Press release

Le vaccin anti-tau novateur d’AXON contre la maladie d’Alzheimer a démarré les essais de phase II

0 0
Sponsorisé par Business Wire

BRATISLAVA, Slovaquie–(BUSINESS WIRE)–AXON Neuroscience a annoncé le démarrage réussi de l’étude ADAMANT de phase II, le premier patient ayant été vacciné avec le vaccin actif anti-tau. Le vaccin AADvac1 d’AXON est prévu pour être le premier vaccin anti-tau modificateur de la maladie d’Alzheimer (MA). ÉTUDE CLINIQUE ADAMANT DE PHASE II ADAMANT est une étude de

BRATISLAVA, Slovaquie–(BUSINESS WIRE)–AXON Neuroscience a annoncé le démarrage réussi de l’étude ADAMANT de
phase II, le premier patient ayant été vacciné avec le vaccin actif
anti-tau. Le vaccin AADvac1 d’AXON est prévu pour être le premier vaccin
anti-tau modificateur de la maladie d’Alzheimer (MA).

ÉTUDE CLINIQUE ADAMANT DE PHASE II

ADAMANT est une étude de 24 mois, randomisée, contrôlée par placebo, en
groupes parallèles, en double aveugle, multicentrique, de phase II
visant à évaluer l’innocuité et l’efficacité d’AADvac1 appliqué à des
patients atteints de maladie d’Alzheimer d’intensité légère. L’objectif
premier est de confirmer les résultats positifs de phase I en évaluant
l’innocuité et l’immunogénicité sur une plus large population de
patients atteints de maladie d’Alzheimer d’intensité légère. Le deuxième
objectif est d’évaluer l’efficacité du vaccin AADvac1 pour ralentir ou
stopper le déclin cognitif chez les patients sur une période de 24 mois.
L’étude a la puissance nécessaire pour explorer et montrer l’effet
modificateur de la maladie sur les mesures du CDR-SB (« Clinical
Dementia Rating-Sum-of-boxes »), soutenue par une batterie cognitive
personnalisée (score composite standard) et la grille des activités de
la vie quotidienne.

L’étude ADAMANT sera menée dans plusieurs pays d’Europe, où 185 patients
devraient être recrutés pour y participer.

VACCIN ANTI-TAU AADVAC1

AADvac1 est un vaccin actif anti-tau prévu pour être un traitement
modificateur de la maladie d’Alzheimer et d’autres tauopathies. AADvac1
est conçu pour susciter les anticorps contre la protéine tau
pathologique, qui est la cause principale de la pathologie
neurofibrillaire dans la maladie d’Alzheimer. Ces anticorps devraient
empêcher la protéine tau d’avoir des interactions pathologiques, pour
faciliter la suppression de la pathologie tau et ainsi ralentir ou
stopper la progression de la maladie d’Alzheimer.

« Nous sommes reconnaissants pour tous les efforts accomplis par
l’équipe complète, les investigateurs et les partenaires, qui nous ont
aidés à faire passer AADvac1 au stade de l’étude de phase II, qui
constitue un jalon historique pour la recherche et le développement
clinique pour la maladie d’Alzheimer
», a déclaré Roman Sivak,
directeur général d’AXON Neuroscience, qui a ajouté : « Nous vivons
une période enthousiasmante car nous pensons que les résultats positifs
de l’étude de phase I pourraient bientôt être confirmés par cette étude
de phase II. »

TAU COMME FORCE AGISSANTE DANS LA MALADIE D’ALZHEIMER

La pathologie avec la protéine tau a dès le début des années 90 été
identifiée comme le principal élément de corrélation du déclin cognitif
dans la MA. Cette conclusion a été plus tard confirmée par plusieurs
études indépendantes sur des modèles animaux exprimant des formes
malades de la protéine tau, où la pathologie tau a induit une
neurodégénérescence et provoqué des troubles cognitifs. Les études par
imagerie les plus récentes soutiennent le fait que la progression de la
pathologie tau est en corrélation étroite avec le déclin cognitif et la
perte de mémoire consécutifs à la maladie d’Alzheimer.

AXON NEUROSCIENCE

AXON Neuroscience est une société de biotechnologie au stade clinique
ainsi qu’un chef de file mondial en matière d’immunothérapie anti-tau.
Les chercheurs d’AXON Neuroscience ont beaucoup travaillé sur
l’hypothèse tau depuis plus de 25 ans. AXON possède plusieurs composés
ayant un potentiel modificateur de la maladie ainsi que de diagnostic
précoce pour la maladie d’Alzheimer et d’autres tauopathies. Les deux
principaux composés sont le vaccin actif AADvac1 et l’anticorps
monoclonal entièrement humanisé AADvac2.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

AXON Neuroscience
Michael Matis
+421 902 161 362
media@axon-neuroscience.eu