Press release

Onxeo S.A. : AsiDNA montre un effet synergique en combinaison avec les inhibiteurs de PARP sans restriction liée au profil génétique de la tumeur

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Recherches précliniques publiées dans la revue Clinical Cancer Research PARIS & COPENHAGUE, Danemark–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Onxeo S.A. (Paris:ONXEO) (NASDAQ OMX:ONXEO) (Euronext Paris, Nasdaq Copenhague : ONXEO), société innovante spécialisée dans le développement des médicaments orphelins en particulier en oncologie, annonce aujourd’hui les résultats d’une étude préclinique démontrant que l’effet synergique d’AsiDNA™, son candidat médicament innovant qui

Recherches précliniques publiées dans la revue Clinical Cancer
Research

PARIS & COPENHAGUE, Danemark–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Onxeo S.A. (Paris:ONXEO) (NASDAQ OMX:ONXEO) (Euronext Paris, Nasdaq
Copenhague : ONXEO), société innovante spécialisée dans le développement
des médicaments orphelins en particulier en oncologie, annonce
aujourd’hui les résultats d’une étude préclinique démontrant que l’effet
synergique d’AsiDNA™, son candidat médicament innovant qui vise à
enrayer le cycle de réparation de l’ADN tumoral, en combinaison avec
plusieurs produits de la classe dite des inhibiteurs de PARP (Poly
ADP-Ribose Polymerase) permet de contourner les restrictions liées au
profil génétique de la tumeur.

Ces résultats confirment le potentiel de développement clinique
d’AsiDNA™ et ont été récemment publiés en ligne dans l’article « Drug
Driven Synthetic Lethality: bypassing tumor cell genetics with a
combination of Dbait and PARP inhibitors
», dans la revue
scientifique Clinical Cancer Research. La version papier sera publiée
prochainement.

L’étude préclinique a établi l’effet inhibiteur d’AsiDNA en combinaison
avec olaparib dans le processus de réparation de l’ADN tumoral, évalué
par la formation de sites de réparation de l’ADN et des sites endommagés
de l’ADN, ainsi que par la survie des cellules après administration des
2 traitements seuls ou combinés sur 21 lignées cellulaires distinctes,
dont 12 lignées de cancer du sein et 3 lignées non tumorales.

Oliparib est un inhibiteur de PARP, qui agit en bloquant l’enzyme
impliquée dans la réparation de l’ADN tumoral, dont l’efficacité est
probante chez les patients présentant des mutations des gènes BRCA, en
provoquant une accumulation de lésions doubles brins qui ne peuvent pas
être réparées. Olaparib est indiqué dans le traitement des cancers
avancés de l’ovaire chez les patients présentant une mutation des gènes
BRCA.

Les résultats de cette étude ont démontré qu’olaparib et AsiDNA
empêchent la mobilisation des enzymes de réparation ciblées vers les
zones endommagées et leur association entraîne une accumulation de
dommages non réparés et une augmentation synergique de la mort des
cellules tumorales. L’efficacité de cette association a ainsi été
observée dans tous les modèles de tumeurs testés, indépendamment du
statut des gènes BRCA. Parallèlement, aucune augmentation des dommages
de l’ADN ou de létalité n’a été observée au niveau des cellules saines,
ce qui suggère un bon profil d’innocuité et de tolérance. Une analyse a
aussi démontré les différents mécanismes moléculaires responsables de la
réponse à AsiDNA et olaparib, permettant de penser qu’une résistance à
une telle combinaison devrait être très rare. De plus, AsiDNA a montré
une efficacité en combinaison avec six inhibiteurs de PARP différents,
sans toxicité pour les cellules non tumorales.

Dr. Graham Dixon, PhD, Directeur scientifique d’Onxeo, a déclaré : «
Les inhibiteurs de PARP ont apporté un bénéfice important mais sont
limités aux patients présentant des mutations des gènes BRCA.
AsiDNA
enraye le cycle de réparation de l’ADN tumoral en interférant en amont
de ce processus, bloquant les multiples voies de réparation de l’ADN et
empêchant sa réparation quelle que soit la mutation génétique. La
combinaison d’AsiDNA avec un inhibiteur de PARP comme olaparib,
médicament ayant fait l’objet de nombreuses études et approuvé par les
autorités, mais également sur d’autres inhibiteurs de PARP, constitue
une nouvelle approche thérapeutique, intéressante d’un point de vue
clinique avec un champ d’applications large. Ces résultats précliniques
confirment notre évaluation stratégique et l’intérêt de notre plan de
développement sur AsiDNA, aussi bien en monothérapie et qu’en
combinaison avec des agents anticancéreux. »

À propos d’AsiDNA

AsiDNA est un produit visant à inhiber les voies de réparation de l’ADN
tumoral développé par Onxeo en tant qu’agent anticancéreux. AsiDNA est
une molécule d’ADN double brin qui utilise un mécanisme d’action unique
pour enrayer le cycle de réparation de l’ADN tumoral en bloquant
plusieurs voies de réparation au cœur des lésions de l’ADN, tout en
épargnant les cellules saines. Une première étude clinique de phase I
sur des patients humains, centrée sur l’évaluation d’AsiDNA en
combinaison avec la radiothérapie pour le traitement des patients
atteints de mélanome métastatique, a démontré qu’AsiDNA est bien toléré
par les patients et a permis d’établir la preuve de l’efficacité du
traitement, avec un taux de réponse objective de 59% et un taux de
réponse complète de 30% (par rapport à un taux de réponse complète de
10% avec la radiothérapie seule). Onxeo accélère actuellement son plan
de développement global pour AsiDNA en monothérapie et en combinaison
avec des agents anticancéreux, afin d’offrir de nouveaux traitements
potentiels aux patients souffrant de divers types de cancer.

À propos d’Onxeo

Onxeo est une société de biopharmacie spécialisée dans le développement
de médicaments innovants pour le traitement des maladies orphelines en
particulier dans le domaine de l’oncologie, répondant à une forte
demande thérapeutique dans l’un des segments à plus forte croissance de
l’industrie pharmaceutique. Onxeo a pour ambition de devenir un leader
mondial et un pionnier dans le domaine des cancers orphelins ou rares.
La stratégie d’Onxeo est fondée sur le développement de thérapies de
pointe efficaces et sûres, destinées à améliorer la vie des patients en
apportant une vraie différence par rapport aux thérapies actuelles.
Onxeo dispose d’un vaste portefeuille composé de quatre produits à
divers stades de développement, notamment Beleodaq®, le premier
médicament orphelin de la société à avoir bénéficié d’une autorisation
de mise sur le marché aux Etats-Unis. Basée à Paris, la société compte
aujourd’hui environ 50 collaborateurs. Onxeo est une entreprise cotée
sur Euronext Paris (Ticker : ONXEO, Code ISIN : FR0010095596) et sur le
Nasdaq à Copenhague (Ticker : ONXEO).

Les produits orphelins en oncologie d’Onxeo sont :

  • Livatag® (Doxorubicine Transdrug™) : Actuellement en cours
    d’évaluation dans le cadre d’un essai de Phase III (ReLive) chez des
    patients atteints de carcinome hépatocellulaire (cancer primitif du
    foie ou CHC) ; Livatag® fait également l’objet d’études précliniques
    en association avec d’autres anticancéreux dans le traitement de 1ère
    intention du CHC ;
  • Beleodaq® (belinostat) : Approuvé aux Etats-Unis en 2014 par la
    Food and Drug Administration (FDA), dans le cadre d’une procédure
    accélérée d’autorisation de mise sur le marché, en 2ème
    ligne de traitement pour les patients atteints de lymphome à cellules
    T périphérique (PTCL) et actuellement commercialisé par Spectrum
    Pharmaceuticals; l’association de belinostat avec d’autres
    anticancéreux est actuellement évaluée en traitement de 1ère
    intention pour les patients atteints de PTCL (étude BelCHOP) et les
    tumeurs solides ;
  • AsiDNA : premier produit d’une nouvelle classe de
    médicaments issu de la technologie siDNA (signal interfering DNA),
    dont une première étude de Phase I dans le mélanome métastatique a
    permis d’établir la preuve de concept ;
  • Validive® (Clonidine Lauriad®) : Résultats définitifs
    encourageants de l’essai de Phase II dans la mucite orale sévère chez
    des patients atteints d’un cancer tête et cou.

Onxeo a également développé et enregistré avec succès deux autres
traitements non-orphelins actuellement commercialisés aux États-Unis et
en Europe.

Pour plus d’information : www.onxeo.com.

Pour recevoir nos communiqués de presse et nos newsletters,
inscrivez-vous sur : http://www.onxeo.com/en/newsletter/

Suivez-nous sur Twitter : @Onxeo_

Avertissement

Le présent communiqué contient de manière implicite ou expresse
certaines déclarations prospectives relatives à Onxeo et à son activité.
Ces déclarations dépendent de certains risques connus ou non,
d’incertitudes, ainsi que d’autres facteurs, qui pourraient conduire à
ce que les résultats réels, les conditions financières, les performances
ou réalisations de Onxeo diffèrent significativement des résultats,
conditions financières, performances ou réalisations exprimés ou
sous-entendus dans ces déclarations prospectives. Onxeo émet ce
communiqué à la présente date et ne s’engage pas à mettre à jour les
déclarations prospectives qui y sont contenues, que ce soit par suite de
nouvelles informations, événements futurs ou autres. Pour une
description des risques et incertitudes de nature à entraîner une
différence entre les résultats réels, les conditions financières, les
performances ou les réalisations de Onxeo et ceux contenus dans les
déclarations prospectives, veuillez-vous référer à la section « Facteurs
de Risque » du Document de Référence 2015 déposé auprès de l’Autorité
des Marchés Financiers, l’AMF, le 29 avril 2016, qui est disponible sur
les sites Internet de l’AMF http://www.amf-france.org
et de la Société http://www.onxeo.com.

Contacts

Onxeo S.A.
Judith Greciet, CEO
Nicolas Fellmann, CFO
+33
1 45 58 76 00
investors@onxeo.com
ou
Alize
RP (Europe)
Caroline Carmagnol et Florence Portejoie, +33 6 64 18
99 59 / +33 6 47 38 90 04
onxeo@alizerp.com
ou
The
Ruth Group (U.S.)
Kirsten Thomas / Lee Roth, +1-508-280-6592 /
+1-646-536-7012
kthomas@theruthgroup.com
/ lroth@theruthgroup.com