.

À propos de la toxine botulique de type A d’Ipsen

Dysport®, toxine botulique de type A d’Ipsen, est une toxine
bloquant l’activité neuromusculaire, qui agit en bloquant la libération
de l’acétylcholine au niveau des terminaisons nerveuses, et réduit les
spasmes musculaires. Il a été initialement développé pour le traitement
des troubles moteurs tels la dystonie cervicale (affection chronique où
le cou est tordu ou dévié), le blépharospasme (fermeture involontaire
des yeux), le spasme hémifacial, ainsi que diverses formes de spasticité
musculaire, incluant la spasticité du bras consécutive à un accident
vasculaire cérébral, la spasticité des membres inférieurs (mollet) chez
l’adulte et l’enfant présentant une infirmité motrice cérébrale. Le
produit est connu sous la marque Dysport® sur le marché
médical et esthétique et sous la marque Azzalure® dans les
indications esthétiques dans l’UE.

À propos de Galderma

Créé en 1961, Galderma est aujourd’hui présent dans plus de 100 pays
avec un portefeuille complet de solutions médicales permettant de
traiter un grand nombre d’affections dermatologiques. La société
collabore avec des professionnels de santé à travers le monde afin de
répondre aux besoins dermatologiques des patients tout au long de leur
vie. Galderma est un leader en matière de recherche et développement de
solutions médicales pour la santé de la peau, des cheveux et des ongles.
Plus d’information sur www.galderma.com.

À propos d’Ipsen

Ipsen est un groupe mondial biotechnologique de spécialité qui a affiché
en 2014 un chiffre d’affaires supérieur à 1,2 milliard d’euros. Ipsen
commercialise plus de 20 médicaments dans plus de 115 pays, avec une
présence commerciale directe dans 30 pays. L’ambition d’Ipsen est de
devenir un leader dans le traitement des maladies invalidantes. Sa
stratégie de développement s’appuie sur 3 franchises : neurologie,
endocrinologie et urologie-oncologie. L’engagement d’Ipsen en oncologie
est illustré par son portefeuille croissant de thérapies visant à
améliorer la vie des patients souffrant de cancers de la prostate, de la
vessie ou de tumeurs neuroendocrines. Ipsen bénéficie également d’une
présence significative en médecine générale. Par ailleurs, le Groupe a
une politique active de partenariats. La R&D d’Ipsen est focalisée sur
ses plateformes technologiques différenciées et innovantes en peptides
et en toxines situées au cœur des clusters mondiaux de la recherche
biotechnologique ou en sciences du vivant (Les Ulis, France ; Slough /
Oxford, UK ; Cambridge, US). En 2014, les dépenses de R&D ont atteint
près de 187 millions d’euros, soit environ 15% du chiffre d’affaires. Le
Groupe rassemble plus de 4 500 collaborateurs dans le monde. Les actions
Ipsen sont négociées sur le compartiment A d’Euronext Paris (mnémonique
: IPN, code ISIN : FR0010259150) et sont éligibles au SRD (« Service de
Règlement Différé »). Le Groupe fait partie du SBF 120. Ipsen a mis en
place un programme d’American Depositary Receipt (ADR) sponsorisé de
niveau I. Les ADR d’Ipsen se négocient de gré à gré aux Etats-Unis sous
le symbole IPSEY. Le site Internet d’Ipsen est www.ipsen.com.

Avertissement Ipsen

Les déclarations prospectives et les objectifs contenus dans cette
présentation sont basés sur la stratégie et les hypothèses actuelles de
la Direction. Ces déclarations et objectifs dépendent de risques connus
ou non, et d’éléments aléatoires qui peuvent entraîner une divergence
significative entre les résultats, performances ou événements effectifs
et ceux envisagés dans ce communiqué. Ces risques et éléments aléatoires
pourraient affecter la capacité du Groupe à atteindre ses objectifs
financiers qui sont basés sur des conditions macroéconomiques
raisonnables, provenant de l’information disponible à ce jour.
L’utilisation des termes  » croit « ,  » envisage  » et  » prévoit  » ou
d’expressions similaires a pour but d’identifier des déclarations
prévisionnelles, notamment les attentes du Groupe quant aux événements
futurs, y compris les soumissions et décisions réglementaires. De plus,
les prévisions mentionnées dans ce document sont établies en dehors
d’éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient
venir modifier ces paramètres. Ces prévisions sont notamment fondées sur
des données et hypothèses considérées comme raisonnables par le Groupe
et dépendent de circonstances ou de faits susceptibles de se produire à
l’avenir et dont certains échappent au contrôle du Groupe, et non pas
exclusivement de données historiques. Les résultats réels pourraient
s’avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la
matérialisation de certains risques ou incertitudes, et notamment qu’un
nouveau produit peut paraître prometteur au cours d’une phase
préparatoire de développement ou après des essais cliniques, mais n’être
jamais commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux,
notamment pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Le Groupe
doit faire face ou est susceptible d’avoir à faire face à la concurrence
des produits génériques qui pourrait se traduire par des pertes de parts
de marché. En outre, le processus de recherche et développement comprend
plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important que
le Groupe ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et qu’il soit
conduit à renoncer à poursuivre ses efforts sur un produit dans lequel
il a investi des sommes significatives. Aussi, le Groupe ne peut être
certain que des résultats favorables obtenus lors des essais pré
cliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou
que les résultats des essais cliniques seront suffisants pour démontrer
le caractère sûr et efficace du produit concerné. Il ne saurait être
garanti qu’un produit recevra les homologations nécessaires ou qu’il
atteindra ses objectifs commerciaux. Les résultats réels pourraient être
sensiblement différents de ceux annoncés dans les déclarations
prévisionnelles si les hypothèses sous-jacentes s’avèrent inexactes ou
si certains risques ou incertitudes se matérialisent. Les autres risques
et incertitudes comprennent, sans toutefois s’y limiter, la situation
générale du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques
généraux, y compris les fluctuations du taux d’intérêt et du taux de
change ; l’incidence de la réglementation de l’industrie pharmaceutique
et de la législation en matière de soins de santé ; les tendances
mondiales à l’égard de la maîtrise des coûts en matière de soins de
santé ; les avancées technologiques, les nouveaux produits et les
brevets obtenus par la concurrence ; les problèmes inhérents au
développement de nouveaux produits, notamment l’obtention d’une
homologation ; la capacité du Groupe à prévoir avec précision les
futures conditions du marché ; les difficultés ou délais de production ;
l’instabilité financière de l’économie internationale et le risque
souverain ; la dépendance à l’égard de l’efficacité des brevets du
Groupe et autres protections concernant les produits novateurs ; et le
risque de litiges, notamment des litiges en matière de brevets et/ou des
recours réglementaires. Le Groupe dépend également de tierces parties
pour le développement et la commercialisation de ses produits, qui
pourraient potentiellement générer des redevances substantielles ; ces
partenaires pourraient agir de telle manière que cela pourrait avoir un
impact négatif sur les activités du Groupe ainsi que sur ses résultats
financiers. Le Groupe ne peut être certain que ses partenaires tiendront
leurs engagements. A ce titre, le Groupe pourrait ne pas être en mesure
de bénéficier de ces accords. Une défaillance d’un de ses partenaires
pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus. De telles situations
pourraient avoir un impact négatif sur l’activité du Groupe, sa
situation financière ou ses résultats. Sous réserve des dispositions
légales en vigueur, le Groupe ne prend aucun engagement de mettre à jour
ou de réviser les déclarations prospectives ou objectifs visés dans le
présent communiqué afin de refléter les changements qui interviendraient
sur les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels
ces déclarations sont basées. L’activité du Groupe est soumise à des
facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d’information
enregistrés auprès de l’Autorité des Marchés Financiers.

Les risques et incertitudes présentés ne sont pas les seuls auxquels le
Groupe doit faire face et le lecteur est invité à prendre connaissance
du Document de Référence 2014 du Groupe, disponible sur son site web (www.ipsen.com).

1 Chine, Inde, Corée du Sud (et l’Indonésie sous certaines
conditions)
2 Chine, Inde, Corée du Sud (et l’Indonésie
sous certaines conditions)

Contacts

Ipsen
Médias
Didier Véron
Senior
Vice-Président, Affaires Publiques
et Communication
Tel.: +33
(0)1 58 33 51 16
Fax: +33 (0)1 58 33 50 58
E-mail: didier.veron@ipsen.com
ou
Brigitte
Le Guennec

Responsable de la Communication Externe
Groupe
Tel.:
+33 (0)1 58 33 51 17
Fax: +33 (0)1 58 33 50 58
E-mail : brigitte.le.guennec@ipsen.com
ou
Communauté
financière

Stéphane Durant des Aulnois
Vice-President,
Relations Investisseurs
Tel.: +33 (0)1 58 33 60 09
Fax: +33
(0)1 58 33 50 63
E-mail: stephane.durant.des.aulnois@ipsen.com
ou
Galderma
Yvan
Deurbroeck

Vice-President Global Communications, Congrès et
Digital
Tel : +41 79 254 3824
E-mail : yvan.deurbroeck@galderma.com