Press release

Orange : Chiffre d’affaires en hausse porté par une solide performance commerciale L’objectif d’une croissance de l’EBITDA retraité 2016 est confirmé

0 0
Sponsorisé par Nasdaq

Communiqué de presse Paris, le 26 avril 2016 Information financière du 1 er trimestre 2016                                                              Chiffre d'affaires en hausse porté par une solide performance commerciale L'objectif d'une croissance de l'EBITDA retraité 2016 est confirmé L'activité commerciale du Groupe au 1 er trimestre 2016 est très satisfaisante sur l'ensemble des géographies


Communiqué de presse




Paris, le 26 avril 2016

Information financière du 1
er
trimestre 2016
                                                            

Chiffre d'affaires en hausse porté par une solide performance commerciale L'objectif d'une croissance de l'EBITDA retraité 2016 est confirmé


  • L'activité commerciale du Groupe au 1
    er
    trimestre 2016 est très satisfaisante sur l'ensemble des géographies

    , tant dans le très haut débit fixe et mobile en Europe que dans le développement des services mobiles en Afrique et au Moyen-Orient.

Au 31 mars 2016, la 4G mobile totalise 20 millions de clients (x2,0 en un an) et la fibre compte 2,226 millions de clients (x2,1 en un an à base comparable).


En France, le haut débit fixe enregistre +96 000 ventes nettes au 1
er
trimestre, tirées par la fibre (+115 000) qui totalise 1,075 million de clients au 31 mars 2016. Dans le mobile, les ventes nettes des offres convergentes grand public restent très soutenues (+209 000) tandis que Sosh, avec +84 000 ventes nettes, résiste à la forte pression concurrentielle du 1
er
trimestre sur le segment de l'entrée de marché. La 4G totalise 8,7 millions de clients au 31 mars 2016, en hausse de +92% sur un an.


En Espagne, la progression de la fibre est très forte avec +211 000 ventes nettes au 1
er
trimestre et le nombre de clients fibre s'élève à 1,020 million au 31 mars 2016 (x3,2 en un an). La 4G mobile est également en très forte progression avec 5,8 millions de clients au 31 mars 2016.


En Pologne, les ventes nettes de forfaits mobiles restent à un niveau élevé au 1
er
trimestre (+214 000). De même, la Belgique enregistre une hausse de ses forfaits mobiles

[1]

pour le quatrième trimestre consécutif.


En Afrique et au Moyen-Orient, les ventes nettes des mobiles enregistrent un rebond significatif au 1
er
trimestre (+1,6 million de clients) après le tassement du 4
ème
trimestre 2015. L'Afrique et le Moyen-Orient totalisent 111,9 millions de clients mobile au 31 mars 2016, soit une hausse de +2,8% sur un an à base comparable et Orange Money compte 17,8 millions de clients (+34%).


  • Le chiffre d'affaires du 1
    er
    trimestre 2016 (10,009 milliards d'euros) est en croissance pour le troisième trimestre consécutif, à +0,6%

    après +0,1% au 4
    ème
    trimestre 2015 et +0,5% au 3
    ème
    trimestre (données à base comparable). L'Espagne renoue avec la croissance (+1,8%) après neuf trimestres consécutifs de baisse, le secteur Belgique et Luxembourg progresse de +2,3% comme au 4
    ème
    trimestre 2015, et les services mobiles de la Pologne enregistrent une baisse limitée à -2,1%. Le secteur Entreprises est en hausse de +2,1%, tiré par l'IT et les services d'intégration, tandis qu'en Afrique et au Moyen-Orient, la croissance reste soutenue, s'établissant à +4,4% au 1
    er
    trimestre. Parallèlement, le chiffre d'affaires de la France enregistre une diminution de -0,7% liée pour la plus large part à la baisse accrue de l'itinérance nationale.
  • Performance opérationnelle sous-jacente en progression : h

    ors l'impact de l'opération d'actionnariat salarié

    [2]

    , l'EBITDA retraité du 1
    er
    trimestre 2016 est en hausse de +0,3%

    et le taux de marge d'EBITDA retraité est en diminution de -0,1pt. L'EBITDA retraité du 1
    er
    trimestre 2016 s'établit à  2,569 milliards d'euros. Il enregistre, à base comparable, une diminution de -1,6% et le taux de marge d'EBITDA retraité (25,7%) est en diminution de    -0,6pt. Le Groupe confirme l'objectif pour l'exercice 2016, d'un EBITDA retraité supérieur à celui réalisé en 2015 à base comparable.

  • Les investissements (1,457 milliard d'euros au 1
    er
    trimestre 2016) progressent de +10,4% à base comparable

    , en ligne avec le plan stratégique Essentiels2020, et représentent 14,6% du chiffre d'affaires. Les investissements dans la fibre sont en forte croissance, principalement en France. Les investissements dans les réseaux mobiles restent soutenus avec notamment la poursuite du déploiement de la 4G et de la 4G+. Parallèlement, le programme d'amélioration de l'expérience client se développe avec l'ouverture de nouvelles boutiques au concept Smart Store.

Commentant la publication des résultats de l'activité du 1
er
trimestre 2016, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du Groupe Orange a déclaré :

« Pour le troisième trimestre consécutif, le chiffre d'affaires d'Orange est en croissance, venant à nouveau conforter notre stratégie de différenciation par la qualité et l'investissement. C'est le résultat d'une solide performance commerciale dans l'ensemble des pays du Groupe, notamment en France, en Espagne, en Belgique, en Roumanie, dans la zone Afrique et Moyen-Orient, et sur le marché Entreprises. 


Ces bons résultats sont le fruit de nos efforts soutenus d'investissement dans le Très Haut Débit fixe et mobile, en ligne avec notre plan Essentiels2020.


En Europe, nous avons ainsi doublé en un an le nombre de nos clients 4G, qui atteint désormais 20 millions. Nous réaffirmons également notre statut de premier opérateur fibre d'Europe. Nous avons plus que doublé le nombre de nos clients fibre qui dépasse les 2,2 millions, porté en particulier par la France et par l'Espagne avec l'intégration réussie de Jazztel.


Au cours de ce trimestre, nous avons également poursuivi notre développement en Afrique, en devenant opérateur au Libéria, en consolidant notre présence en République démocratique du Congo ou encore en investissant dans Africa Internet Group, leader du e-commerce sur le continent.


Tout récemment encore, nous avons posé les bases de nos futurs services de banque mobile, en signant un accord qui nous permettra d'entrer à hauteur de 65% du capital de Groupama Banque, qui deviendra à cette occasion Orange Bank. »

Indicateurs-clés

                 
    1
er


trimestre
1
er


trimestre
1
er


trimestre
  variation à base   variation en données
      2016 2015 2015   comparable   historiques
En millions d'euros   à base comparable en données historiques        
                 
Chiffre d'affaires 10 009  9 950  9 672    0,6 %   3,5 %
Dont :              
  France 4 691  4 725  4 722    (0,7)%   (0,7)%
  Europe 2 534  2 524  2 324    0,4 %   9,1 %
    Espagne 1 189  1 168  928    1,8 %   28,2 %
    Pologne 642  670  699    (4,2)%   (8,1)%
    Belgique & Luxembourg 309  302  302    2,3 %   2,3 %
    Pays d'Europe centrale 395  384  396    2,8 %   (0,1)%
    Éliminations intra-Europe (1) (1) (1)   –    – 
  Afrique & Moyen-Orient 1 271  1 218  1 124    4,4 %   13,1 %
  Entreprises 1 583  1 550  1 546    2,1 %   2,4 %
  Opérateurs Internationaux & Services Partagés 454  441  462    3,1 %   (1,8)%
  Éliminations intra-Groupe (525) (508) (506)    
EBITDA retraité* 2 569  2 611  2 521    (1,6)%   1,9 %
  En % du chiffre d'affaires 25,7 % 26,2 % 26,1 %   (0,6)pt   (0,4)pt
CAPEX
(hors licences)
1 457  1 320  1 190    10,4 %   22,4 %
  En % du chiffre d'affaires 14,6 % 13,3 % 12,3 %   1,3 pt   2,3 pts
                   

* Les retraitements de l'EBITDA sont décrits à l'annexe 2.

L'EBITDA retraité exclut désormais la totalité du résultat de cession de titres. L'impact sur l'EBITDA retraité à base comparable et en données historiques, est de +5 millions d'euros sur le 1
er
trimestre 2015, -16 millions sur le 1
er
semestre 2015 et de -8 millions sur l'ensemble de l'année 2015.

*

*        *

Le Conseil d'administration d'Orange SA s'est réuni le 25 avril 2016 et a examiné les résultats du Groupe au 31 mars 2016.

Les données financières ainsi que les données à base comparable de ce communiqué sont des données non auditées.

Des informations plus détaillées sont disponibles sur le site Internet d'Orange :

                                                           
www.orange.com

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d'affaires

Le chiffre d'affaires du Groupe Orange s'élève à 10,009 milliards d'euros au 1
er
trimestre 2016, soit une progression de +0,6% (+59 millions d'euros) à base comparable qui confirme le retour à la croissance observé au cours des deux trimestres précédents (+0,1% au 4
ème
trimestre 2015 et +0,5% au 3
ème
trimestre). Les services mobiles du Groupe sont en hausse de +0,9% au 1
er
trimestre 2016 et les services fixes haut débit progressent de +4,7%, à base comparable.  


En France, le chiffre d'affaires enregistre une diminution de -0,7% au 1
er
trimestre 2016, liée pour la plus large part au recul marqué de l'itinérance nationale. Hors cet impact, l'évolution des services mobiles s'améliore par rapport au 4
ème
trimestre 2015. Parallèlement, la progression des services fixes haut débit s'accélère, tirée par la fibre et les contenus TV.


Dans la zone Europe, le chiffre d'affaires est en hausse de +0,4% au 1
er
trimestre après une diminution de -1,0% au 4
ème
trimestre 2015 :


–  en Espagne, le chiffre d'affaires renoue avec la croissance (+1,8% au 1
er
trimestre 2016) après neuf trimestres consécutifs de baisse, tiré par les services mobiles (+4,4%) et le fixe haut débit (+8,8%) ;


–  en Pologne, la baisse est limitée à -4,2% au 1
er
trimestre 2016. L'évolution des services mobiles (-2,1%) est comparable à celle du 4
ème
trimestre 2015 et la progression des ventes d'équipements mobiles reste forte ;


–  Belgique & Luxembourg : le chiffre d'affaires enregistre une croissance de +2,3% au 1
er
trimestre, tirée par les services mobiles en hausse de +2,9% ;   


–  les Pays d'Europe centrale progressent de +2,8% au 1
er
trimestre. La croissance de la Roumanie reste soutenue (+6,5%) et l'évolution de la Slovaquie s'améliore avec une baisse limitée à -1,6%, tandis que la Moldavie est en recul de -6,5%.   


En Afrique et au Moyen-Orient : les services mobiles enregistrent une croissance de +5,1% au 1
er
trimestre 2016 après +4,3% au 4
ème
trimestre 2015, tirée notamment par la Côte d'Ivoire, le Mali, l'Egypte et la Guinée.


Secteur Entreprises : le chiffre d'affaires, en hausse de +2,1% au 1
er
trimestre 2016, confirme l'amélioration observée au cours des trois trimestres précédents. L'IT et les services d'intégration sont en forte progression (+8,6%) tirés par le cloud computing et les services d'application.

Evolution de la base-clients

Le nombre de clients des services mobiles du Groupe s'élève à 191,0 millions au 31 mars 2016, en hausse de +2,9% sur un an (+5,3 millions de clients supplémentaires) à base comparable. L'Afrique et le Moyen-Orient comptent 111,9 millions de clients mobile au 31 mars 2016, en hausse de +2,8% à base comparable (+3,0 millions de clients supplémentaires).


En France, les forfaits mobiles (24,6 millions de clients) progressent de +9,7% et représentent 86% de la base-clients mobile au 31 mars 2016 (+3,8pts sur un an). Dans la zone Europe, les forfaits mobiles (31,7 millions de clients au 31 mars 2016) sont en progression de +6,4% sur un an à base comparable, et représentent 63% de la base-clients mobile au 31 mars 2016 (+2,6pts en un an). La hausse des forfaits dans la zone Europe concerne principalement l'Espagne et la Pologne.


Le haut débit fixe totalise 17,8 millions de clients au 31 mars 2016, en hausse de +2,9% sur un an à base comparable, avec +408 000 clients supplémentaires en France et +202 000 en Espagne. Les accès haut débit fixes incluent 2,226 millions d'accès fibre au 31 mars 2016 (x2,1 en un an à base comparable) dont 1,075 million en France et 1,020 million en Espagne.


Parallèlement, les services de TV numérique sur Internet ou par satellite comptent 8,2 millions de clients au 31 mars 2016, en hausse de +10,4% sur un an à base comparable. 

EBITDA retraité

L'EBITDA retraité s'élève à 2,569 milliards d'euros au 1
er
trimestre 2016, soit une diminution de -1,6% à base comparable et le taux de marge d'EBITDA retraité s'établit à 25,7%, en diminution de -0,6pt par rapport au 1
er
trimestre 2015.


L'EBITDA retraité du 1
er
trimestre 2016 est notamment marqué par l'impact de l'opération d'actionnariat salarié. Hors cet élément (50 millions d'euros), l'EBITDA retraité du 1
er
trimestre 2016 est en augmentation de +0,3% et le taux de marge d'EBITDA retraité est en diminution de -0,1pt.


Les coûts d'exploitation du 1
er
trimestre 2016 incluent par ailleurs l'effet, en Belgique, de la mise en place de la norme comptable IFRIC21

[3]

et de la hausse de la taxe pylône, pour un total de 19 millions d'euros. L'ensemble des autres coûts enregistrent une hausse limitée à 32 millions d'euros : 16 millions sont liés à l'Euro 2016 dont Orange est un partenaire officiel, auxquels s'ajoute l'augmentation des coûts de contenus, notamment en Espagne.


Les autres coûts restent globalement stables, grâce en particulier aux actions menées dans le cadre du plan d'amélioration de l'efficacité opérationnelle Explore2020.

CAPEX

Les CAPEX s'élèvent à 1,457 milliard d'euros au 1
er
trimestre 2016, en progression de +10,4% par rapport au 1
er
trimestre 2015, à base comparable. Le taux de CAPEX rapporté au chiffre d'affaires s'établit à 14,6%, en augmentation de +1,3pt par rapport au 1
er
trimestre 2015.


Les investissements dans la fibre poursuivent leur forte progression (+30% par rapport au 1
er
trimestre 2015 à base comparable). Le nombre de foyers raccordables au 31 mars 2016 s'élève à 5,5 millions en France, en hausse de 39% sur un an. L'Espagne totalise 7,4 millions de foyers raccordables et confirme son objectif de 14 millions de foyers raccordables à fin 2020. En Pologne, le programme de déploiement de la fibre s'accélère avec 818 000 foyers raccordables au 31 mars 2016.


Dans la 4G mobile, le Groupe renforce son leadership en France avec 8716 sites mis en service au 31 mars 2016, soit un taux de couverture de la population de 81% ; le déploiement de la 4G+ se poursuit avec 3446 sites mis en service qui représentent 40% des sites 4G. Au 31 mars 2016, le taux de couverture de la 4G s'élève à 87% de la population en Espagne, 89% en Pologne, 99% en Belgique, 72% en Roumanie, 65% en Slovaquie et 85% en Moldavie. La 4G est également déployée au Botswana, en Jordanie, au Maroc, à Maurice, au Cameroun, en Guinée Bissau, et plus récemment en Côte d'Ivoire.


Les programmes d'amélioration de l'expérience client se poursuivent, notamment en France où depuis le mois de février, la ligne de TGV Paris-Lyon est couverte par la 3G et la 4G. Sur les autoroutes, la qualité du réseau s'est améliorée avec 8 autoroutes aujourd'hui couvertes en 3G+ ou en 4G.


La modernisation des boutiques se poursuit avec le déploiement du nouveau concept Smart Store dans de nombreux pays : en France, en Espagne (première ouverture), en Pologne, en Roumanie où cinq boutiques sont désormais ouvertes, en Slovaquie (première ouverture) et en Egypte (première ouverture).


S'agissant des investissements dans les câbles sous-marins, le câble SEA-ME-WE 5 (South East Asia / Middle-East / Western Europe) a atterri en France à la Seyne-sur-Mer le 1
er
mars dernier pour être connecté à la station de câble sous-marin Orange de Toulon. Il reliera la France à Singapour en desservant 17 pays. La mise en service de ce câble est prévue au 2
ème
semestre 2016.

Evolution du portefeuille d'actifs

Conformément à l'accord signé en février 2015, Orange et Deutsche Telekom ont finalisé en janvier 2016 la cession à BT Group de 100% d'EE, leur co-entreprise au Royaume-Uni.

Le Groupe a annoncé le 6 avril 2016 avoir réalisé à travers sa filiale Orange Côte d'Ivoire l'acquisition de 100% de Cellcom, premier opérateur mobile au Libéria en nombre d'abonnés

[4]

.


Moins de trois mois après avoir signé un accord avec le groupe Millicom, Orange a annoncé le 21 avril 2016 avoir réalisé l'acquisition de 100% de l'opérateur mobile Tigo en République démocratique du Congo (RDC) qui représente un fort potentiel de croissance pour le Groupe.


Parallèlement, le processus d'acquisition par Orange des filiales d'Airtel au Burkina Faso et en Sierra Leone se poursuit. Orange va acquérir 100% des actions des deux sociétés et réalisera ces opérations en partenariat avec ses filiales en Côte d'Ivoire et au Sénégal.


Le Groupe renforce sa présence en Afrique et au Moyen-Orient avec l'annonce le 5 avril 2016 d'une prise de participation dans Africa Internet Group, leader du e-commerce sur le continent, qui va permettre à Orange de bénéficier du développement rapide du e-commerce en Afrique, notamment dans les douze pays où les deux groupes sont présents.


Orange a par ailleurs annoncé le 15 avril 2016 avoir réalisé, à travers son entité Orange Business Services, l'acquisition de 100% de Lexsi, un des leaders européens de la cyber sécurité, spécialiste des "Threat Intelligence Services".

Orange et Groupama ont annoncé le 22 avril 2016 avoir signé un accord visant à développer une offre bancaire inédite, 100% mobile. Cet accord fait suite aux négociations exclusives menées par les deux groupes depuis janvier et se concrétisera par l'entrée d'Orange à hauteur de 65% au capital de Groupama Banque qui deviendra Orange Bank. 

Perspectives 2016

Orange confirme pour l'exercice 2016 un EBITDA retraité supérieur à celui réalisé en 2015, à base comparable. Cet objectif sera soutenu par la poursuite des efforts sur la structure de coûts.


Le Groupe confirme également l'objectif d'un ratio retraité dette nette/EBITDA autour de 2x à moyen terme pour préserver la solidité financière d'Orange et sa capacité d'investissement.


Dans ce cadre, le Groupe poursuit une politique d'acquisition sélective en se concentrant sur les marchés sur lesquels il est déjà présent.


Le Groupe confirme par ailleurs, le versement d'un dividende de 0,60 euro par action pour 2015

[5]

. Un acompte sur dividende de l'exercice 2015, de 0,20 euro par action, a été payé le 9 décembre 2015 et le solde, soit 0,40 euro par action, sera payé le 23 juin prochain

[6]

.


Le Groupe prévoit de proposer le versement d'un dividende de 0,60 euro par action pour 2016
5
. Un acompte sur dividende de l'exercice 2016, de 0,20 euro par action, devrait être payé en décembre prochain.

Analyse par secteur opérationnel

France

Le chiffre d'affaires de la France enregistre une diminution de -0,7% au 1
er
trimestre 2016, liée pour une large part au recul plus marqué de l'itinérance nationale.


Les services mobiles sont en diminution de -2,4% au 1
er
trimestre 2016, rythme comparable à celui observé sur l'ensemble de l'année 2015 (-2,2%). Hors l'itinérance nationale, la tendance des services mobiles s'améliore, ce que reflète l'évolution de l'ARPU avec une baisse limitée à -0,7% au 1
er
trimestre 2016 après -1,3% au 4
ème
trimestre 2015. L'effet du développement rapide des offres SIM-only (soit 55% des forfaits grand public au 31 mars 2016 contre 39% un an plus tôt) est compensé par l'impact favorable de la croissance continue de la base-clients des forfaits, malgré la forte intensité concurrentielle au 1
er
trimestre 2016 sur le marché grand public.


Les ventes nettes des offres Open restent soutenues, s'établissant à +182 000 après +233 000 au 4
ème
trimestre 2015. De même, Sosh réalise +84 000 ventes nettes au 1
er
trimestre après +121 000 au 4
ème
trimestre 2015. Au total, la base-clients des forfaits

[7]

(20,305 millions de clients) enregistre une progression de +2,7% sur un an. Parallèlement, le nombre de clients 4G s'élève à 8,7 millions à cette même date (x1,9 sur un an).


Les services fixes sont en amélioration avec une légère croissance au 1
er
trimestre 2016 (+0,1%) après une diminution de -0,9% au 4
ème
trimestre 2015. La croissance des services fixes haut débit s'accélère (+4,2% au 1
er
trimestre 2016 après +3,2% au 4
ème
trimestre 2015), tirée par la progression de la base-clients et la part croissante des offres fibre et premium (offres Play et Jet). La base-clients haut débit fixe s'élève à 10,830 millions d'accès au 31 mars 2016 (+3,9% sur un an). Elle inclut à cette date 1,075 million d'accès fibre contre 638 000 un an plus tôt (+69%). Parallèlement, les offres convergentes représentent 49,6% de la base-clients haut débit fixe au 31 mars 2016 contre 45,9% un an plus tôt.


La baisse tendancielle de la téléphonie classique s'établit à -9,4% au 1
er
trimestre 2016 et les services fixes aux opérateurs enregistrent une progression de +1,5%.

Europe

Le chiffre d'affaires de la zone Europe est en hausse de +0,4% au 1
er
trimestre 2016 après une diminution de -1,0% au 4
ème
trimestre 2015, à base comparable.


L'amélioration est principalement liée à l'Espagne en croissance de +1,8% au 1
er
trimestre 2016 après une diminution de -0,7% au 4
ème
trimestre 2015. Le secteur Belgique & Luxembourg, en hausse de +2,3%, poursuit la tendance favorable des trimestres antérieurs. De même, les Pays d'Europe centrale progressent de +2,8% au 1
er
trimestre 2016, tirés par la Roumanie tandis qu'en Pologne la baisse du chiffre d'affaires ralentit (-4,2% après -5,1% au 4
ème
trimestre 2015).


Sur l'ensemble de la zone Europe, le chiffre d'affaires des services mobiles est en hausse de +2,3% au 1
er
trimestre 2016 après être resté stable au 4
ème
trimestre 2015. Il bénéficie notamment de la croissance soutenue de la base-clients des forfaits (+6,4% au 31 mars 2016 sur un an à base comparable). Parallèlement, la progression du chiffre d'affaires du haut débit fixe s'accélère (+5,7% au 1
er
trimestre 2016 après +3,6% au 4
ème
trimestre 2015) tirée par le développement rapide de la fibre en Espagne.

Espagne

Le chiffre d'affaires de l'Espagne renoue avec la croissance après neuf trimestres consécutifs de baisse. Le 1
er
trimestre 2016 enregistre une hausse de +1,8% après une diminution de -0,7% au 4
ème
trimestre 2015, de -1,7% au 3
ème
trimestre et de -3,8% au 1
er
semestre (données à base comparable).


Cette évolution reflète le redressement progressif des services mobiles, en croissance de +4,4% au 1
er
trimestre 2016 après +0,7% au 4
ème
trimestre 2015, -2,7% au 3
ème
trimestre et -8,1% au 1
er
semestre. Elle bénéficie en particulier des nouvelles offres de forfaits enrichies lancées depuis la fin 2015, en lien avec le déploiement de la 4G et qui contribuent à améliorer l'ARPU. La 4G totalise 5,8 millions de clients au 31 mars 2016, soit un doublement de la base-clients 4G en un an.


S'y ajoute la croissance continue des forfaits (12,2 millions de clients au 31 mars 2016, en hausse de +5,6% sur un an à base comparable), tandis que les offres prépayées (3,2 millions de clients) restent stables sur un an (-0,6%).


Par ailleurs, le chiffre d'affaires réalisé avec les MVNO et les revenus du partage de réseaux, sont en forte croissance au 1
er
trimestre 2016 (respectivement +35,7% et +28,0%).

Les services fixes sont en hausse de +5,0% au 1
er
trimestre 2016 à base comparable. La progression des revenus du haut débit fixe s'accélère, s'établissant à +8,8% au 1
er
trimestre 2016 après +6,6% au 4
ème
trimestre 2015.


Le haut débit fixe totalise 3,797 millions de clients au 31 mars 2016, en hausse de +5,6% sur un an à base comparable. En particulier, la fibre est en très forte progression (x3,2 en un an) avec 1,020 million de clients à cette date qui représentent 27% de la base-clients haut débit fixe.


Les services de TV sur Internet (IPTV) connaissent également une progression rapide avec 365 000 clients au 31 mars 2016 (x2,8 en un an), tirée par les offres de contenus, notamment les retransmissions des championnats de football. Parallèlement, les offres convergentes représentent 81,7% de la base-clients haut débit fixe au 31 mars 2016 (+3,7pts en un an).

Pologne

Le chiffre d'affaires de la Pologne enregistre une baisse limitée à -4,2% au 1
er
trimestre 2016 à base comparable, après -5,1% au 4
ème
trimestre 2015. Il bénéficie notamment de la progression plus forte des ventes d'équipements mobiles (+39,6% au 1
er
trimestre 2016), tirée par les ventes avec paiement étalé.


Les services mobiles sont en diminution de -2,1% au 1
er
trimestre 2016, rythme comparable à celui du 4
ème
trimestre 2015 (-1,9%). La dynamique commerciale reste très soutenue avec 214 000 ventes nettes de forfaits sur le trimestre. Au total, la base-clients des forfaits est en croissance de +11,0% sur un an (+849 000 ventes nettes). Les services mobiles haut débit (clés Internet des forfaits et des prépayés) sont en très forte progression (+40% sur un an) et la 4G totalise 2,4 millions d'utilisateurs au 31 mars 2016 (x2,6 en un an). Parallèlement, les offres convergentes sont en croissance de +30% sur un an, avec 766 000 clients au 31 mars 2016.


Les services fixes sont en retrait de -8,7% au 1
er
trimestre 2016 après -8,5% au 4
ème
trimestre 2015. L'érosion de la base-clients haut débit (2,079 millions de clients au 31 mars 2016) est contenue à -5,4% sur un an (après -6,1% à fin décembre 2015) grâce au développement rapide des offres à très haut débit

[8]

qui totalisent 366 000 clients au 31 mars 2016 (+77% sur un an) dont 27 000 clients fibre.


Les revenus du haut débit fixe au 1
er
trimestre 2016 sont toutefois marqués par les baisses de prix de l'ADSL : le recul s'établit à -6,9% au 1
er
trimestre 2016 après -5,0% au 4
ème
trimestre 2015. Parallèlement, la téléphonie classique est en diminution de -12,6% après -11,4% au 4
ème
trimestre 2015.

Belgique & Luxembourg

Le chiffre d'affaires de la Belgique et du Luxembourg confirme le retour à la croissance amorcé au 2
ème
semestre 2015 avec une hausse de +2,3% au 1
er
trimestre 2016, identique à celle du 4
ème
trimestre 2015. La hausse du 1
er
trimestre 2016 est générée par les services mobiles qui progressent de +2,9%.


La base-clients mobile des forfaits

[9]

(2,3 millions de clients au 31 mars 2016) est en augmentation de +2,9% sur un an, soit +65 000 ventes nettes, dont +11 000 réalisées au 1
er
trimestre 2016 (8 400 en Belgique) et la 4G poursuit son développement rapide avec 1,1 million d'utilisateurs au 31 mars 2016 (x1,8 en un an).


L'ARPU des forfaits en Belgique progresse de +3,3% au 31 mars 2016, tiré par le succès des offres enrichies et le développement des services de données.


Parallèlement, la base-clients des MVNO (1,8 million de clients au 31 mars 2016) est en hausse de +6,2% sur un an.


En amont du lancement de la marque Orange en Belgique prévu le 9 mai prochain, Mobistar a annoncé le 15 février dernier, le déploiement géographique progressif d'offres convergentes utilisant l'accès régulé aux réseaux câblés. Mobistar compte d'ores et déjà plus de 5000 utilisateurs pilotes de ces nouvelles offres à la fin mars 2016.  

Pays d'Europe centrale

Le chiffre d'affaires des Pays d'Europe centrale est en hausse de +2,8% au 1
er
trimestre 2016 à base comparable, rythme similaire à celui du 4
ème
trimestre 2015 (+2,9%).


La Roumanie est en croissance de +6,5% au 1
er
trimestre 2016, tirée par la hausse des services mobiles et, dans une moindre mesure, par celle des services fixes de télévision par satellite et des ventes d'équipements mobiles. Suite à la signature de l'accord de partage de réseau avec Romania Telekom, les offres convergentes à très haut débit d'Orange vont pouvoir être lancées dans les zones urbaines très prochainement.


En Slovaquie, la baisse du chiffre d'affaires est limitée à -1,6% grâce à l'évolution favorable des services mobiles et à la progression des services fixes (haut débit fixe et services aux opérateurs). La Moldavie reste en baisse (-6,5% au 1
er
trimestre 2016), marquée par la baisse du trafic international entrant et par le tassement des ventes d'équipements mobiles.


La base mobile des Pays d'Europe centrale s'élève à 15,0 millions de clients au 31 mars 2016. Les forfaits (7,9 millions de clients) sont en hausse de +4,5% sur un an à base comparable, et représentent plus de la moitié (52,7%) de la base-clients mobile au 31 mars 2016 (+3,5pts en un an). A cette date, la base haut débit fixe s'élève à 156 000 clients en Slovaquie (+14,1% sur un an) et le nombre des clients aux services de télévision par satellite en Roumanie (294 000 au 31 mars 2016) progresse de +54,5% sur un an.

Afrique & Moyen-Orient

Le chiffre d'affaires du secteur Afrique & Moyen-Orient est en hausse de 4,4% au 1
er
trimestre 2016 à base comparable. Les services mobiles progressent pour leur part de +5,1%, tirés par la Côte d'Ivoire, le Mali, l'Egypte et la Guinée. En particulier, les services de données sont en forte progression (+42% par rapport au 1
er
trimestre 2015) avec le déploiement de la 3G et de la 4G. Sept pays du secteur Afrique & Moyen-Orient commercialisent d'ores et déjà la 4G. Parallèlement, le chiffre d'affaires d'Orange Money est en hausse de +53%. Orange Money compte 17,8 millions de clients au 31 mars 2016, soit une progression de +34% sur un an.


La base mobile s'élève à 111,9 millions de clients au 31 mars 2016, en hausse de +2,8% (+3,0 millions de clients) sur un an à base comparable. Les principaux contributeurs à la croissance de la base-clients sont la Côte d'Ivoire, la Guinée et le Cameroun.

Entreprises

Le chiffre d'affaires du secteur Entreprises est à nouveau en croissance au 1
er
trimestre 2016 (+2,1%) après un recul de -0,4% au 4
ème
trimestre 2015 (données à base comparable). Il bénéficie du ralentissement de la baisse des services historiques de voix et de données, du rebond de l'IT et des services d'intégration et d'un effet de base 2015 favorable, le 1
er
trimestre de l'année dernière ayant été marqué par un tassement du chiffre d'affaires (-3,4%).


Les services de voix enregistrent une baisse limitée à -2,3% au 1
er
trimestre 2016, qui reflète le ralentissement de la baisse de la téléphonie classique, tandis que les autres services de voix (voix-sur-IP, services de relation-clients et d'audioconférence) sont en hausse par rapport au 1
er
trimestre 2015.


Les services de données sont en hausse de +0,4% au 1
er
trimestre 2016, avec une bonne performance à l'international. Le chiffre d'affaires des accès IPVPN progresse de +2,3%, tandis que la baisse des services de données historiques ralentit.


L'IT et les services d'intégration sont en forte progression (+8,6% au 1
er
trimestre 2016 après +3,6% au 4
ème
trimestre 2015) notamment à l'international (zones Amériques et Asie-Pacifique). Le rebond est également lié au cloud computing dont la croissance s'élève à +20,9% au 1
er
trimestre 2016 après +7,0% au 4
ème
trimestre 2015.

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

Le chiffre d'affaires du secteur Opérateurs Internationaux et Services Partagés est en hausse de +3,1% au 1
er
trimestre 2016 à base comparable, tiré par la progression de la filiale Viaccess avec le programme de renouvellement des cartes pour les décodeurs TV, les revenus de la pose et de l'entretien des câbles sous-marins et, dans une moindre mesure, par l'augmentation des services de contenus, notamment d'OCS et d'Orange Studio.

Calendrier des événements à venir

  • 26 juillet 2016 : résultats du 1
    er
    semestre 2016

Contacts

presse : 01 44 44 93 93




 




Jean-Bernard Orsoni


jeanbernard.orsoni@orange.com




Tom Wright


tom.wright@orange.com




Olivier Emberger


olivier.emberger@orange.com




Caroline Simeoni


caroline.simeoni@orange.com
communication financière : 01 44 44 04 32




(analystes et investisseurs)




Patrice Lambert-de Diesbach


p.lambert@orange.com




Constance Gest


constance.gest@orange.com




Luca Gaballo


luca.gaballo@orange.com




Caroline Maury


caroline.maury@orange.com




Samuel Castelo


samuel.castelo@orange.com




Didier Kohn


didier.kohn@orange.com
actionnaires individuels : 1010

Tous les communiqués de presse sont disponibles sur les sites Internet suivants :

www.orange.com
;  
www.orange.es
;  
www.orange-ir.pl
;  
www.mobistar.be
;  www.orange-business.com

Avertissement

Ce communiqué contient des indications prospectives sur Orange. Bien que nous estimons qu'elles reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Les facteurs importants susceptibles d'entraîner des différences entre les résultats anticipés et ceux obtenus comprennent notamment : le succès de la stratégie d'Orange, particulièrement en ce qui concerne ses efforts pour garder le contrôle de la relation client face à la concurrence des acteurs OTT, la capacité d'Orange à faire face à une concurrence aiguë sur les marchés et activités matures, sa capacité à exploiter des opportunités de croissance sur des marchés émergents et les risques spécifiques à ces marchés, les évolutions et contraintes fiscales et réglementaires et l'issue des procédures judiciaires liées notamment à la réglementation et à la concurrence, le succès des investissements nationaux et internationaux, co-entreprises et partenariats dans un contexte où Orange n'a pas forcément le contrôle de ces entreprises et dans des pays présentant des risques additionnels, les risques liés aux systèmes des technologies d'information et de communication en général, et notamment les défaillances de réseaux et de logiciels suite à des cyber-attaques, ainsi que la vulnérabilité des installations et infrastructures d'Orange à des dommages ou interruptions en raison notamment de catastrophes naturelles ou d'actes terroristes, la perte ou divulgation à des tiers des données de ses clients, les préoccupations pour la santé liées à l'usage des équipements de télécommunications, la notation de la dette d'Orange, sa capacité à accéder aux marchés de capitaux et les conditions prévalant sur les marchés de capitaux en général, les fluctuations des taux de change ou des taux d'intérêt, et des changements d'hypothèses supportant les valeurs comptables de certains actifs et entrainant leur dépréciation. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence et dans le rapport annuel 20-F déposés le 4 avril 2016 auprès respectivement de l'Autorité des marchés financiers et de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable (notamment les articles 223-1 et suivants du Règlement général de l'AMF), Orange ne s'engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.

Annexe 1 : chiffre d'affaires par secteur opérationnel

             
    1
er
trimestre
1
er
trimestre
1
er
trimestre
variation variation
    2016 2015 2015 à base en données
      à base comparable en données historiques comparable historiques
En millions d'euros       (en %) (en %)
             
France 4 691  4 725  4 722  (0,7)% (0,7)%
Services mobiles 1 809  1 854  1 854  (2,4)% (2,4)%
Ventes d'équipements mobiles 165  149  149  11,2 % 11,2 %
Services fixes 2 581  2 578  2 578  0,1 % 0,1 %
  Services fixes Grand Public 1 592  1 604  1 604  (0,7)% (0,7)%
  Services fixes Opérateurs 988  974  974  1,5 % 1,5 %
Autres revenus 136  144  141  –  – 
Europe 2 534  2 524  2 324  0,4 % 9,1 %
Services mobiles 1 501  1 467  1 471  2,3 % 2,0 %
Ventes d'équipements mobiles 219  229  219  (4,5)% 0,2 %
Services fixes 779  783  593  (0,6)% 31,2 %
Autres revenus 36  45  40  –  – 
Dont :          
Espagne 1 189  1 168  928  1,8 % 28,2 %
Services mobiles 616  590  569  4,4 % 8,2 %
Ventes d'équipements mobiles 119  140  127  (15,1)% (6,7)%
Services fixes 454  433  230  5,0 % 97,1 %
Autres revenus –  – 
Pologne 642  670  699  (4,2)% (8,1)%
Services mobiles 306  312  326  (2,1)% (6,3)%
Ventes d'équipements mobiles 44  32  33  39,6 % 34,1 %
Services fixes 273  299  312  (8,7)% (12,3)%
Autres revenus 19  27  28  –  – 
Belgique & Luxembourg 309  302  302  2,3 % 2,3 %
Services mobiles 254  247  247  2,9 % 2,9 %
Ventes d'équipements mobiles 31  32  32  (3,7)% (3,7)%
Services fixes 18  21  21  (13,8)% (13,8)%
Autres revenus –  – 
Pays d'Europe centrale 395  384  396  2,8 % (0,1)%
Services mobiles 326  318  330  2,5 % (1,1)%
Ventes d'équipements mobiles 25  26  26  (1,9)% (4,0)%
Services fixes 33  30  30  9,2 % 9,1 %
Autres revenus 10  10  –  – 
Eliminations intra-Europe (1) (1) (1) –  – 
Afrique & Moyen-Orient 1 271  1 218  1 124  4,4 % 13,1 %
Services mobiles 1 038  987  899  5,1 % 15,4 %
Ventes d'équipements mobiles 19  17  17  10,8 % 14,2 %
Services fixes 192  190  185  1,2 % 4,0 %
Autres revenus 22  24  24  –  – 
Entreprises 1 583  1 550  1 546  2,1 % 2,4 %
Services de voix 378  386  386  (2,3)% (2,1)%
Services de données 710  707  724  0,4 % (1,9)%
IT et services d'intégration 496  457  436  8,6 % 13,7 %
Opérateurs Internationaux & Services Partagés 454  441  462  3,1 % (1,8)%
Opérateurs internationaux 378  375  375  0,7 % 0,8 %
Services partagés 76  66  88  16,6 % (12,8)%
Eliminations intra-Groupe (525) (508) (506) –  – 
Total Groupe 10 009  9 950  9 672  0,6 % 3,5 %

Annexe 2 : analyse de l'EBITDA retraité consolidé

       
    1
er
trimestre
1
er
trimestre
variation
    2016 2015 à base
      à base comparable comparable
En millions d'euros     (en %)
         
Chiffre d'affaires 10 009  9 950  0,6 %
Achats externes (4 366) (4 341) 0,6 %
en % du chiffre d'affaires 43,6 % 43,6 % 0,0 pt
Dont :      
  Achats et reversements aux opérateurs (1 339) (1 324) 1,1%
  en % du chiffre d'affaires 13,4 % 13,3 % 0,1 pt
  Autres charges de réseau et informatiques (737) (698) 5,5 %
  en % du chiffre d'affaires 7,4 % 7,0 % 0,3 pt
  Charges immobilières, frais généraux, autres charges externes et production immobilisée (746) (802) (7,0)%
  en % du chiffre d'affaires 7,4 % 8,1 % (0,6) pt
  Charges commerciales et achats de contenus (1 545) (1 516) 1,9 %
  en % du chiffre d'affaires 15,4 % 15,2 % 0,2 pt
Charges de personnel*     (2 217) (2 181) 1,7 %
en % du chiffre d'affaires 22,1 % 21,9 % 0,2 pt
Autres produits et charges opérationnels* (857) (817) 4,8 %
EBITDA retraité* 2 569  2 611  (1,6)%
En % du chiffre d'affaires 25,7 % 26,2 % (0,6) pt
         
         

* Les retraitements de l'EBITDA sont notamment liés aux événements exceptionnels suivants :

Au 1
er
trimestre 2016 :

  • un produit net sur divers litiges de 39 millions d'euros ;
  • une charge de restructuration de 113 millions d'euros ;
  • une charge de 30 millions d'euros relative au dispositif « Temps Partiel Seniors » (TPS) en France et autres éléments liés aux charges de personnel.

Au 1
er
trimestre 2015 :

  • une charge de 71 millions d'euros relative au dispositif « Temps Partiel Seniors » (TPS) en France et autres éléments liés aux charges de personnel ;
  • une charge de restructuration de 14 millions d'euros ;
  • une charge nette sur divers litiges de 23 millions d'euros.

Annexe 3 : indicateurs-clés de performance

  31 mars 2016 31 mars 2015
Groupe Orange   données historiques
Nombre total de clients*
(millions)
252,211  246,918 
Clients des services mobiles*
(millions)
191,049  188,184 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait  (millions) 65,632  65,976 
Clients des services fixes haut débit
(millions)
17,776  16,134 
Clients IPTV et TV par satellite (millions) 8,182  7,414 
France    
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 28,612  27,280 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 24,581  22,412 
ARPU total (euros) 22,4  22,6 
Services fixes    
Nombre de clients abonnés au fixe (millions) 16,149  16,431 
Nombre de clients haut débit (millions) 10,830  10,421 
Part de marché haut débit fixe fin de période (en %) 40,0 ** 39,8 
ARPU haut débit (euros) 33,0  33,2 
Nombre de clients IPTV et TV par satellite (millions) 6,579  6,163 
Nombre de lignes fixes du marché Opérateurs (millions) 13,993  13,863 

Europe
***
   
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 50,573  48,185 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 31,731  28,158 
Nombre de clients MVNO (millions) 3,455  5,142 
Services fixes    
Nombre de lignes fixes (millions) 8,993  7,790 
Nombre de clients haut débit (millions) 6,070  4,389 
Espagne    
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 15,388  12,768 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 12,156  9,568 
ARPU total (euros) 13,5  15,0 
Nombre de clients MVNO (millions) 1,629  3,419 
Services fixes    
Nombre de clients haut débit (millions) 3,797  2,015 
ARPU haut débit (euros) 30,1  27,6 
Pologne    
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 16,265  15,518 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 8,576  7,727 
ARPU total (PLN) 30,0  31,1 
Services fixes    
Nombre de lignes fixes (millions) 5,025  5,571 
Nombre de clients haut débit (millions) 2,079  2,198 
Nombre de clients IPTV et TV par satellite (000s) 798  756 
ARPU haut débit (PLN) 61,0  60,5 
     
* Hors clients des MVNO.    
** Estimation de la société.    
*** Europe : Espagne, Pologne, Belgique & Luxembourg, et Pays d'Europe centrale.
  31 mars 2016 31 mars 2015
Belgique & Luxembourg    
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 3,909  3,891 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 3,088  3,019 
ARPU total – Belgique (euros) 24,0  23,7 
Nombre de clients MVNO (millions) 1,819  1,712 
Services fixes    
Nombre de lignes téléphoniques (000s) 171  204 
Nombre de clients haut débit (000s) 34  36 
Pays d'Europe centrale    
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 15,012  16,008 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 7,911  7,846 
Services fixes    
Nombre de clients haut débit (000s) 160  140 
Afrique & Moyen-Orient    
Services mobiles    
Nombre de clients* (millions) 111,864  100,552 
 – dont clients bénéficiant d'un forfait (millions) 9,319  7,929 
Services fixes    
Nombre total de lignes fixes (000s) 1 142  1 205 
Nombre de clients haut débit (000s) 877  881 
Entreprises    
France    
Nombre de lignes téléphoniques classiques (000s) 2 928  3 092 
Nombre d'accès IP-VPN (000s) 294  294 
Nombre de connections XoIP (000s) 91  88 
Monde    
Nombre total des accès IP-VPN dans le monde (000s) 349  346 
* Hors clients des MVNO.    
     
     
   
   
     
   
     
     
     
 




 
   

Annexe 4 : glossaire

Chiffres clés

Données à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l'exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d'appliquer aux données de la période correspondante de l'exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée.

EBITDA : Earnings Before Interest, Taxes, Depreciation and Amortization. Cet indicateur correspond au résultat d'exploitation avant dotation aux amortissements, avant réévaluation liée aux prises de contrôle, avant perte de valeur des écarts d'acquisition et des immobilisations, et avant résultat des entités mises en équivalence. L'EBITDA fait partie des indicateurs de profitabilité opérationnelle utilisés par le Groupe pour piloter et évaluer le résultat de ses secteurs opérationnels, et mettre en oeuvre sa stratégie d'investissement et d'allocation de ressources. L'EBITDA ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs ainsi dénommés par d'autres entreprises.

CAPEX : investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors investissements financés par location-financement. Les CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs ainsi dénommés par d'autres entreprises.

Services mobiles

Chiffre d'affaires des services mobiles : il comprend le chiffre d'affaires des appels sortants et entrants (services de voix, SMS et de données), des frais d'accès au réseau, des services à valeur ajoutée, du
machine to machine
, le chiffre d'affaires de l'itinérance
(roaming)
des clients d'autres réseaux (itinérance nationale et internationale), le chiffre d'affaires réalisé avec les MVNO et le chiffre d'affaires du partage de réseaux.

ARPU mobile : le chiffre d'affaires annuel moyen par client (ARPU) est calculé en divisant le chiffre d'affaires des appels sortants et entrants (services de voix, SMS et de données), des frais d'accès au réseau, des services à valeur ajoutée, de l'itinérance internationale, généré sur les douze derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients (hors clients
machine to machine
) sur la même période. La moyenne pondérée du nombre de clients est la moyenne des moyennes mensuelles au cours de la période considérée. La moyenne mensuelle est la moyenne arithmétique du nombre de clients en début et en fin de mois. L'ARPU mobile est exprimé en chiffre d'affaires mensuel par client.

Roaming (itinérance) : utilisation d'un service mobile sur le réseau d'un autre opérateur que celui auprès duquel est souscrit l'abonnement.

MVNO : Mobile Virtual Network Operator. Ce sont des opérateurs qui ne disposent pas de leur propre réseau radio et utilisent donc les infrastructures de réseaux tiers.

Services fixes

Ils incluent la téléphonie fixe classique, les services fixes haut débit, les solutions et réseaux d'entreprise

[10]

et les services aux opérateurs (notamment l'interconnexion nationale et internationale, le dégroupage et la vente en gros de lignes téléphoniques).

ARPU fixe haut débit (ADSL, FTTH, VDSL, Satellite et Wimax) : le chiffre d'affaires annuel moyen par accès (ARPU) haut débit grand public est calculé en divisant le chiffre d'affaires des services haut débit grand public généré sur les douze derniers mois par la moyenne pondérée du nombre d'accès sur la même période. La moyenne pondérée du nombre d'accès est la moyenne des moyennes mensuelles au cours de la période considérée. La moyenne mensuelle est la moyenne arithmétique du nombre d'accès en début et en fin de mois. L'ARPU haut débit est exprimé en chiffre d'affaires mensuel par accès.




[1]

Hors machine-to-machine.


[2]

Programme Ambition 2016.


[3]

La norme comptable IFRIC21 comptabilise les charges fiscales dès le 1
er
janvier de l'année ; ce changement de méthode comptable est neutre sur l'ensemble de l'année.   


[4]

A fin décembre 2015.


[5]

Sous réserve d'approbation par l'assemblée générale des actionnaires.


[6]

La date de détachement du coupon est fixée au 21 juin 2016 et la date d'enregistrement au 22 juin 2016.


[7]

Hors machine-to-machine.


[8]

Accès VDSL et fibre.


[9]

Hors forfaits machine-to-machine.


[10]

A l'exception de la France, où les solutions et réseaux d'entreprise sont portés par le secteur opérationnel Entreprises.



This announcement is distributed by NASDAQ OMX Corporate Solutions on behalf of NASDAQ OMX Corporate Solutions clients.

The issuer of this announcement warrants that they are solely responsible for the content, accuracy and originality of the information contained therein.

Source: Orange via GlobeNewswire

HUG#2006704