Press release

Le Scotland’s Patient Safety Programme s’engage auprès de la Patient Safety Movement Foundation

0 0
Sponsorisé par Business Wire

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–La Patient Safety Movement Foundation (PSMF) a annoncé aujourd’hui s’engager auprès de l’initiative de sécurité nationale des patients écossais, le Scottish Patient Safety Programme (SPSP). Lancé en 2008, le SPSP a débuté comme un programme de cinq ans axé sur les hôpitaux et fonctionne désormais comme une initiative nationale gérée par Healthcare Improvement

IRVINE, Californie–(BUSINESS WIRE)–La
Patient Safety Movement Foundation
(PSMF) a annoncé aujourd’hui
s’engager auprès de l’initiative de sécurité nationale des patients
écossais, le Scottish Patient Safety Programme (SPSP).

Lancé en 2008, le SPSP a débuté comme un programme de cinq ans axé sur
les hôpitaux et fonctionne désormais comme une initiative nationale
gérée par Healthcare Improvement Scotland qui vise à améliorer la
sécurité et la fiabilité des soins, chaque fois qu’ils sont dispensés.

L’engagement du SPSP via la Patient Safety Movement Foundation porte sur
6 domaines : Ces domaines sont regroupés dans trois thèmes principaux :
1) Prévention et reconnaissance de la détérioration et réponse à
celle-ci 2) Sécurité des médicaments et 3) Dynamisation du système. Pour
plus de détails, veuillez consulter leur engagement
en ligne
.

  • Soins intensifs aux adultes: Améliorer la
    fiabilité, la communication et la planification des soins et réduire
    les préjudices aux patients et la mortalité hospitalière
  • Infections nosocomiales: Mise en œuvre
    des mesures standards de prévention des infections (standard infection
    control precautions, SICPs) dans tous les établissements de soins et
    mise en œuvre de systèmes et de processus fiables de réduction des
    infections nosocomiales
  • Soins primaires: Améliorer la sécurité
    dans l’ensemble de la communauté et réduire les dommages causés par
    les médicaments à haut risque
  • Maternité et enfance (y compris les soins
    pédiatriques et néonataux) : Amélioration des résultats pour les
    bébés, les enfants et leurs mères, et accroissement de la satisfaction
    des femmes dans le cadre de leur expérience de soins
  • Médicaments: Adoption à l’échelle de
    l’ensemble du système d’une approche visant à une utilisation plus
    sûre des médicaments, optimisation des bilans comparatifs de
    médicaments et réduction des dommages causés par les médicaments à
    haut risque
  • Santé mentale: Améliorer l’évaluation des
    risques et la planification de la sécurité et réduire les préjudices
    causés par la contention et l’isolement

Les objectifs du programme sont les suivants :

  • Améliorer la sécurité des patients en soins intensifs en veillant à ce
    que 95 % des personnes n’encourent pas de préjudices dans les domaines
    suivants : Arrêts cardiaques, infections urinaires associées à l’usage
    de sonde (ITUAUS), escarres et chutes
  • Réduire de 20 % le ratio normalisé de mortalité hospitalière (RNMH)
  • Augmenter le pourcentage de femmes satisfaites de leur passage en
    maternité, jusqu’à plus de 95 %
  • Réduire de 30 % l’incidence des dommages évitables chez les femmes et
    les bébés
  • Réduire de 15 % les morts à la naissance et la mortalité néonatale
  • Réduire de 30 % les hémorragies du post-partum (HPP) graves
  • Réduire de 30 % l’incidence des accouchements planifiés non
    médicalement nécessaires avant la 39e semaine de gestation
  • Les équipes de soins dentaires généraux (General Dental Practice
    Teams) prévoient de se mettre en conformité à hauteur de 90 % avec le
    forfait de soins relatif aux médicaments à risque élevé en décembre
    2016 au plus tard
  • 50 % des équipes de soins primaires cliniques (Primary Care Clinical
    Teams) prévoient de compléter une enquête sur le climat de sécurité et
    de développer leur culture de sécurité d’ici à mars 2017
  • Réduire de 50 % l’incidence des escarres dans les foyers de soins
    d’ici à décembre 2017
  • Veiller à ce que les patients et le personnel soient et se sentent en
    sécurité dans les unités psychiatriques pour patients hospitalisés

« Nous sommes ravis de travailler avec la Patient Safety Movement
Foundation », a déclaré Joanne Matthews, directrice du SPSP.
« Jusqu’ici, la prestation de notre programme s’est faite grâce à une
approche concertée sur la base du Breakthrough
Series Collaborative Model
, en utilisant des événements nationaux et
locaux de formation, des visites de sites, des webinaires, des collectes
de données et le partage de l’apprentissage à travers le pays. Avec une
expansion du programme en cours et un développement continu, toute une
gamme d’autres méthodes d’amélioration sont actuellement à l’essai. »

« Nous sommes impressionnés par le Scotland’s Patient Safety Programme
et l’accent qui a été mis par le gouvernement écossais pour faire de la
sécurité des patients une priorité absolue », a déclaré Joe Kiani,
fondateur de la Patient Safety Movement Foundation. « La sécurité des
patients est un problème mondial et nous espérons apporter notre aide
pour éliminer les points qui entravent l’écosystème des soins de santé
partout dans le monde. Nous pouvons nous aider les uns les autres pour
atteindre plus rapidement notre objectif zéro. »

À propos de la Patient Safety Movement Foundation

Chaque année dans le monde, plus de 3 millions de personnes,
dont 200 000 personnes aux États-Unis, meurent de causes évitables dans
les hôpitaux. La Patient Safety Movement Foundation a été créée pour
soutenir la Masimo Foundation for Ethics, Innovation, and Competition in
Healthcare, afin de réduire à 0 le nombre de décès évitables d’ici
à 2020 (0X2020) aux États-Unis et dans le monde. L’amélioration de la
sécurité du patient demandera la collaboration de tous les
intervenants : patients, personnels médicaux, sociétés de technologie
médicale, États, employeurs et des contribuables. Le mouvement Patient
Safety Foundation travaille avec toutes les parties prenantes pour
régler les problèmes et trouver les solutions liées à la sécurité des
patients. La Fondation organise également le sommet mondial annuel sur
la sécurité des patients, la science et la technologie. Le sommet
présente des solutions concrètes destinées à répondre aux problèmes liés
à la sécurité des patients, en encourageant les entreprises de
technologie médicale à partager les données relatives à l’achat de leurs
produits, et en demandant aux hôpitaux de s’engager à mettre en œuvre
les APSS (Actionable Patient Safety Solutions). Retrouvez-nous sur www.patientsafetymovement.org.

@0x2020 #patientsafety #0x2020

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

The Patient Safety Movement Foundation
Irene Paigah, 858-859-7001
irene@paigah.com