Press release

Le premier rapport Global Mobile Trends de la GSMA met en lumière un déplacement du secteur vers l’Asie et l’essor de l’Internet mobile

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Un nouveau rapport phare de GSMA Intelligence identifie les grandes tendances façonnant l’écosystème mobile LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a publié aujourd’hui son premier rapport « Global Mobile Trends », offrant de vastes quantités de données et des perspectives sur l’état de l’écosystème mobile aujourd’hui, et dressant les grandes lignes de son développement futur. Ce rapport phare,

Un nouveau rapport phare de GSMA Intelligence identifie les grandes
tendances façonnant l’écosystème mobile

LONDRES–(BUSINESS WIRE)–La GSMA a publié aujourd’hui son premier rapport « Global Mobile Trends
», offrant de vastes quantités de données et des perspectives sur l’état
de l’écosystème mobile aujourd’hui, et dressant les grandes lignes de
son développement futur. Ce rapport phare, produit par GSMA
Intelligence, la division recherche de la GSMA, compile des données sur
les tendances de croissance des abonnés à la téléphonie mobile,
l’adoption de l’Internet mobile, les appareils et les données
financières de l’industrie selon une perspective tant globale que
régionale.

« La première édition du rapport annuel Global Mobile Trends rassemble
des données et analyses essentielles de GSMA Intelligence pour donner
une idée d’ensemble des grandes tendances façonnant l’écosystème mondial
de la téléphonie mobile », a déclaré Hyunmi Yang, responsable de la
stratégie à la GSMA. « Dans le rapport de cette année, nous apportons
les preuves d’un virage important pris par la téléphonie mobile en Asie,
en particulier en Inde, qui a maintenant dépassé la Chine pour devenir
le principal marché de croissance du secteur, et la transition vers un
Internet donnant la priorité au mobile et accédé depuis les smartphones,
qui crée une nouvelle génération d’utilisateurs de l’Internet. L’étude
souligne également le rôle de l’intelligence artificielle et de
l’Internet des Objets pour ouvrir une nouvelle ère d’automatisation. »

L’édition 2016 du rapport Global Mobile Trends est organisée en cinq
sections : grandes tendances ; compréhension des consommateurs ;
performance du secteur et dynamique de l’écosystème mobile
; perspectives
d’avenir
et perspectives régionales.

Parmi les principales grandes tendances abordées
dans le rapport figurent :

L’Asie devient le moteur de croissance de l’écosystème mobile

Plus d’un milliard de personnes nouvelles à travers le monde seront
connectées à des réseaux de téléphonie mobile d’ici 20201.
Environ un tiers de ces nouveaux utilisateurs proviendront d’Inde (337
millions), soulignant la position croissante du pays en tant que plus
important marché mondial pour la croissance de la téléphonie mobile,
devant la Chine. La Chine devrait compter plus de 200 millions de
nouveaux abonnés et il y aura également des contributions nettes
majeures en termes d’abonnés de la part de l’Indonésie, du Pakistan, du
Bangladesh et du Myanmar. Au total, ces six marchés asiatiques
représenteront environ 60 pour cent du 1,1 milliard de nouveaux abonnés
à l’échelle mondiale d’ici la fin de la décennie.

L’Internet mobile est tout simplement l’Internet

Les nouveaux abonnés à la téléphonie mobile seront très probablement
plus jeunes mais également des utilisateurs de l’Internet accordant la
priorité au mobile ou utilisant uniquement le mobile. Aujourd’hui, 46
pour cent de la population mondiale utilise des téléphones mobiles pour
accéder à l’Internet, un chiffre qui devrait atteindre 60 pour cent
d’ici 2020. Comme il n’y aura qu’une faible augmentation du nombre de
foyers bénéficiant de services Internet fixes sur cette période, la
hausse du nombre de possesseurs de téléphones mobiles sera donc le
principal facteur contribuant à la pénétration de l’Internet à l’échelle
mondiale. La disponibilité et l’abordabilité croissantes des appareils
et réseaux 3G/4G contribue également à ce phénomène. Les marchés à forte
croissance où la pénétration de l’Internet mobile est actuellement
faible incluent l’Inde (32 pour cent de la population) et l’Afrique
subsaharienne (25 pour cent).

Les smartphones sont rois – même dans les marchés à faible revenu

L’étude indique que le smartphone est probablement aujourd’hui
l’appareil électronique grand public le plus couramment détenu. Au
Royaume-Uni, par exemple, le taux de pénétration des smartphones
s’établit dorénavant à 71 pour cent des connexions mobiles. Ce chiffre
est à comparer à 60-70 pour cent dans le reste de l’Europe,75 pour cent
aux États-Unis et plus de 80 pour cent sur certains marchés asiatiques
comme la Corée du Sud et Singapour. Cependant, la croissance du
smartphone a atteint un plateau sur la plupart des marchés développés.
En comparaison, le taux de pénétration du smartphone en Inde n’est que
de 25 pour cent et les volumes unitaires progressent de 30 pour cent par
an. L’étude prédit que plusieurs pays à revenu faible (avec un PIB par
habitant inférieur à 10 000 $) afficheront des taux d’adoption du
smartphone de 60 à 70 pour cent d’ici 2020, similaires à la plupart des
régions avancées et créant une nouvelle base d’utilisateurs de
l’Internet mobile. Cette tendance est favorisée par la baisse constante
du coût des appareils et par l’augmentation des revenus.

Un glissement des revenus vers les plateformes et les contenus

Les revenus provenant des services mobiles dans le monde devraient
progresser d’environ 2 pour cent par an jusqu’en 2020. La croissance
organique des revenus ralentit en même temps que la croissance du nombre
d’abonnés, mais elle est compensée par les nouvelles opportunités de
revenus résultant de l’accroissement de l’adoption de l’Internet mobile
et du passage à des réseaux à plus haut débit. Il est anticipé que les
revenus annuels provenant des services vocaux, des SMS et des données
mobiles réunis dépasseront 1,5 billion de dollars d’ici 2020. Toutefois,
en tant que proportion des revenus globaux de l’écosystème mobile, la
contribution de ces services baissera de 41 pour cent aujourd’hui à 38
pour cent d’ici 2025. En comparaison, les revenus issus des services de
contenus – des services comme Netflix et Spotify – passeront de 3 pour
cent des revenus de l’écosystème aujourd’hui à 17 pour cent d’ici 2025.

L’intelligence artificielle devient le Super catalyseur

L’intelligence artificielle (IA) émerge comme le catalyseur qui
accélérera un certain nombre de secteurs émergents, parmi lesquels les
voitures connectées et les maisons intelligentes. Les assistants
personnels (ou robots) seront l’un des premiers champs de batailles de
l’IA, avec parmi les précurseurs Siri d’Apple et Alexa d’Amazon. Ces
services fournissent l’« interface vocale » pouvant coordonner des
appareils et des données dans un large éventail d’applications, créant
des plateformes contrôlées par la voix, avec comme exemples Amazon Echo
et Google Home. Un écosystème de sociétés axées sur l’IA émerge,
comprenant aussi bien des entreprises bien implantées que des startups.
L’IA a attiré 2,3 milliards de dollars de capital-risque l’an dernier,
c’est également une priorité majeure de l’actuelle activité de fusions
et acquisitions.

L’édition 2016 du rapport Global Mobile Trends est basée sur des données
et recherches propriétaires de GSMA Intelligence, soutenues par des
données sélectionnées de sources tierces. La GSMA prévoit de publier ce
rapport chaque année, fournissant des aperçus de l’écosystème mobile qui
aideront le secteur à identifier les futurs domaines de croissance et
d’innovation. Le rapport peut être téléchargé gratuitement sur : www.gsma.com/globalmobiletrends

-FIN-

À propos de la GSMA

La GSMA représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile dans
le monde entier. Elle réunit près de 800 opérateurs et près de 300
sociétés appartenant à l’écosystème mobile élargi, dont des fabricants
de téléphones et d’appareils, des éditeurs de logiciels, des
fournisseurs d’équipements, des fournisseurs de services Internet et des
organismes œuvrant dans des secteurs d’activité connexes. La GSMA
organise également les plus grands événements du marché, tels le Mobile
World Congress, le Mobile World Congress Shanghai et les conférences
Mobile 360 Series.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur le site Web
institutionnel de la GSMA à l’adresse www.gsma.com.
Suivez la GSMA sur Twitter : @GSMA.

1 http://www.gsma.com/newsroom/press-release/mobile-industry-to-add-one-billion-new-unique-subscribers-by-2020/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Contacts pour la presse :
Charlie Meredith-Hardy
+44
7917 298428
CMeredith-Hardy@webershandwick.com
ou
Bureau
de presse de la GSMA
pressoffice@gsma.com