Press release

Publicis Groupe Revenu du 1er trimestre 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: Publicis Groupe (Paris:PUB):   T1 2016 T1 2015 Revenu (en millions d’euros) 2 291 2 103 Croissance publiée   + 8,9 % Croissance à taux de change constants   + 10,0 % Croissance organique   + 2,9 % Maurice Lévy, Président du Directoire de Publicis Groupe déclare : « Notre année 2016

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Publicis Groupe (Paris:PUB):

  T1 2016 T1 2015
  • Revenu (en millions d’euros)
2 291 2 103
  • Croissance publiée

 

+ 8,9 %

  • Croissance à taux de change constants

 

+ 10,0 %

  • Croissance organique

 

+ 2,9 %

Maurice Lévy, Président du Directoire de Publicis Groupe déclare :

« Notre année 2016 démarre de manière prometteuse tant au niveau de
nos chiffres que de notre transformation. La croissance organique du
premier trimestre à +2,9% supérieure à nos attentes, est portée
notamment par les gains de budgets de la fin 2015 et un environnement
media favorable. Je tiens à souligner la très belle performance de
Sapient à plus de 10% qui vient confirmer son fort potentiel de
croissance.

Avec 55% de notre revenu réalisé dans le digital, nous sommes
confiants dans l’avenir mais nous devons cependant rester prudents pour
les deux trimestres à venir qui subiront de façon plus marquée l’impact
des pertes de budgets subies en 2015.

Notre réflexion stratégique nous a conduits à adapter notre
organisation à la 4ème révolution industrielle et notre priorité de 2016
reste la finalisation de notre transformation. L’intérêt de nos clients
a toujours été dans notre culture et nous avons su nous adapter
régulièrement pour les servir au mieux et les aider à se préparer au
nouvel environnement numérique.

Nous avons pendant dix ans, acquis tous les actifs nécessaires à une
offre exhaustive allant du consulting aux technologies, afin d’aider nos
clients dans la transformation de leur modèle marketing et commercial. A
cette fin, nous avons nous-même profondément modifié notre modèle. D’ici
l’été, cet énorme chantier devrait être finalisé : une abolition totale
des silos et du statut de holding. Publicis Groupe est clairement en
train de devenir une « connecting company », conjuguant créativité et
technologie dans une offre totalement intégrée, ouverte et flexible
grâce à sa construction modulaire.

Notre objectif reste la réalisation de nos trois priorités :
finaliser notre organisation d’ici la fin du premier semestre 2016,
relancer la croissance à des niveaux plus conformes à nos habitudes et
poursuivre l’amélioration de notre rentabilité.
 »

1 – REVENU DU 1ER TRIMESTRE 2016

Le revenu consolidé de Publicis Groupe pour le 1er trimestre 2016 est de
2 291 millions d’euros comparé à 2 103 millions d’euros en 2015, en
hausse de 8,9 %. Les variations des taux de change ont un impact négatif
de 20 millions d’euros, soit 1,0 % du revenu du 1er trimestre 2015. Les
acquisitions (nettes de cessions) ont contribué à hauteur de 147
millions d’euros en revenu au 1er trimestre 2016 soit 7,0 %
du revenu du 1er trimestre 2015. La croissance à taux de change constant
est de +10,0 %.

La croissance organique est de +2,9 %. Elle est soutenue par la hausse
des activités numériques (+7,6 %) et la bonne tenue de l’activité en
Europe et en Amérique du Nord, l’effet sur cette zone des pertes de
budgets media subies en 2015 dans le cadre du media palooza
demeurant modéré au 1er trimestre 2016. L’impact sera
amplifié dans les trimestres à venir. Sapient, inclus dans le calcul de
la croissance organique à compter du 6 février 2016, a réalisé une
croissance organique légèrement supérieure à 10,0 %. Il est à noter la
bonne performance du secteur Healthcare. L’activité média est soutenue
dans la continuité des performances enregistrées au quatrième trimestre
2015.

Répartition du revenu du 1er
trimestre 2016 par zone géographique

En millions   Revenu   Croissance   Croissance
d’euros   T1 2016   T1 2015   organique   publiée
Europe 631   588 +3,4% +7,3%
Amérique du Nord 1 301 1 152 +3,0% +12,9%
Asie Pacifique 230 221 +3,8% +4,1%
Amérique Latine 71 90 -3,1% -21,1%
Moyen Orient / Afrique   58   52   +0,7%   +11,5%
Total   2 291   2 103   +2,9%   +8,9%

L’Europe affiche une progression de 7,3 %. Hors impact des acquisitions
et des taux de change, la croissance organique est de +3,4 %. Sur
l’ensemble de la zone, le digital est en forte croissance de 13,0 %. Il
faut souligner la bonne tenue de l’activité en France (+3,0 %) et le
très bon dynamisme de l’Allemagne et de l’Italie (croissance de l’ordre
de 10%). L’Espagne progresse également. La situation est volatile en
Russie (+9,4 %) et en amélioration au Royaume-Uni par rapport à la
baisse des trimestres précédents (-0,7 %).

L’Amérique du Nord est en hausse de 12,9 % et la croissance organique
est de +3,0 %. Cette progression provient essentiellement de l’activité
média, l’effet des pertes de budgets media de 2015 dans le cadre du media
palooza
demeurant modéré au 1er trimestre. L’impact sera
plus important dans les trimestres à venir.

L’Asie Pacifique est en hausse de 4,1 % et de 3,8 % sur une base
organique, avec notamment une bonne tenue des activités en Inde (+8,6 %)
et en Chine Continentale (+4,1 %).

L’Amérique Latine est en recul de 21,1 % et de 3,1 % en organique. Cette
baisse reflète notamment la baisse de l’activité au Brésil et au Mexique
(respectivement -9,5 % et -14,6 %), pays qui continuent d’évoluer dans
un environnement difficile.

Le Moyen Orient et l’Afrique progressent de 11,5 % et de 0,7 % sur une
base organique.

Répartition du revenu du 1er
trimestre 2016 par zone géographique : digital et analogique

Les activités numériques continuent de tirer la croissance du Groupe
(+7,6 % de croissance organique), avec une croissance à deux chiffres
sur l’ensemble des zones hors Amérique du Nord. Sur cette dernière zone,
le Groupe continue à subir les difficultés chez Razorfish. Il faut
également souligner la poursuite de l’attrition des activités
analogiques.

    Europe   Amérique
du Nord
  Asie
Pacifique
  Amérique Latine   Moyen Orient / Afrique   Total
Digital   +13,0%   +4,3%   +21,0%   +14,4%   +13,2%   +7,6%
Analogique   -3,9%   +0,9%   -3,9%   -7,5%   -2,8%   -1,9%
Total   +3,4%   +3,0%   +3,8%   -3,1%   +0,7%   +2,9%

2 – ENDETTEMENT FINANCIER NET

L’endettement financier net s’établit à 2 864 millions d’euros au 31
mars 2016 à comparer à 2 966 millions d’euros au 31 mars 2015. La dette
nette moyenne du Groupe au 1er trimestre 2016 s’élève à 2 092 millions
d’euros contre 776 millions d’euros en 2015, compte-tenu de
l’acquisition de Sapient le 6 février 2015.

3 – FAITS MARQUANTS DU 1ER TRIMESTRE 2016

3.1 – Réorganisation

Le 3 décembre 2015, Publicis Groupe a annoncé la mise en œuvre de
l’organisation la plus intégrée du secteur, en mettant fin à la
structure traditionnelle de holding et en silos des groupes de
communication. Il s’agit pour Publicis Groupe d’être en mesure d’aider
ses clients à faire face à tous les besoins de la transformation et de
performance du marketing de ses clients.

La réorganisation vise à structurer le Groupe en mettant les clients au
cœur du dispositif. Quatre « Solutions hubs » dédiés à servir les
clients de façon transversale ont été créés :

– Publicis Communications, dirigé par Arthur Sadoun et recouvrant les
réseaux créatifs et de communication : Publicis Worldwide, Leo Burnett,
Saatchi & Saatchi, BBH, MSL (relations publiques) et Prodigious
(production) ;

– Publicis Media, dirigé par Steve King, qui, comme son nom l’indique,
recouvre les compétences media et de connexions : Starcom, Zenith,
Mediavest ǀ Spark, Optimedia ǀ Blue 449, ainsi que les entités de
performances telles que Performics ;

– Publicis.Sapient, dirigé par Alan Herrick, qui couvre l’ensemble
consulting / technologie / digital : SapientNitro, Sapient Consulting,
DigitasLBi et Razorfish ;

– Publicis Health, dirigé par Nick Colucci, qui couvre l’ensemble des
entités au services des laboratoires et entreprises de santé :
DigitasHealth LifeBrands, Publicis LifeBrands, Saatchi & Saatchi
Wellness, Publicis Health Media, Touchpoint Solutions.

Tous les « Solutions hubs » couvrent les vingt principaux marchés. Pour
les autres marchés, Publicis One, dirigé par Jarek Ziebinski, met en
place une organisation intégrée sous le même toit dans chaque pays.

Les clients globaux seront servis par des Global Client Leaders (Chief
Client Officers), animés par Laura Desmond, CRO.

Les Solutions Publicis.Sapient et Publicis Health sont d’ores et déjà
opérationnels. Les autres « Solutions hubs » sont opérationnels pour
l’essentiel dans leur nouveau concept, les derniers ajustements
interviendront avant fin juin 2016.

3.2 – Acquisitions

Vertiba, un spécialiste des solutions de marketing, partenaire
de Salesforce. Fondé en 2010, Vertiba est basé à Boulder dans le
Colorado. Les compétences de Vertiba seront intégrées dans la plateforme
Publicis.Sapient

Venus Communications, l’une des agences les plus importantes
dans le domaine des relations publiques au Vietnam. Venus est intégrée
au sein de MSL, qui fait lui-même partie de Publicis One au Vietnam.
Depuis 10 ans, Venus était associée à MSL et a développé de nombreuses
collaborations. Fondée en 1998 l’agence emploie 40 collaborateurs et
dispose d’un portefeuille de clients prestigieux parmi lesquels
MasterCard, FedEx, Rolls Royce, BAT, Mead Johnson et Sanofi.

Troyka Group : Publicis Groupe prend une participation dans le
premier groupe de services de communication pleinement intégré d’Afrique
de l’Ouest. Le groupe Troyka est constitué de 6 agences: Insight
Communications, The Thinkshop, All Seasons Media, Media Perspectives,
The Quadrant Company et Hotsauce. Fondée en 1980, d’abord avec l’agence
Insight Communications le groupe Troyka emploie aujourd’hui 300
collaborateurs répartis dans 6 agences couvrant toute la région. Les
agences de Troyka travaillent pour des marques internationales
prestigieuses telles que Heineken, Shell, Samsung, Unilever, Google,
P&G, Microsoft, Ford ou Axa ainsi que pour des clients nationaux dont
Oando, Nestoil, Africa Investor, Jagal and Olam.

4 – PERSPECTIVES

Les annonces récentes du Fond Monétaire International sur les nouvelles
perspectives de croissance soulignent le caractère incertain de
l’environnement économique mondial. L’instabilité politique de certains
pays comme le Brésil ajoutent à ces incertitudes. Malgré cet
environnement et les difficultés de quelques secteurs économiques,
Publicis Groupe confirme ses indications précédentes, à savoir une
progression de l’ensemble de ses indicateurs financiers : revenu, marge
opérationnelle, résultat net dilué ajusté par action, dividend pay-out.

La transformation du Groupe est la plus radicale jamais imaginée dans le
secteur. Elle est destinée à faire face aux besoins nouveaux de nos
clients : la dure compétition née des deux grandes forces générées par
le développement du numérique : le pouvoir nouveau donné aux
consommateurs et la convergence des univers numériques et physiques
accompagnant la création de nombreux nouveaux acteurs qui bousculent les
systèmes établis. Publicis Groupe a supprimé la notion de « holding
company
 » et le fonctionnement en silos et apporte désormais une
prestation complète depuis le consulting jusqu’à l’exécution des
campagnes par l’alchimie de la création et la technologie.

* * *

Avertissement

Certaines informations autres qu’historiques contenues dans le présent
document sont susceptibles de constituer des données à caractère
prévisionnel (« forward-looking statements ») ou des prévisions
financières non auditées. Ces données et prévisions sont sujettes à des
risques et des aléas pouvant se traduire, ultérieurement, par des
données réelles substantiellement différentes. Ces données et prévisions
sont présentées à la date du présent document et Publicis Groupe
n’assume aucune obligation quant à leur mise à jour du fait
d’informations ou d’événements nouveaux ou de toute autre raison autre
que les réglementations applicables. Publicis Groupe vous invite à
prendre connaissance avec attention des informations relatives aux
facteurs de risque susceptibles d’affecter son activité telles que
figurant dans son Document de Référence déposé auprès de l’Autorité des
marchés financiers (AMF), consultable notamment sur le site de Publicis
Groupe (www.publicisgroupe.com),
y compris une conjoncture économique défavorable, un secteur extrêmement
concurrentiel, la possibilité que nos clients peuvent remettre nos
contrats en cause très rapidement, une part non négligeable des revenus
du Groupe provenant de clients importants, les conflits d’intérêts entre
annonceurs d’un même secteur, la dépendance du Groupe envers ses
dirigeants et ses collaborateurs, les lois et règlementations
s’appliquant aux métiers du Groupe, des actions judiciaires engagées
contre le Groupe au motif que certains messages publicitaires seraient
mensongers ou trompeurs ou que les produits de certains clients se
révèleraient défectueux, la stratégie de développement par acquisition
d’entreprises, la dépréciation des écarts d’acquisition et les actifs
inscrits au bilan du Groupe, la présence du Groupe dans les marchés
émergents, la difficulté de mettre en œuvre le contrôle interne,
l’exposition au risque de liquidité, une baisse de la notation
officielle du Groupe, et l’exposition aux risques de marché financier.

À propos de Publicis Groupe – The Power of One

Publicis Groupe [Euronext Paris FR0000130577, CAC 40] est un leader
mondial du marketing, de la communication et de la transformation
digitale des entreprises. Présent sur toute la chaîne de valeur du
conseil à la création et la production, Publicis Groupe met au service
de ses clients une organisation transversale, unifiée et fluide leur
facilitant l’accès à l’ensemble de ses expertises dans le monde entier.
Elle s’articule autour de quatre grands pôles, Publicis
Communications,
Publicis Media, Publicis.Sapient et Publicis
Health
. L’ensemble de ces 4 pôles opèrent sur les principaux marchés
mondiaux et sont relayés par Publicis One sur les autres. Publicis One
rassemble l’ensemble des agences du groupe sous un même toit et offre à
nos clients l’intégralité des services disponibles.

Le Groupe est présent dans plus de 100 pays et compte près de 80 000
collaborateurs

www.publicisgroupe.com
| Twitter : @PublicisGroupe | Facebook : www.facebook.com/publicisgroupe
| LinkedIn : Publicis Groupe | http://www.youtube.com/user/PublicisGroupe
| Viva la Difference!

Annexes

Calcul de la croissance organique

(en millions d’euros)   T1   Impact des taux
de change
(en millions
d’euros)

T1

Revenu 2015 2 103 GBP (2)   (7)
Impact des taux de change (2) (20) USD (2)   23
Revenu 2015 au taux de change 2016 (a) 2 083 Autres   (36)
Revenu 2016 avant acquisitions (1) (b) 2 144 Total   (20)
Revenu des acquisitions (1) 147  
Revenu 2016 2 291
Croissance organique (b/a)  

+2,9%

 

(1) Acquisitions (Star Reacher, Sapient, B2B, Expicient,
Practice iLeo Romania, Relaxnews, C, Match Media, Domani, AKOM 360, TMC,
Voden, 2DataFish, Frubis, The Solution Group, Glickman, TCC, First
Click, August Media, Langland, PDI, MercerBell, Vertiba, Seven Seconds,
Insight Redéfini), nettes de cessions.

(2) EUR = USD 1,103 à fin mars 2016 vs. USD 1,125 à fin mars
2015

EUR = GBP 0,771 à fin mars 2016 vs. GBP 0,743 à fin
mars 2015

New Business : Principaux gains du premier trimestre
2016

Publicis Communications

Volkswagen (Chine), Mondelez gum & candy (Chine), Wetherm (Chine
Elargie), Marubi (Chine Elargie), Snapdeal (Inde), Yakult (Brésil),
Carrefour (Brésil), Wine (Brésil), Movida (Brésil), Cadillac (USA), P&G
Dish (USA), Acer Global (Afrique du Sud), Morrisons (Royaume-Uni), P&G
(Royaume-Uni), Nestlé (Royaume-Uni), Belimo (Suisse), Duracell
International (Pologne), Samsung / Brown Goods (Pologne)

Publicis Media

Shine Lawyers (Australie), Metricon Homes (Australie), EziBuy
(Australie), AFL (Australie), Crosby Texter (Australie), BMBS/Daimler
(Chine), DBS (Singapour/Chine/Inde), Shangri-La (Chine/Hong Kong), EDB
(Singapour), Urban Clap (Inde), Gander Mountain (USA), Snapchat (USA),
THE One (UAE/GCC), Lidl (Danemark), ORCHESTRA (France), VTECH (France),
FinexKap (France), Generali (Suisse), INLAC (Espagne), Worten (Espagne),
Pepe Jeans (Espagne), 4 Finance (Pologne), SAB Miller (Pologne), OBI
(Pologne)

Publicis.Sapient

Mastercard (Australie), Sunsuper (Australie), Pinpoint (Australie),
Angie’s List (USA), Time Inc. (USA), Whole Foods (USA), Travelers (USA),
Cardinal Health (USA), Genetech (USA), TransAmercia (USA), J Jill (USA),
Silicon (USA), Starbucks (USA), CSM Bakery (USA), Manulife (Canada),
Kering (Royaume-Uni), PGA Europe (Royaume-Uni), Congstar (Allemagne),
Clinique Men (USA)

Publicis One

Acer (Indonésie), Electronic City (Indonésie), JDID (Indonésie),
Scotiabank (Chili), Histadrut (Israël), Arkia (Israël), Mediamarkt
(Turquie), BSH Ikiakes Syskeves A.B.E. (Grèce), Nestlé (Grèce),
Newsphone Hellas (Grèce), Dutch Government (Pays-Bas), Meetic (Pays-Bas)

Communiqués de Presse 2016

13-01-2016 Publicis Communications est aujourd’hui opérationnel en tant
que nouveau pôle de Solutions

28-01-2016 Nominations à la tête de Leo Burnett Worldwide

11-02-2016 Résultats annuels 2015

03-03-2016 Publicis.Sapient annonce l’acquisition de Vertiba, agence de
consulting spécialisée dans le data marketing

10-03-2016 MSL acquiert l’agence vietnamienne Venus Communications Ltd

10-03-2016 Publicis Media déploie sa nouvelle organisation renforcée
autour de 4 marques mondiales : Starcom, Zenith, Mediavest | Spark et
Optimedia | Blue 449

17-03-2016 Publicis Groupe s’implante au Nigeria à travers une prise de
participation dans le groupe Troyka

24-03-2016 Publicis Groupe lance Sapient Inside : la puissance
combinée de Publicis Communications et de la plate-forme Publicis.Sapient

31-03-2016 Publicis Groupe remporte le prix Randstad de « L’entreprise la
plus attractive en 2016 dans le secteur service »

31-03-2016 Publicis One présente sa direction mondiale et régionale

Définitions

EBITDA : Marge opérationnelle avant amortissements

Marge Opérationnelle : Revenu après déduction des charges de
personnel, autres charges opérationnelles (hors autres produits et
charges non courants) et dotations aux amortissements (hors incorporels
liés aux acquisitions).

Taux de marge opérationnelle : Marge opérationnelle exprimée en
pourcentage du revenu

Résultat net courant part du groupe : Résultat net part du Groupe
après élimination des pertes de valeur, de l’amortissement des
incorporels liés aux acquisitions, des principales plus ou
(moins)-values de cession, de la réévaluation des earn-out et des coûts
d’acquisition de Sapient ou liés au projet de fusion avec Omnicom

BNPA (Résultat net part du groupe par action) : Résultat net part
du Groupe divisé par le nombre moyen d’actions sur une base non diluée

BNPA Courant dilué (Résultat net courant part du groupe par action
dilué) :
Résultat net courant part du groupe divisé par le nombre
moyen d’actions sur une base diluée

Investissements (capex) : Acquisitions d’immobilisations
corporelles et incorporelles nettes hors participations et autres actifs
financiers

ROCE (Return On Capital Employed) : Marge Opérationnelle après
impôt (calculée avec un taux d’impôt effectif) / Moyenne des capitaux
employés. Les capitaux employés comprennent le goodwill Saatchi &
Saatchi non reconnu dans les comptes consolidés IFRS.

Dette nette (ou dette financière nette) : Somme des dettes
financières long et court terme et des dérivés de couverture associés,
déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie.

Dette nette moyenne : Moyenne des dettes nettes mensuelles fin de
mois.

Dividend pay-out : Dividende / BNPA

Contacts

Publicis Groupe
Peggy Nahmany, + 33 (0)1 44 43 72 83
Communication
Corporate
peggy.nahmany@publicisgroupe.com
ou
Jean-Michel
Bonamy, + 33 (0)1 44 43 77 88
Relations Investisseurs
jean-michel.bonamy@publicisgroupe.com
ou
Chi-Chung
Lo, + 33 (0)1 44 43 66 69
Relations Investisseurs
chi-chung.lo@publicisgroupe.com