Press release

La molécule ImmTAV d’Immunocore conduit le système immunitaire à éliminer les cellules infectées par le VIH chez les patients sous thérapie antirétrovirale

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Des données publiées dans la revue évaluée par les pairs « Molecular Therapy » démontrent que la nouvelle classe de réactifs antiviraux bispécifiques d’Immunocore, les ImmTAVs, sont capables de recruter des cellules T afin d’éliminer les cellules CD4+ T infectées par le VIH La persistance du VIH latent dans les cellules CD4+ T est un

  • Des données publiées dans la revue évaluée par les pairs «
    Molecular Therapy » démontrent que la nouvelle classe de réactifs
    antiviraux bispécifiques d’Immunocore, les ImmTAVs, sont capables de
    recruter des cellules T afin d’éliminer les cellules CD4+ T infectées
    par le VIH
  • La persistance du VIH latent dans les cellules CD4+ T est un
    obstacle majeur à leur éradication
  • Il s’agit de la première démonstration du potentiel des ImmTAVs
    dans le traitement des maladies infectieuses

OXFORD, Angleterre–(BUSINESS WIRE)–Immunocore, une société biotechnologique de premier plan qui développe
de nouveaux médicaments biologiques basés sur un récepteur de cellules T
(TCR) pour le traitement du cancer et des maladies infectieuses et
auto-immunes, a annoncé aujourd’hui que de nouvelles données positives
avaient été publiées mettant en évidence le potentiel d’un nouvel
antiviral développé par Immunocore afin de mettre le système immunitaire
en position d’éliminer les cellules infectées par le VIH.

La persistance du VIH en état de latence dans les cellules à longue
durée de vie CD4+ T est un obstacle majeur à leur éradication, et ces
données témoignent du potentiel des ImmTAVs exploités en tant que
thérapie facilitant l’élimination des cellules réservoirs réactivées et
infectées de façon latente.

L’article « Elimination of latently HIV-infected cells from
antiretroviral therapy-suppressed subjects by engineered immune
mobilising T cell receptors »
, a été publié dans la revue évaluée
par les pairs « Molecular Therapy » du 6 juin 2016,
(doi : 10.1038/mt.2016.114).

Ce nouveau réactif artificiel et soluble, appelé ImmTAV (Immune
mobilising monoclonal TCRs Against Virus), est un produit biologique
bispécifique composé d’un récepteur de cellule T à affinité de l’ordre
du picomolaire dirigé contre un épitope VIH immunodominant et ses
variants d’échappement, fusionné à un domaine anti-CD3 scFv.

Des études menées ex vivo ont montré que l’ImmTAV permettait aux
cellules T d’éliminer les cellules infectées par le VIH chez les
patients ayant suivi avec succès une thérapie antirétrovirale. L’ImmTAV
fonctionne plus efficacement que la réponse immunitaire naturelle au VIH
du patient parce qu’elle a été conçue pour détecter des taux extrêmement
bas de protéines virales et pour les réorienter vers les cellules
infectées par le VIH.

Selon les données publiées dans la revue, une ImmTAV peut éliminer des
cellules CD4+ infectées par le VIH en dépit d’une présentation très
faible des épitopes viraux à la surface de la cellule, caractéristique
courante des cellules infectées de façon latente, leur permettant
d’échapper aux réactions du système immunitaire des patients. L’ImmTAV
élimine également les cellules T infectées, après réactivation du VIH
latent chez les patients sous thérapie antirétrovirale.

Bent Jakobsen, directeur scientifique chez Immunocore, a
déclaré :
« Éliminer le VIH des cellules à longue durée de vie
CD4+, où elles sont inaccessibles aux cellules effectrices immunitaires,
est l’un des plus grands défis à relever dans le domaine de la recherche
d’un traitement curatif contre le VIH. Ces données permettent de
souligner la vaste étendue et le potentiel exponentiel de l’expertise
d’Immunocore en matière de technologie des récepteurs solubles et à
affinité élevée des cellules T. »

– FIN –

Notes aux rédacteurs

A propos d’Immunocore

Immunocore, l’une des principales sociétés de biotechnologie au monde,
possède une technologie de plate-forme novatrice en oncologie-maladies
immunitaires, nommée ImmTAC. Les ImmTAC sont une nouvelle classe de
médicaments biologiques, basés sur la technologie exclusive de récepteur
de cellules T (TCR) de la société, capables de traiter des maladies aux
besoins médicaux encore non satisfaits, dont le cancer, les infections
virales et les maladies auto-immunes. Immunocore, grâce à des décennies
d’innovation scientifique à la pointe du progrès mondial dans le domaine
de la découverte des cibles HLA et de la technologie de récepteur de
cellules T, possède un pipeline de programmes ImmTAC détenu à
cent-pour-cent et en partenariat, fournissant de solides données
cliniques, validé par des partenariats industriels conclus avec des
sociétés pharmaceutiques mondiales de premier plan. Immucore vise à
optimiser l’utilité de sa plate-forme dans toute une gamme
d’indications, afin de devenir une société biotechnologique de premier
plan et un chef de file mondial dans son secteur.

Les compétences scientifiques de pointe d’Immunocore au niveau
international et sa solide position de PI ont attiré de nombreuses
sociétés pharmaceutiques de premier ordre dont Genentech,
GlaxoSmithKline, MedImmune, la division produits biologiques
d’AstraZeneca, par le biais de collaborations de découverte, ainsi qu’un
partenariat de découverte et de développement conjoints avec Lilly. La
société a également entamé des essais combinés avec MedImmune et Lilly,
dans le cadre de son programme principal, IMCgp100, pour le traitement
du mélanome. Fondée en 2008 en tant que société dérivée de l’Université
d’Oxford, Immunocore, dont le siège se situe à l’extérieur de la ville
d’Oxford et qui possède également des bureaux américains près de
Philadelphie, emploie désormais plus de 220 collaborateurs. Les
investisseurs actuels d’Immunocore sont d’éminentes institutions
internationales, parmi lesquelles Woodford Investment Management, Malin
Corporation, Eli Lilly and Company, RTW Investments, Fidelity Management
& Research Company, ainsi que d’autres actionnaires privés. Pour de plus
amples informations, veuillez consulter www.immunocore.com

À propos des ImmTAVs

Les ImmTAVs (Immune mobilising mTCR Against Virus) sont de petites
molécules protéiques qui, comme les ImmTAC, permettent au système
immunitaire de reconnaître et d’éliminer les cellules malades, le cas
échéant, les cellules infectées par un virus. Pour de plus amples
informations relatives à la plateforme technologique, veuillez consulter «
À propos des ImmTACs »
ci-dessous.

A propos d’ImmTACs

La technologie exclusive d’Immunocore est axée sur de petites molécules
protéiques appelées ImmTACs (Immune mobilising mTCR Against Cancer) qui
permettent au système immunitaire de reconnaître et d’éliminer les
cellules cancéreuses. Les ImmTACs d’Immunocore, une nouvelle classe de
médicaments dotés d’une affinité extrêmement élevée envers les cibles de
cancers intracellulaires, sont des récepteurs synthétiques solubles des
cellules T (TCR) qui reconnaissent les cellules pathologiques contenant
des cibles spécifiques de la maladie. Les ImmTACs permettent aux
cellules T en circulation d’identifier et d’éliminer de manière
sélective les cellules pathologiques. La spécificité et la puissance
très élevées de la plateforme ImmTAC la rendent unique, tout comme son
champ d’application très varié, qui couvre une large gamme de cibles
intracellulaires et d’indications de pathologies. Les ImmTACs peuvent
avoir accès à neuf fois plus de cibles que les thérapies traditionnelles
basées sur des anticorps, dont les anticorps monoclonaux.

Les TCR reconnaissent naturellement les cellules malades. L’avantage
concurrentiel de classe mondiale d’Immunocore est sa capacité à
concevoir des TCR à affinité élevée et de les lier à un fragment
d’anticorps qui active le système immunitaire dans le but de supprimer
les cellules malades ciblées. L’ImmTAC le plus avancé, IMCgp100, est
actuellement en cours d’essais cliniques de phase IIa pour le traitement
du mélanome de stade tardif. Immunocore possède un pipeline interne
croissant d’ImmTAC ciblant de nombreux types de cancers et a développé
une vaste base de données de cibles de cancers intracellulaires.

La plateforme basée sur les TCR peut combattre une gamme bien plus large
d’indications de pathologies qu’actuellement, répond à des agents
oncologiques immunitaires existant et associent les caractéristiques de
très grande puissance, et encourage la sécurité et le faible coût des
marchandises.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Immunocore
Eliot Forster, directeur général
Tél : +44
(0)1235 438600
E-mail : info@immunocore.com
ou
Consilium
Strategic Communications

Mary-Jane Elliott/Jessica
Hodgson/Chris Welsh/Laura Thornton
Tél : +44 (0)203 709 5700
E-mail
: Immunocore@consilium-comms.com