Press release

La GSMA salue les propositions de la Commission européenne pour une réforme du spectre

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Le paquet Télécom global doit conduire à un changement radical en matière d’investissement dans l’infrastructure et soutenir le leadership dans la 5G BRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–La Commission européenne a soumis aujourd’hui des propositions législatives visant à moderniser le cadre réglementaire des télécommunications de l’Europe, présentées dans le cadre d’une nouvelle stratégie élargie visant à offrir une connectivité

Le paquet Télécom global doit conduire à un changement radical en
matière d’investissement dans l’infrastructure et soutenir le leadership
dans la 5G

BRUXELLES–(BUSINESS WIRE)–La Commission européenne a soumis aujourd’hui des propositions
législatives visant à moderniser le cadre réglementaire des
télécommunications de l’Europe, présentées dans le cadre d’une nouvelle
stratégie élargie visant à offrir une connectivité haut débit
universelle dans toute l’Union européenne. Le Parlement européen et les
États membres peuvent dorénavant mettre en œuvre les propositions, en
s’assurant que les amendements soient axés sur la fourniture d’un
environnement réglementaire stable et prévisible, qui soit plus propice
à favoriser les investissements nécessaires pour garantir l’avenir
numérique de l’Europe.

« La Commission a reconnu le besoin d’encourager un changement radical
en matière d’investissement dans l’infrastructure afin de tirer parti du
potentiel du marché unique numérique », a déclaré Mats Granryd,
directeur général de la GSMA. « Ses propositions de réforme de la
politique en matière de spectre, par exemple, contribueront à fournir la
cohérence nécessaire pour renforcer la confiance des investisseurs. La
Commission a également pris des mesures pour réduire certains aspects de
la réglementation des services spécifique au secteur qui ne sont plus
pertinents ni appropriés dans le marché actuel des services de
communications dynamiques et convergents. »

« Les marchés des télécommunications ont énormément changé depuis
l’adoption de l’ensemble de règles actuel », a ajouté M. Granryd. « Les
marchés d’aujourd’hui ont une portée beaucoup plus large du fait de la
convergence des technologies et services numériques. Les améliorations
du schéma directeur de la Commission doivent s’efforcer d’encourager
davantage l’investissement et d’assurer que les citoyens européens
bénéficient d’un même service/d’une même garantie de protection. »

Le spectre est un facteur de croissance et de compétitivité à l’ère
numérique et il est nécessaire de réformer la gestion des actifs
européens en matière de spectre. La Commission a reconnu à juste titre
le besoin d’encourager la libération efficace et opportune de spectre et
de promouvoir la certitude offerte par les durées de licences plus
longues. Ses propositions en matière de spectre peuvent contribuer à
aborder l’approche fragmentée et incohérente qui existe aujourd’hui dans
l’UE.

« Un spectre harmonisé – dans les bonnes fréquences, au bon moment et
dans les bonnes conditions – est une condition indispensable pour
permettre les investissements nécessaires pour parvenir à un leadership
dans la 5G. Cela ne concerne pas uniquement ce que les opérateurs ont
besoin, mais aussi ce que notre société et notre économie ont besoin
pour permettre à l’Europe d’exploiter au mieux une ressource vitale et
rare », a affirmé M. Granryd.

La GSMA demande aux États membres et au Parlement européen d’introduire
d’autres améliorations au paquet de réformes afin de susciter un
changement radical en matière d’investissement dans la connectivité,
nécessaire pour étayer le marché unique numérique.

Le paquet de réformes doit soutenir le leadership dans la 5G requis pour
ramener l’Europe dans la « Première ligue du numérique » et offrir aux
citoyens et entreprises européens la prochaine vague d’innovation
mobile. « Il est temps de prendre la tête et d’offrir aux entreprises et
consommateurs de l’UE les avantages optimaux de la révolution numérique
et mobile mondiale », a conclu M. Granryd.

-FIN-

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit près de 800 opérateurs et près de 300
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipements, des fournisseurs de services Internet et des
organismes œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA
organise également les plus grands événements du marché, tels le Mobile
World Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences
Mobile 360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Web
institutionnel de la GSMA à l’adresse www.gsma.com.

Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA et @GSMAPolicy.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour la GSMA
Olivier Lechien
Directeur des RP, Europe
GSMA
(Bruxelles)
+32 (0) 479 99 01 63
olechien@gsma.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com