Press release

Unilabs réalise un 8ème trimestre consécutif de croissance organique des ventes et de l’EBITDA

0 0
Sponsorisé par Business Wire

GENÈVE–(BUSINESS WIRE)– EBITDA : 33 M€, taux de croissance organique de 20,1 % à taux de change constants (TCC) Flux de trésorerie disponible : 12,4 M€ Réductions de coûts (1) : 4,9 M€ Forte croissance organique dans le segment Laboratoire : 5,1 % Prévisions 2016 confirmées : Croissance organique des ventes de 4 à 5

GENÈVE–(BUSINESS WIRE)–

  • EBITDA : 33 M€, taux de croissance organique de 20,1 % à taux de
    change constants (TCC)
  • Flux de trésorerie disponible : 12,4 M€
  • Réductions de coûts (1) : 4,9 M€
  • Forte croissance organique dans le segment Laboratoire : 5,1 %
  • Prévisions 2016 confirmées :

    • Croissance organique des ventes de 4 à 5 % (à TCC)
    • Croissance organique de l’EBITDA de 8 à 12 % (à TCC)
    • Flux de trésorerie positif avant F&A

1) L’initiative de maîtrise des coûts (Cost
Leadership Initiative
, CLS)

Le groupe Unilabs annonce une solide performance au deuxième trimestre
2016. Commentant les résultats, Jos Lamers, PDG, a déclaré : «
L’attention continue que nous portons à la production d’une croissance
organique rentable du chiffre d’affaires, combinée aux efforts soutenus
que nous déployons pour optimiser notre base de coûts, nous ont permis
de réaliser un nouveau trimestre avec une solide croissance de l’EBITDA.
Tirant profit de ce dynamisme, nous entrevoyons un grand nombre
d’opportunités commerciales pour le deuxième semestre de cette année. »

Les diagnostics médicaux continuent de jouer un rôle de plus en plus
important dans un marché des soins de santé en constante progression.
Avec la tendance de changement d’orientation consistant à passer du
traitement à la prédiction et à la prévention, les diagnostics médicaux
contribuent à réduire la pression des coûts sur les systèmes de soins de
santé et procurent une perspective de marché favorable pour Unilabs.

Principaux résultats financiers du T2 :

Groupe Unilabs                                            
en millions d’euros  

Déclaré pour le T2

 

T2 à TCC

Pour l’année à date   Pour l’année à date, à TCC
2015   2016   % de variation   Exercice 2016 à TCC   % de variation 2015   2016   % de variation   Exercice 2016 à TCC   % de variation
Chiffre d’affaires 172,1 176,1 2,3% 180,3 4,8% 339,7 348 2,4% 354,4 4,3%
EBITDA ajusté 27,2 32,2 18,5% 33 21,4% 53,7 61,3 14,1% 62,5 16,3%
Marge d’EBITDA ajusté 15,8% 18,3% 250 bps 18,3% 251 bps 15,8% 17,6% 180 bps 17,60% 181 bps
Flux de trésorerie disponible 20,6 12,4 -39,8% 12,4 -39,8% 32,5 37,7 16,1% 37,7 16,1%
Chiffre d’affaires organique (a) 171,4 174,4 1,8% 178,6 4,2% 338,2 343,7 1,6% 350,2 3,6%
EBITDA organique ajusté (b)   27,1   31,8   17,3%   32,6   20,1%       53,7   60,5   12,6%   61,7   14,8%

(a) Hors acquisitions effectuées au cours des 12 derniers mois

(b) Hors acquisitions effectuées au cours des 12 derniers mois ;
après ajustement pour tenir compte des coûts de
restructuration/d’acquisition non récurrents

Réalisation d’une croissance organique continue (Initiative de
croissance organique
– OGROW) :

Unilabs a réalisé une croissance organique supérieure dans les ventes
nettes de 4,2 % à TCC (1,8 % publié) et une croissance organique de
l’EBITDA en hausse de 20,1 % à TCC (17,3 % publié) à structure
comparable.

Ces résultats sont attribuables à une forte performance sur presque tous
les marchés, avec en tête la France (Chimie et Pathologie),
suivie de la Suisse (développement positif pour les grands comptes), la
Suède (forte croissance du volume) et la Pathologie (Scandinavie,
France, Portugal et Suisse) en particulier.

Le segment Laboratoire a réalisé des performances
particulièrement bonnes en France, en Norvège et en Suède en générant
une forte croissance organique du volume.

Dans le segment Imagerie, les nouveaux appels d’offres remportés
commenceront à contribuer à la croissance à partir du troisième
trimestre.

Optimisation de notre structure de coûts (Initiative de
maîtrise des coûts
– CLS) :

La CLS a permis des économies de 4,9 M€ au deuxième trimestre pour un
total de 8,5 M€ sur la période annuelle écoulée. La combinaison d’une
croissance constante des recettes et des excellents résultats de notre
initiative CLS a contribué à la croissance substantielle des marges
d’EBITDA.

« Huit trimestres consécutifs de croissance nous ont également permis
d’être plus actifs dans la mise en œuvre de notre stratégie de
croissance inorganique. Depuis mi-2015, nous avons soigneusement examiné
plusieurs opportunités de F&A répondant à nos ambitions de croissance et
qui créeraient également une valeur durable pour les actionnaires. Par
conséquent, nous sommes à un stade avancé de discussions pour finaliser
un contrat de taille moyenne d’ici à la fin de l’année », a déclaré Jos
Lamers.

Prévisions 2016 :

Commentant les prévisions d’Unilabs pour 2016, Karl Erik Clausen,
Directeur financier, a affirmé : « Avec des perspectives de marché
favorables et en s’appuyant sur les bases solides de nos résultats
financiers du S1, nous confirmons nos prévisions pour 2016, communiquées
plus tôt dans l’année. »

  • Confirmé : Croissance organique des ventes de 4 à 5 % (à TCC)
  • Confirmé : Croissance de l’EBITDA de 8 à 12 % (à TCC)
  • Confirmé : Flux de trésorerie positif avant fusions et acquisitions

– FIN –

NOTES À L’ATTENTION DES RÉDACTEURS :

  • L’importance des diagnostics médicaux grandit ; les populations
    vieillissantes et l’augmentation des maladies chroniques conduisent à
    davantage d’investissements dans les infrastructures et les dépenses
    de soins de santé. De plus, alors que l’attention passe du traitement
    à la prédiction et à la prévention et que des innovations continuent
    de voir le jour dans le domaine des tests moléculaires et génétiques,
    Unilabs ambitionne d’être au cœur de cette transformation des soins de
    santé.
  • Des diagnostics efficaces contribuent à 70 % de toutes les décisions
    de traitement et sont à la base de 100 % des diagnostics de cancer,
    pour seulement 3 % des coûts de soins de santé1.
  • Unilabs est un médiateur de soins. En 2015, ses laboratoires ont
    réalisé plus de 109 millions de tests de diagnostic rapides et précis
    sur des échantillons de patients, 5 000 procédures de FIV, ainsi que
    plus de 1,4 million d’examens radiologiques.

1 Selon une étude du Groupe Lewin intitulée « The Value of
Diagnostics. Innovation, Adoption and Diffusion into Health Care »
réalisée en 2005

À propos d’Unilabs

Avec plus de 112 laboratoires, 43 unités d’imagerie et un vaste
catalogue comportant plus de 2 500 analyses de diagnostic, Unilabs est
l’un des plus grands fournisseurs européens de services d’analyse en
laboratoire clinique et d’imagerie médicale diagnostique. Basé à Genève,
le Groupe Unilabs dessert des secteurs allant des prestataires de
services de soins de santé privés et publics aux autorités locales, en
passant par les sociétés pharmaceutiques et le grand public. Le Groupe
Unilabs compte plus de 5 200 employés dans le monde, exploitant avec
succès à l’international des laboratoires et des établissements
d’imagerie médicale diagnostique dans 12 pays, générant un chiffre
d’affaires annuel de 673 M€ en 2015. Son réseau d’installations fournit
à ses clients l’une des empreintes géographiques les plus vastes parmi
les fournisseurs de services de laboratoire clinique et de diagnostic
médical en Europe.

Nous sommes au cœur et à l’origine de toutes les décisions de
traitement efficaces
www.unilabs.com

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient divers « énoncés prospectifs »
qui traduisent l’opinion actuelle de la direction concernant les
événements futurs et les performances opérationnelles et financières
prévues de la société. D’une façon générale, les énoncés prospectifs
sont toutes les déclarations qui ne portent pas sur des faits
historiques ni des faits ou circonstances présents. Les énoncés
prospectifs sont identifiables par les termes « ambitionner », «
anticiper », « supposer », « croire », « continuer », « pourrait », «
estimer », « s’attendre à », « prévoir », « orientation », « avoir
l’intention », « planifier », « potentiel », « prédire », « prévisionnel
», « risque », « devrait », l’usage du futur et autres expressions
similaires, ou encore la forme négative de ces expressions. D’autres
énoncés prospectifs peuvent être identifiés dans le contexte où ils ont
été formulés. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment comprendre des
déclarations concernant : notre situation financière future ; notre
stratégie et nos perspectives ; nos liquidités, nos ressources et
dépenses en capital ; nos investissements prévus ; les opportunités
d’acquisition sur les marchés où nous opérons actuellement ou nous
sommes susceptibles d’opérer à l’avenir ; nos attentes concernant la
future croissance de la demande pour nos produits et services ; les
tendances démographiques ; les tendances économiques générales et les
autres tendances dans notre secteur ; l’impact des réglementations sur
notre société et nos activités ; l’environnement concurrentiel dans
lequel nous opérons ; l’issue des procédures juridiques ; les conditions
météorologiques extrêmes sur les marchés où nous opérons ; le
non-respect de la législation sur la vie privée ; ainsi que le
non-respect de la législation sur l’environnement, la santé et la
sécurité. Bien que nous soyons d’avis que les prévisions exprimées dans
les énoncés prospectifs sont raisonnables, rien ne garantit qu’elles
s’avéreront exactes, et elles ne constituent pas des garanties quant à
la performance future de la société car elles reposent sur de nombreuses
hypothèses. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les informations
disponibles au moment où ils sont formulés et sur l’opinion émise de
bonne foi par la direction à ce moment quant aux événements futurs ; ils
sont soumis à des risques et des incertitudes connus et inconnus qui
peuvent faire en sorte que les performances ou les résultats réels
diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou suggérés dans
les énoncés prospectifs. Pour un complément d’information sur ces
risques, veuillez consulter la rubrique « facteurs de risques », à
partir de la page 26 de la notice d’offre daté au 10 juillet 2013 en
lien avec notre offre de billets garantis de premier rang et de billets
de second rang d’emprunt PIK (collectivement, « les billets »). Nous
vous conseillons de ne pas vous fier indûment à ces énoncés prospectifs.
Chaque énoncé prospectif ne vaut qu’à la date où il est exprimé et nous
ne nous engageons en rien à actualiser ou à réviser les énoncés
prospectifs à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou
autres.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière
être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse
foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction
devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contacts

Pour Unilabs
Clark Health Communications
Sophie Dyer
+44
(0)20 7492 1900
unilabs@clarkhealthcomms.com