Press release

Johns Manville publie son rapport sur la durabilité 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

JM annonce ses résultats après cinq premières années de rapports sur la durabilité et établit ses objectifs pour les cinq prochaines années DENVER–(BUSINESS WIRE)–Johns Manville (JM), un important fabricant et distributeur de produits pour bâtiments écoénergétiques et de matériaux spéciaux façonnés, et une société de Berkshire Hathaway, a sorti aujourd’hui son rapport sur la durabilité

JM annonce ses résultats après cinq premières années de rapports sur
la durabilité et établit ses objectifs pour les cinq prochaines années

DENVER–(BUSINESS WIRE)–Johns Manville (JM), un important fabricant et distributeur de produits
pour bâtiments écoénergétiques et de matériaux spéciaux façonnés, et une
société de Berkshire Hathaway, a sorti aujourd’hui son rapport sur la
durabilité 2015. Ce cinquième rapport annuel, qui met en lumière
l’engagement corporatif de JM envers la durabilité et la conduite des
affaires d’une manière responsable et qui respecte les parties prenantes
et l’environnement, est disponible à l’adresse www.jm.com/sustainability.

« Johns Manville s’est engagé à façonner de manière proactive les
systèmes de gestion de l’environnement, de la santé, et de la sécurité
dans lesquels repose notre intérêt en ayant un impact positif sur ses
employés, ses clients, les collectivités et l’environnement », a déclaré
Tim Swales, vice-président de la recherche et du développement et chef
de la durabilité . « Au cours des cinq dernières années, nous avons fait
évoluer nos méthodes de mesure et de gestion, et avons récolté des
informations grâce auxquelles nos objectifs en termes de durabilité
offrent vraiment de la valeur à JM et ses parties prenantes. Nous avons
également pris des mesures, en investissant dans la durabilité dans
l’ensemble de nos opérations mondiales, pour optimiser encore
l’entreprise, nos produits et nos processus. »

Parmi les réalisations importantes soulignées dans le rapport 2015, il
convient de citer :

  • Respect de la législation environnementale et reconnaissance :
    En 2015, JM a mis huit usines supplémentaires au niveau de la norme
    ISO 14001, ce qui porte le total à 23 usines. ISO est un système de
    gestion environnementale qui prend en charge l’établissement
    d’objectifs, en mesurant les résultats et en identifiant les
    possibilités d’amélioration sur une base continue.
  • Efficacité énergétique : Les économies d’énergie de JM, qui se
    montent à environ 882 000 gigajoules depuis 2010, représentent
    l’équivalent de suffisamment d’énergie pour alimenter plus de 9 000
    foyers au cours de cette même période.
  • Gestion des déchets et recyclage : En 2014, JM a atteint
    son objectif initial sur cinq ans en termes de déchets en mettant en
    œuvre des programmes de gestion des déchets dans l’ensemble de ses
    opérations mondiales et en s’appuyant sur la réflexion intelligente de
    ses employés basés dans les usines. Cette réflexion intelligente s’est
    poursuivie en 2015. À titre d’exemple, l’usine de Jacksonville, en
    Floride, a développé une méthode pour rediriger les poussières
    provenant de ses opérations de découpe de produits à une tierce partie
    qui les utilise dans ses processus d’absorption de liquides, réduisant
    les déchets d’usine de 50 %. En outre, l’usine de Milan, dans l’Ohio,
    a éliminé plus de 3 300 tonnes de déchets en réutilisant et en
    recyclant des matériaux usinés l’an dernier.
  • Reconnaissance de l’industrie : En 2015, l’usine Fruita de
    JM, dans le Colorado, s’est vue décerner le prix 24-Karat Gold
    Challenge Award de la part du Ministère de la Santé publique et de
    l’Environnement du Colorado, pour la création et la mise en œuvre d’un
    programme qui a permis d’annuler des décennies de dépendance vis-à-vis
    d’un complexe d’un hectare et demi de prise en charge des déchets
    situé à proximité.
  • Perfectionnement des employés : En 2015, JM a augmenté de
    manière significative le nombre d’heures consacrées à la formation des
    employés, lequel est passé à 245 000 heures, et réalisé des bilans de
    performance pour 99 % des employés salariés de JM.
  • Investissement dans les communautés et volontariat : Les
    dons de bienfaisance de JM se sont élevés à plus de 500 000 USD en
    2015, portant sur de nouvelles causes chères au cœur des employés et
    des clients. Par exemple, JM a pris des mesures contre la traite des
    êtres humains en partenariat avec l’organisme à but non lucratif Truckers
    Against Trafficking
    .

« Ce rapport représente un engagement qui va beaucoup plus loin que la
simple offre de produits innovants et de première qualité à nos
clients », a déclaré Mary Rhinehart, présidente et chef de la direction.
« Nous sommes constamment à la recherche d’occasions d’améliorer,
d’adapter et de créer des relations de confiance avec nos clients et nos
partenaires de l’industrie, tout en offrant l’Expérience JM
à l’ensemble de nos parties prenantes. Nous sommes fiers des progrès que
nous avons réalisés en 2015 et recherchons des moyens de continuer à
évoluer en nous appuyant sur les résultats obtenus au cours des cinq
dernières années. »

Concernant l’avenir, JM a exposé ses objectifs de durabilité pour les
cinq prochaines années. Les objectifs, qui sont devenus effectifs le 1er
janvier 2016, comprennent :

  • Énergie : Mettre en œuvre des projets qui se traduiront par une
    amélioration de 5 % de l’efficacité énergétique d’ici 2020
  • Eau : Effectuer une évaluation de la vulnérabilité des sources
    d’eau locales pour toutes les usines d’ici 2020
  • Santé et bien-être : Continuer à soutenir la santé et le
    bien-être des employés en améliorant le chiffre des 50 % d’employés
    qui ont participé à des examens biométriques, et étendre les
    programmes actuels consacrés au bien-être pour mettre un accent
    supplémentaire sur la santé mentale
  • Sécurité : Continuer d’améliorer la performance par rapport à
    l’objectif continu de la société de zéro accident du travail, en
    réduisant sur trois ans d’ici 2020 de 30 % le nombre moyen de
    blessures annuelles, et de 30 % d’ici 2020 le taux d’absences
    résultant de blessures
  • Déchets solides : Obtenir une réduction de 10 % de l’intensité
    de déchets d’ici 2020
  • Systèmes de gestion environnementale : Mettre en
    œuvre le système de gestion environnementale ISO 14001 de JM dans
    toutes les usines nord-américaines et européennes d’ici 2020
  • Perfectionnement des employés : Mettre davantage
    l’accent sur le perfectionnement des employés en arrivant à une
    augmentation de 5 % des heures de formation des employés et veiller à
    la mise en place de plans de perfectionnement documentés pour tous les
    employés d’ici 2020
  • Investissement dans les communautés et volontariat :
    Augmenter les activités de bénévolat des employés de 20 % d’ici 2020

Le rapport 2015 a été conçu « en conformité » avec l’option de base des
Lignes directrices G4 de la Global Reporting Initiative (GRI) et a été
revu par le « Materiality Disclosures Service » de la GRI pour confirmer
l’exactitude de l’emplacement des divulgations en termes de matérialité
en vertu des lignes directrices G4.

À propos de Johns Manville

Johns Manville, une société de Berkshire Hathaway (NYSE : BRK.A, BRK.B),
est un important fabricant et distributeur de produits de première
qualité dans les domaines de l’isolation des bâtiments, l’isolation
mécanique, les toitures commerciales, les isolations de toit, ainsi que
sur le marché des fibres et produits non tissés destinés à des
applications commerciales, industrielles et résidentielles. JM dessert
notamment les secteurs suivants : aérospatiale, automobile et
transports, traitement de l’air, électroménager, systèmes de chauffage
et de climatisation, tuyauterie et équipement, filtration,
imperméabilisation, construction, revêtements de sol, intérieurs et
énergie éolienne. En activité depuis 1858, la société de Denver a des
ventes annuelles de l’ordre de 2,6 milliards USD et fait figure de chef
de file sur un grand nombre des marchés clés qu’elle dessert. JM emploie
environ 7 000 personnes et exploite 44 sites de production en Amérique
du Nord, en Europe et en Chine. Pour plus d’informations, consultez www.jm.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Johns Manville
Holly Leiker, 303-475-1690
Holly.Leiker@jm.com