Press release

RALLYE Résultats semestriels 2016

0 0
Sponsorisé par Business Wire

Chiffre d’affaires consolidé de Casino de 19,7 Mds€, à + 2,7% en organique : Progression de l’activité et net redressement des résultats de la France Bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay, et amélioration des ventes au Brésil Projet de simplification de l’organisation des activités E-commerce de Casino Réalisation rapide et dépassement des objectifs du plan

Chiffre d’affaires consolidé de Casino de 19,7 Mds€, à + 2,7% en
organique :

  • Progression de l’activité et net redressement des résultats de la
    France
  • Bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay, et
    amélioration des ventes au Brésil
  • Projet de simplification de l’organisation des activités E-commerce
    de Casino
  • Réalisation rapide et dépassement des objectifs du plan de cession
    (4,2 Mds€ atteints fin avril)
  • Forte réduction de la DFN de Casino en France (1)

Baisse du coût de l’endettement net de Rallye à 50 M€, contre 57 M€
au S1 2015

PARIS–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

Rallye (Paris:RAL):

Les comptes consolidés du 1er semestre 2016, établis par le
Conseil d’Administration du 28 juillet 2016, ont été revus par les
Commissaires aux comptes.

CHIFFRES CLÉS DU COMPTE DE RÉSULTAT DU PREMIER SEMESTRE 2016

en M€   S1 2015

Retraité (2)

  S1 2016
Chiffre d’affaires   21 909   20 025
EBITDA (3) 793 666
Marge EBITDA 3,6% 3,3%
Résultat opérationnel courant (ROC) 373 306
Marge ROC 1,7% 1,5%
Résultat net des activités poursuivies, part du Groupe (110) (241)
Résultat net de l’ensemble consolidé, part du Groupe (80) 1 223
Résultat net normalisé des activités poursuivies (4),
part du Groupe
  (106)   (92)

Le chiffre d’affaires consolidé de Rallye s’élève à 20,0 Mds€, en baisse
de -8,6% par rapport au chiffre d’affaires du S1 2015 retraité. Le
résultat opérationnel courant (ROC) s’élève à 306 M€.

La dette financière nette du périmètre holding de Rallye s’établit à
2 933 M€ au 30 juin 2016, contre 2 968 M€ à fin 2015.

Le coût de l’endettement financier net du périmètre holding de Rallye
poursuit sa baisse au premier semestre 2016, à 50 M€ contre 57 M€ un an
plus tôt. Rallye a poursuivi au cours du semestre l’optimisation de ses
frais financiers en arbitrant entre ses ressources disponibles,
notamment par le rachat de 35 M€ de l’obligation d’échéance 2021 et la
mise en place de financements bancaires au coût moins élevé que
l’obligataire.

Le RNPG normalisé des activités poursuivies de Rallye s’établit à -92 M€
au S1 2016.

Le résultat net de l’ensemble consolidé, part du Groupe, s’établit à 1
223 M€, du fait de la cession des activités asiatiques.

(1) Périmètre : Casino Guichard Perrachon société mère,
activités françaises et holdings détenus à 100 %

Dette financière de Casino en France S1 2015 au périmètre S1 2016

(2) Conformément à la norme IFRS 5, les comptes du S1 2015 ont
été retraités de la cession des activités en Thaïlande et
au
Vietnam pour favoriser les comparaisons

(3) EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels
courants

(4) Le résultat net normalisé correspond au résultat net des
activités poursuivies corrigé (i) des effets des autres produits et
charges opérationnels tels que définis dans la partie Principes
Comptables de l’annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets
des éléments financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits et
charges d’impôts non récurrents. (voir détail en annexe)

1. ACTIVITÉ DES FILIALES

Groupe Casino

Chiffre d’affaires consolidé de Casino de 19,7 Mds€, à +2,7% en
organique. En France, progression de l’activité avec une croissance de
+0,9% en comparable et de +2,0% en organique et poursuite des gains de
parts de marché. Pour Latam Retail, maintien de bonnes performances en
Colombie, Argentine et Uruguay, et les ventes au Brésil s’améliorent
avec un développement accéléré du cash & carry et les premiers résultats
du plan de relance commerciale chez Multivarejo pesant sur la
rentabilité. L’activité de Via Varejo se stabilise depuis le T2 2016. En
E-commerce, Cdiscount enregistre une bonne performance sur le S1 alors
que l’activité de Cnova Brésil est toujours impactée par la conjoncture
au Brésil. Au S1 2016, ROC de Casino de 317 M€, RNPG publié de 2 581 M€
lié aux plus-values de cession de l’Asie. Forte réduction de la DFN de
Casino en France
(1) (4 027 M€ vs 8 482 M€ au S1
2015 retraité) et décision le 28 juillet 2016 du versement d’un acompte
sur dividende de 1,56€ par action.

En France, la croissance s’établit à +2,0% en organique. Le
redressement est confirmé par les gains de parts de marché récurrents.
Géant Casino affiche des ventes en croissance soutenue et l’enseigne
continue de gagner des parts de marché. Leader Price enregistre une
forte croissance au S1 et poursuit son déploiement en franchise. Les
autres enseignes du Groupe (Casino Supermarchés, Monoprix, Franprix et
Proximité) réalisent des performances satisfaisantes. Le ROC est de 85
M€, en forte amélioration (+137 M€) par rapport au S1 2015 retraité : la
rentabilité de Géant Casino, Leader Price et Supermarchés Casino
s’améliore au S1, elle est satisfaisante pour Monoprix et Franprix. Le
ROC de promotion immobilière s’élève à 49 M€ contre 81 M€ au S1 2015.

Les activités de distribution alimentaire en Amérique latine
affichent une forte croissance organique de

+10,0% au S1, tirée par l’amélioration des ventes au Brésil et le
maintien de bonnes performances en Colombie, Argentine et Uruguay. Le
ROC du Latam Retail (212 M€) s’inscrit en retrait à -10,9% à TCC. Au
Brésil, Multivarejo poursuit des plans de relance commerciale chez Extra
au T2 2016. Les frais généraux progressent moins vite que l’inflation
grâce aux plans de maîtrise des coûts. La marge commerciale de
Multivarejo est en progression après prise en compte des crédits fiscaux
(effet favorable de +250bp au T2 2016(2)). Pão de Açucar
maintient un haut niveau de rentabilité et la proximité affiche une
amélioration progressive de sa rentabilité. Assai affiche une
amélioration de son levier opérationnel avec une marge brute stable hors
effet des crédits fiscaux.

Les ventes de Via Varejo sont en progression à compter du T2 2016
sous l’effet des conversions d’enseignes, de la croissance des ventes de
mobiles, de l’amélioration de l’assortiment et de la croissance des
services. L’enseigne gagne des parts de marché sur le marché des
spécialistes et sur le marché total. Le ROC du segment Latam Electronics
(100 M€) est en baisse de -35,1% à TCC compte tenu de l’effet de base
défavorable. La marge brute est impactée par des crédits fiscaux et des
changements de fiscalité (deux d’entre eux ayant un effet favorable de
+770bp sur la marge brute et le troisième un effet défavorable de -240
bp sur la marge d’EBITDA au T2 2016(2))

Au sein du segment E-commerce, les ventes de Cdiscount
progressent de façon satisfaisante (+13,7% en organique au S1 2016),
alors que l’activité de Cnova au Brésil est en repli notamment sous
l’effet de la conjoncture. Le ROC du E-commerce s’établit à – 80 M€ au
S1 2016 : la rentabilité de Cdiscount se redresse par rapport au S1
2015, le résultat de Cnova au Brésil est affecté par la baisse de son
chiffre d’affaires. Des plans d’actions ont été engagés pour limiter les
ruptures. L’enseigne lance également un plan de réduction des coûts.

Le Résultat Net publié de l’ensemble consolidé Part du Groupe
après prise en compte du résultat très significatif des cessions
d’actifs, classé en activités abandonnées, s’établit à 2 581 M€.

Le Résultat Net normalisé des activités poursuivies Part du Groupe
s’inscrit à – 3 M€, proche du résultat du S1 2015 retraité de la cession
de l’Asie.

La Dette financière nette du groupe Casino au 30 juin 2016
s’établit à 6 343 M€ (contre 8 438 M€ au 30 juin 2015 retraité)
principalement sous l’effet du programme de désendettement du Groupe
réalisé via la cession des activités en Asie.

La Dette financière nette de Casino en France(1)
au 30 juin 2016 s’établit à 4 027 M€, également en forte réduction
(vs 8 482 M€ au 30 juin 2015 en retraité).

(1) Périmètre : Casino Guichard Perrachon société mère,
activités françaises et holdings détenus à 100 %

Dette financière de Casino en France S1 2015 au périmètre S1 2016

(2) Informations communiquées par les filiales

Le Conseil d’administration de Casino a décidé lors de sa réunion le 28
juillet 2016 la distribution d’un acompte sur dividende de 1,56€ par
action (50% du dividende annuel versé au titre de 2015, inchangé depuis
trois ans) au titre de l’exercice 2016. Le détachement de l’acompte aura
lieu le 28 novembre 2016 avec un paiement le 30 novembre 2016.

Autres actifs

Groupe GO Sport

Groupe GO Sport affiche un volume d’affaires de plus de 440 M€ au
S1 2016. Les ventes de Groupe GO Sport s’établissent à 349 M€ sur le
semestre, à +4,6% à magasins comparables et taux de change constants,
après +3,2% sur l’année 2015. Go Sport France poursuit sa bonne
dynamique commerciale avec croissance des ventes en comparable de +2,3%,
notamment suite à la très bonne performance du rayon Sports Collectifs
durant l’Euro 2016. Le semestre a également été marqué par le lancement
d’une nouvelle enseigne, Bike +, dédiée au cycle. Courir poursuit
sa forte croissance et a fait l’acquisition au cours du semestre de 12
magasins additionnels anciennement sous enseigne Bata. Le développement
des formules d’affiliation, tant pour Go Sport que pour Courir, se
poursuit avec un parc de respectivement 33 et 25 magasins à fin S1 2016,
contre 17 et 23 à fin 2015. L’enseigne Go Sport en Pologne
enregistre de bonnes performances, avec une croissance des ventes de
+3,5% en comparable et à taux de change constant, tirées à la fois par
une croissance des clients et des volumes. Le groupe a renforcé sa
stratégie multicanale accompagnant la croissance de ses sites
e-commerce, l’ensemble du parc de magasins de Go Sport étant désormais
équipé en bornes de commande en ligne.

L’EBITDA et le ROC sont en progression par rapport au S1 2015.

Le parc, tous réseaux confondus, comprend 542 magasins au 30 juin 2016
dont 81 à l’étranger.

Portefeuille d’investissements

Le portefeuille d’investissements de Rallye est évalué à 96 M€ à
fin S1 2016 contre 102 M€ à fin 2015, notamment suite à 5 M€
d’encaissements nets sur le semestre.

2. CONCLUSION ET PERSPECTIVES

En France, le Groupe Casino poursuivra une croissance de son
chiffre d’affaires et une amélioration de sa rentabilité. Le Groupe
confirme l’objectif de ROC annuel de 500 M€ en France en 2016 sous
réserve de la poursuite des tendances de consommation.

En Amérique latine, le groupe Éxito poursuivra son développement sur les
différents formats et dans les divers pays où il opère. Au Brésil, la
nouvelle politique commerciale sera poursuivie tant en alimentaire (GPA
Food) qu’en non-alimentaire (Via Varejo).

Rallye bénéficie d’une situation de liquidité très solide avec
1,8 Md€ de lignes de crédit confirmées et immédiatement disponibles
(dont 1,4 Md€ non utilisées), présentant une maturité moyenne de 4,5
années, notamment suite à l’extension de la maturité de plus de 850 M€
de lignes sur le semestre.

Rallye confirme sa stratégie de valorisation de ses actifs ainsi que
la solidité de sa structure financière

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site internet de la
société :

www.rallye.fr

Disclaimer

Ce communiqué a été préparé uniquement à titre informatif et ne
doit pas être interprété comme une sollicitation ou une offre d’achat ou
de vente de valeurs mobilières ou instruments financiers connexes. De
même, il ne donne pas et ne doit pas être traité comme un conseil
d’investissement. Il n’a aucun égard aux objectifs de placement, la
situation financière ou des besoins particuliers de tout récepteur.
Aucune représentation ou garantie, expresse

ou implicite, n’est fournie par rapport à l’exactitude,
l’exhaustivité ou la fiabilité des informations contenues dans ce
document. Il ne devrait pas être considéré par les bénéficiaires comme
un substitut à l’exercice de leur propre jugement. Toutes les opinions
exprimées dans ce document sont sujettes à changement sans préavis.

ANNEXES

RESULTATS SEMESTRIELS 2016 DE RALLYE
(DONNÉES CONSOLIDÉES)

(en M€)   S1 2015

Retraité (1)

  S1 2016
Chiffre d’affaires   21 909   20 025
EBITDA (2) 793 666
Résultat opérationnel courant (ROC) 373 306
Autres produits et charges opérationnels 68 (531)
Coût de l’endettement financier net (152) (189)
Autres produits et charges financiers (318) (95)
Charge d’impôt 37 15
Quote-part de résultat des entreprises associées et coentreprises 35 17
Résultat net activités poursuivies 43 (477)
Résultat net activités poursuivies, part du Groupe (110) (241)
Résultat net activités abandonnées 101 2 900
Résultat net 143 2 424
Résultat net, part du Groupe (80) 1 223
Résultat net normalisé, part du Groupe   (106)   (92)

(1) Les comptes du S1 2015 ont été retraités de la cession des
activités en Thaïlande et au Vietnam

(2) EBITDA = ROC + dotations aux amortissements opérationnels
courants

BILAN S1 2016 SIMPLIFIE DE RALLYE
(DONNÉES CONSOLIDÉES)

(en M€)   31/12/2015   S1 2016
Actifs non-courants   27 759   27 670
Actifs courants 13 770 13 465
TOTAL ACTIFS 41 530 41 134
Capitaux propres 10 575 12 834
Passifs financiers non courants 11 772 10 204
Autres passifs non courants 2 883 3 139
Passifs courants 16 299 14 958
TOTAL CAPITAUX PROPRES ET PASSIFS   41 530   41 134
 

PASSAGE DU RESULTAT NET PUBLIE AU RESULTAT NET NORMALISE

Le résultat net normalisé correspond au résultat net des activités
poursuivies corrigé (i) des effets des autres produits et charges
opérationnels tels que définis dans la partie Principes Comptables de
l’annexe annuelle aux comptes consolidés, (ii) des effets des éléments
financiers non récurrents ainsi que (iii) des produits et charges
d’impôts non récurrents.

Les éléments financiers non récurrents regroupent les variations de
juste valeur des dérivés actions (par exemple les instruments de Total
Return Swap et forward portant sur les titres GPA) et les effets
d’actualisation monétaire de passifs fiscaux brésiliens.

Les produits et charges d’impôts non récurrents correspondent aux effets
d’impôt directement liés aux retraitements précédents ainsi que les
effets directs d’impôt non récurrents. Ainsi, la charge d’impôt
rapportée au résultat normalisé avant impôt correspond au taux d’impôt
moyen normatif du Groupe.

    S1 2015 retraité (1)       S1 2016    
(en M€)   S1 2015   Eléments   S1 2015   S1 2016   Eléments   S1 2016
    retraités   normalisé     retraités   normalisé
Résultat opérationnel courant (ROC)   373     373   306     306
Autres produits et charges opérationnels   68   (68)     (531)   531  
Résultat opérationnel   441   (68)   373   (224)   531   307
Coût de l’endettement financier net   (152)     (152)   (189)     (189)
Autres produits et charges financiers   (318)   183   (135)   (95)   (44)   (139)
Charge d’impôt   37   (110)   (74)   15   (80)   (65)
Quote-part de résultat des entreprises associées et coentreprises   35     35   17     17
Résultat net des activités poursuivies   43   5   47   (477)   408   (69)
dont intérêts minoritaires   152   2   154   (236)   258   22
Dont part du Groupe   (110)   3   (106)   (241)   149   (92)

(1) Les comptes du S1 2015 ont été retraités de la cession
des activités en Thaïlande et au Vietnam

Contacts

Rallye:
Franck HATTAB, + 33
(0)1 44 71 13 73