Press release

Le maire de Londres, Boris Johnson, aide les sociétés à forte croissance à viser l’expansion internationale

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Plus de 40 pour cent des PME londoniennes désirent négocier à l’international Les exportations de Londres représentent 140 milliards £ sur l’économie de la capitale LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Cinquante des sociétés londoniennes à plus forte croissance se joindront à la première cohorte du Programme commercial international du maire (Mayor’s International Business Programme), une nouvelle initiative lancée aujourd’hui

Plus de 40 pour cent des PME londoniennes désirent négocier à
l’international

Les exportations de Londres représentent 140 milliards £ sur
l’économie de la capitale

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–Cinquante des sociétés londoniennes à plus forte croissance se joindront
à la première cohorte du Programme
commercial international du maire (Mayor’s International Business
Programme)
, une nouvelle initiative lancée aujourd’hui pour aider
les sociétés à forte croissance de la capitale à percer de nouveaux
marchés internationaux ou à augmenter leurs activités étrangères
existantes.

Le programme est dirigé par London & Partners, la société promotionnelle
officielle du maire, et est en partie financé par le Fonds européen de
développement ainsi qu’appuyé par des partenaires de l’industrie comme
BDO, KPMG, PA Consulting Group, Benoy et la Chambre du commerce et de
l’industrie de Londres. Il s’agit du premier programme de son genre,
tirant profit du mentorat entre pairs et de l’appui du secteur privé,
visant à aider les sociétés londoniennes à grandir et à
s’internationaliser.

Les sociétés se joignant au programme touchent les secteurs de la
technologie, des sciences de la vie et de l’urbanisme et incluent,
notamment, l’application de transport Gett, la société de vélo urbain
Blaze qui est appuyée par Index Ventures et la famille Branson. D’autres
sociétés se joignant au programme sont, notamment Technology Will Save
Us, Kano, Adzuna, Grub Club, Bloom & Wild, Big White Wall et RealEyes.

Le programme, lancé par le maire de Londres, Boris Johnson MP, désire
appuyer 800 sociétés à forte croissance en fonction du capital au cours
des trois prochaines années afin d’augmenter leur potentiel commercial
international.

Le maire de Londres Boris Johnson MP, a déclaré : « Londres
possède un riche patrimoine en tant que ville de trading internationale
et notre position au centre du monde des affaires signifie que la ville
offre le parfait tremplin aux sociétés qui désirent s’étendre à
l’international. Les sociétés et les entrepreneurs de Londres continuent
d’être à l’avant-garde de l’innovation et de la créativité et j’ai
moi-même vu la demande pour leurs biens et leurs services dans le monde
entier. En aidant les sociétés de la capitale à devenir les prochains
leaders mondiaux, nous créerons plus d’emplois pour les Londoniens. »

L’entrepreneure en série et un des mentors du programme, Sherry Coutu
CBE a ajouté :
« Alors que les secteurs technologiques et créatifs
de Londres poursuivent leur croissance, nous commençons à voir une
nouvelle vague de sociétés à forte croissance. L’expansion
internationale est la clé pour nous permettre de créer plus de sociétés
britanniques de grande envergure. Il est important de tirer profit de
nos forces existantes, en provenance d’un grand nombre de sociétés
britanniques qui ont déjà réussi à l’international, tout en éliminant
les entraves pour la prochaine génération d’étoiles montantes. »

Les sociétés qui se joignent au Programme commercial international du
maire obtiennent des conseils et un mentorat personnalisés de la part de
certains des leaders commerciaux mondiaux les plus renommés et célébrés
d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie, dont Sarah Wood, Cofondatrice
d’Unruly et Kathryn Parsons, cofondatrice et co-PDG de Decoded et Nilesh
Gopali, chef national, Inde, cloudBuy.

En ce qui a trait aux motifs de sa participation au programme,
Bethany Koby, PDG et cofondatrice de la start-up de technologie
éducative de Hackney, Technology Will Save Us a déclaré :
« Être basé
à Londres nous a donné accès à une communauté incroyable d’entrepreneurs
ambitieux qui ont contribué à notre croissance au Royaume-Uni et à
l’international. De plus en plus d’entreprises ciblent l’importance des
aptitudes technologiques chez les jeunes qui sont ravis de la création
et du codage comme moyen de développer leur potentiel. Je ne suis pas
certaine qu’il y ait eu un moment plus excitant pour créer une
organisation axée sur l’apprentissage au R.-U. et nous sommes ravis d’y
être à la tête et de faire la promotion de la technologie éducative dans
ce domaine. »

28 pour cent des PME sises à Londres négocient actuellement à
l’international (importation ou exportation) selon de récentes
recherches menées par KPMG Small Business Accounting. Cependant, plus de
40 pour cent indiquent qu’elles désirent le faire d’ici les cinq
prochaines années.1

Les exportations en provenance de Londres sont un élément clé de
l’économie de la capitale. Les estimations actuelles chiffrent la valeur
des exportations londoniennes à 139,9 milliards £ par année, en hausse
de 60 milliards £ il y a dix ans2 et la capitale abrite plus
du quart (25,5 %) de toutes les sociétés au R.-U. responsables des
exportations.3

Gordon Innes, PDG de London & Partners a déclaré : « Les
innovations de Londres dans les domaines de la technologie et des
sciences de la vie obtiennent une renommée mondiale et la ville a déjà
produit des pionniers mondiaux dans des domaines telles la technologie
financière et la santé numérique. Tirant profit de l’expertise de nos
partenaires commerciaux et de nos réseaux d’entrepreneurs, nous avons
conçu un programme personnalisé pour aider les héros de la croissance
londoniens à atteindre leurs ambitions mondiales. »

Des recherches distinctes de KPMG ont trouvé que 47 pour cent des PDG
mondiaux désirent investir davantage en expansion géographique à
l’étranger. Le rapport sondant 1 200 dirigeants de sociétés dans 10 pays
ont également trouvé que plus de la moitié des PDG britanniques (58 pour
cent) disent que la croissance économique mondiale est un important
élément touchant leurs sociétés aujourd’hui.4

Kevin Smith, président londonien chez KPMG a déclaré : « Faire
affaire dans les marchés internationaux est absolument crucial pour
toute petite entreprise qui souhaite croître, mais savoir où commencer
et trouver les opportunités existantes est souvent la plus grande
entrave aux propriétaires d’entreprise. KPMG est ravie d’appuyer le
maire et son Programme commercial international pour aider les start-ups
londoniennes en offrant des conseils sur la manière d’exporter, de créer
des connexions à l’étranger et d’obtenir l’accès nécessaire pour
augmenter la confiance et les ventes. Nous croyons avoir un rôle à jouer
pour rendre ce cheminement le plus simple possible pour les
propriétaires de petites entreprises avec de grandes ambitions. »

Kim Hayward, associée chargée des liaisons internationales chez BDO,
a déclaré :
« Londres est l’un des centres de commandement de
l’économie internationale, mais nous ne pouvons prendre pour acquise sa
position comme véritable ville internationale. L’un des domaines de
développement clé est d’aider les entreprises londoniennes à s’étendre à
l’étranger – surtout pour ses moyennes entreprises entrepreneuriales et
très ambitieuses. C’est pourquoi des modèles comme le Programme
commercial international du maire revêtent une telle importance et
aideront les entreprises à passer de robustes sociétés nationales
croissantes à de grandes exportatrices, puis à des entreprises
internationales. »

Colin Stanbridge, dirigeant de la Chambre du commerce et de
l’industrie de Londres :
« LCCI possède une longue et riche histoire
d’offrir un soutien commercial et plusieurs missions chaque année dans
le cadre d’un réseau international de chambres, et nous savons
qu’appuyer les PME avec les exportations est crucial pour les aider à
croître leurs activités à l’étranger. LCCI est ravie de se joindre au
Programme commercial international du maire et il nous tarde d’appuyer
le Programme en offrant des événements et des missions. »

Colm Reilley, dirigeant du service de développement économique de PA
Consulting Group, a déclaré :
« Parler de l’internationalisation
n’est pas suffisant. Nous vivons dans un monde où la valeur de certaines
chaînes d’approvisionnement mondiales augmente plus rapidement que le
PIB de tous les pays développés. Le Programme commercial international
veut cibler ces chaînes d’approvisionnement, identifier les points
d’entrée et permettre aux bonnes PME de grandir rapidement en
participant à ce programme. Le maire a créé ce programme pour obtenir de
véritables résultats tangibles pour les entreprises et nous sommes ravis
d’avoir cette plateforme. »

Tom Cartledge, directeur mondial chez Benoy, a commenté : « Benoy
est fière de faire partie du Programme commercial international du maire
et est ravie de pouvoir partager son expérience mondiale avec les
sociétés qui franchissent les premières étapes formatrices de leur
cheminement international. En partenariat avec le Programme, Benoy se
réjouit d’encourager et d’appuyer les entreprises britanniques dans
leurs projets sur le marché international. »

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

London & Partners
Ben Pattie
press@londonandpartners.com
+44
(0)20 7234 5710