Press release

Vicat : Résultats de l’exercice 2015

0 0
Sponsorisé par Business Wire

PARIS LA DÉFENSE–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News: EBITDA en hausse de +1,5% en base publiée Résultat net consolidé stable à 143 millions d’euros Investissements industriels maîtrisés Gearing en amélioration à 40% Dividende proposé maintenu à 1,50 € par action Le groupe Vicat (Paris:VCT) (NYSE Euronext Paris : FR0000031775 – VCT) publie aujourd’hui ses résultats 2015. Compte de résultat

PARIS LA DÉFENSE–(BUSINESS WIRE)–Regulatory News:

  • EBITDA en hausse de +1,5% en base publiée
  • Résultat net consolidé stable à 143 millions d’euros
  • Investissements industriels maîtrisés
  • Gearing en amélioration à 40%
  • Dividende proposé maintenu à 1,50 € par action

Le groupe Vicat (Paris:VCT) (NYSE Euronext Paris : FR0000031775 – VCT)
publie aujourd’hui ses résultats 2015.

Compte de résultat consolidé simplifié audité :

(en millions d’euros)   2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

Á périmètre
et taux de
change
constants

Chiffre d’affaires consolidé   2 458   2 423   +1,5%   -4,4%
EBITDA*   448   442   +1,5%   -4,3%
Taux de marge (en %)   18,2   18,2        
EBIT**   250   263   -4,8%   -10,4%
Taux de marge (en %)   10,2   10,9        
Résultat net consolidé   143   144   -0,6%   -6,9%
Taux de marge (en %)   5,8   5,9        
Résultat net part du Groupe   121   128   -5,4%   -11,0%
Capacité d’autofinancement   346   321   +7,9%   +1,9%

*L’EBITDA se calcule en sommant l’excédent brut d’exploitation et les
autres produits et charges ordinaires.
**L’EBIT se calcule en
sommant l’EBITDA et les dotations nettes aux amortissements et
provisions ordinaires.

Dans le cadre de cette publication, le Président-Directeur Général a
déclaré :
«L’année a été marquée par une forte dynamique
commerciale aux Etats-Unis, qui confirme sa reprise, ainsi qu’en Inde,
qui offre un potentiel de croissance toujours très important. Par
ailleurs, la France, marché historique du Groupe, est en voie de
stabilisation progressive à un niveau historiquement bas. En s’appuyant
sur les investissements réalisés au cours des années récentes et sur ses
fortes positions de marché, Vicat entend poursuivre sa forte génération
de cash-flows et réduire son niveau d’endettement.»

Dans ce communiqué, et sauf indication contraire, toutes les
variations sont exprimées sur une base annuelle (2015/2014), et à
périmètre et taux de change constants
.

Les comptes consolidés audités de l’exercice 2015 et leurs annexes
sont disponibles dans leur intégralité sur le site internet de la
société
www.vicat.fr

1. Compte de résultat

1.1 Compte de résultat consolidé

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Vicat sur
l’exercice 2015 atteint 2 458 millions d’euros, en croissance de +1,5%
et en repli de -4,4% à périmètre et taux de change constants par rapport
à la même période en 2014.

L’EBITDA consolidé du Groupe affiche une croissance de
+1,5% par rapport à l’exercice 2014, à 448 millions d’euros, en retrait
de -4,3% à périmètre et taux de change constants. Il est important de
noter que l’EBITDA du Groupe s’est amélioré au cours du second semestre,
affichant une progression de +4,7% en base publiée et de +0,8% à
périmètre et change constants par rapport au second semestre 2014.

Cette baisse de l’EBITDA à périmètre et change constants sur l’ensemble
de l’exercice résulte pour l’essentiel :

  • d’une baisse de la contribution de la France, essentiellement liée au
    recul sensible de la profitabilité dans l’activité Béton & Granulats
    affectée par une contraction des volumes et une baisse des prix de
    vente ;
  • d’un repli sensible de l’EBITDA en Egypte en raison du fort
    renchérissement du coût de l’énergie sur les neufs premiers mois de
    2015, et de la baisse des prix enregistrée à compter du deuxième
    trimestre ;
  • d’une baisse de la contribution de la Suisse, affectée par le recul
    des volumes vendus mais aussi par la baisse des prix, notamment sur le
    second semestre ;
  • d’une contraction de l’EBITDA en Turquie, en raison de la baisse de la
    profitabilité dans l’activité Ciment liée aux perturbations engendrées
    par le redémarrage du four 1 de l’usine de Bastas, de la légère baisse
    des prix sur les marchés de Konya ainsi que de la contraction de la
    profitabilité dans l’activité Béton & Granulats compte tenu du recul
    des prix de vente dans cette activité ;
  • et enfin d’une légère baisse de la contribution de l’Afrique de
    l’Ouest et du Kazakhstan.

Ces facteurs négatifs ont été en partie compensés par :

  • une amélioration sensible de la performance du Groupe en Inde, compte
    tenu de la stratégie de commercialisation sélective du Groupe, qui
    s’est traduite par une remontée sensible des prix de vente compensant
    largement la baisse des volumes ;
  • une très forte progression de l’EBITDA aux Etats-Unis, soutenue par
    une solide croissance des volumes et des prix de vente.

Sur ces bases, la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires consolidé est
stable par rapport à 2014, à 18,2%. Sur le second semestre, la marge
d’EBITDA s’améliore de près d’un point de pourcentage et s’établit à
20,2% contre 19,4% au second semestre 2014.

L’EBIT consolidé s’établit à 250 millions d’euros. Il
s’affiche en repli de -10,4% sur la période, à périmètre et taux de
change constants, essentiellement en raison d’une charge accrue de
dotations aux amortissements et aux provisions, provenant en partie des
effets de change. La marge d’EBIT s’établit ainsi à 10,2% en 2015 contre
10,9% en 2014.

Le résultat financier s’améliore de +17,0% en base
publiée, à -48 millions d’euros. Cette amélioration provient de la
baisse du taux d’intérêt moyen de l’endettement brut qui ressort à 3,59%
en 2015 contre 4,23% en 2014 et qui résulte, pour l’essentiel, du
remboursement anticipé de la dette de Kalburgi et de Gulbarga Power en
Inde refinancée par Vicat SA en dette euros à taux variable. Le gain
annuel de taux d’intérêt sur cette dette ressort à près de 10%.

L’augmentation de la charge d’impôt de +7,1% en base
publiée par rapport à l’an passé, à -63,7 millions d’euros, reflète
d’une part la croissance de +1,6% du résultat avant impôt et d’autre
part une augmentation du taux d’impôt qui s’établit en 2015 à 31,6% du
résultat avant impôts contre 30,0% en 2014. Cette augmentation de la
pression fiscale provient pour l’essentiel d’une modification du mix
géographique des résultats dégagés avec une contribution plus faible des
pays bénéficiant d’une exonération ou de faibles taux d’imposition, de
l’augmentation des taux d’impôt en Inde ainsi que de nouvelles retenues
à la source sur les dividendes versés par certaines filiales étrangères.

Le résultat net consolidé s’élève à 142,7 millions d’euros
en baisse de -6,9% à périmètre et taux de change constants.
La
marge nette sur résultat consolidé s’établit à 5,8% du chiffre
d’affaires consolidé, contre 5,9% en 2014.

Le résultat net part du Groupe s’établit à 121,5 millions
d’euros, soit 2,71 euros par action en 2015, contre 2,86 euros en 2014.

Le taux d’endettement financier net (gearing) représente
40,0% des capitaux propres consolidés contre 41,6% au 31 décembre 2014,
et 46,8% au 30 juin 2015.

Sur la base des résultats annuels 2015 et confiant dans la capacité du
Groupe à poursuivre son développement, le Conseil d’Administration,
réuni en date du 9 mars 2015, a décidé de proposer aux actionnaires de
voter, lors de l’Assemblée Générale qui se tiendra le 29 avril 2015, en
faveur du maintien du dividende à 1,50 euro par action.

1.2 Compte de résultat du Groupe par zone
géographique

1.2.1 Compte de résultat France

(en millions d’euros)   2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre
constant

                 
CA consolidé   777   831   -6,5%   -6,5%
EBITDA   113   134   -15,7%   -15,7%
EBIT   55   84   -33,9%   -33,9%

Le chiffre d’affaires consolidé en France s’établit à 777 millions
d’euros, en baisse de -6,5% à périmètre constant. Il est à noter que le
chiffre d’affaires consolidé a renoué au quatrième trimestre avec une
solide croissance de +4,0%, bénéficiant de conditions climatiques bien
plus favorables qu’en début d’année et confirmant la stabilisation
progressive du marché à un niveau historiquement bas.
Sur
l’exercice, l’EBITDA enregistre une contraction de -15,7% à 113 millions
d’euros et la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires se replie à 14,5%
contre 16,1% en 2014. Il est à noter qu’après une baisse sensible de
l’EBITDA généré au cours du premier semestre de près de -28%, le second
semestre marque une amélioration sensible de la tendance avec une baisse
limitée de l’EBITDA inférieure à -4%.

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires opérationnel
    s’inscrit en retrait de
    -4,8% sur l’ensemble de la période. Cette
    baisse résulte pour l’essentiel d’un recul des volumes vendus
    inférieur à -2% et d’une légère contraction des prix moyens de vente.
    Dans ce contexte, l’EBITDA limite son recul à -1,7%. La marge d’EBITDA
    sur le chiffre d’affaire opérationnel enregistre une progression de
    près d’un point de pourcentage sur l’année. Cette amélioration résulte
    d’une progression sensible de la marge d’EBITDA au cours du second
    semestre, cette activité bénéficiant d’un environnement volume
    nettement plus favorable.
  • L’activité Béton & Granulats voit son chiffre d’affaires
    opérationnel reculer de
    -11,3% sur l’année. La contraction des
    volumes sur cette période, s’établit à près de
    -10% dans le
    béton, et légèrement au-dessus de -9% dans les granulats. Quant aux
    prix moyens de vente, ceux-ci affichent une légère progression dans
    les granulats mais une légère baisse dans le béton. Dans ce contexte,
    l’EBITDA généré par cette activité en France se contracte très
    sensiblement (-61,4%), avec une marge d’EBITDA sur le chiffre
    d’affaires opérationnel qui diminue de plus de trois points de
    pourcentage.
  • Dans l’activité Autres Produits & Services, le chiffre
    d’affaires opérationnel est en baisse de -2,2% sur l’année. L’EBITDA
    recule sur l’exercice de plus de -36% et la marge d’EBITDA sur le
    chiffre d’affaires opérationnel est en repli de près de deux points de
    pourcentage.

1.2.2 Compte de résultat Europe (hors France)

(en millions d’euros)   2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux de
change constants

                 
CA consolidé   425   418   +1,7%   -10,2%
EBITDA   102   103   -0,3%   -12,1%
EBIT   76   70   +7,5%   -5,4%

Le chiffre d’affaires au 31 décembre 2015 en Europe, hors France, est en
progression de +1,7% en base publiée, mais fléchit de -10,2% à périmètre
et taux de change constants. L’EBITDA est stable en base publiée
(-0,3%), mais fléchit de -12,1% à périmètre et taux de change constants.

En Suisse, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe en 2015 est
en progression de +3,1%. A périmètre et taux de change constants, il
recule de -9,4%. L’EBITDA est en retrait de -0,8% en base publiée et de
-12,8% à périmètre et change constants, reflétant une baisse de la marge
d’EBITDA sur le chiffre d’affaires consolidé d’environ un point de
pourcentage, à 24,4% contre 25,3% en 2014.

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires opérationnel
    progresse de +1,1%, mais fléchit de -11,2% à périmètre et taux de
    change constants. Cette baisse résulte d’une contraction des volumes
    et des prix moyens dans un marché de la construction en recul et
    marqué par une pression concurrentielle accrue. Sur ces bases,
    l’EBITDA est en repli de -16,0% avec une marge d’EBITDA sur le chiffre
    d’affaires opérationnel diminuant de près de deux points de
    pourcentage sur l’exercice.
  • Dans l’activité Béton & Granulats, le chiffre d’affaires
    opérationnel progresse de +2,6% mais fléchit de -9,8% à périmètre et
    taux de change constants. Après une année 2014 record, la baisse
    d’activité en 2015 résulte d’un recul des volumes de plus de -11% dans
    le béton et de -7% dans les granulats, en partie compensée par une
    très légère amélioration des prix de vente moyens. Dans ce contexte,
    l’EBITDA fléchit de -7,0% à périmètre et change constants. Il est à
    noter que la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires opérationnel
    enregistre une légère progression de près d’un point de pourcentage.
  • L’activité Préfabrication enregistre une baisse de son chiffre
    d’affaires consolidé de -8,4% à périmètre et change constants
    essentiellement en raison d’une baisse des ventes de traverses
    ferroviaires liée à la fin du chantier du tunnel du Gothard en 2014 et
    d’un démarrage plus tardif des travaux de remplacement et de
    modernisation des voies. Dans ce contexte, l’EBITDA baisse de -13,5%.

En Italie, le chiffre d’affaires consolidé est en repli de
-27,5%. Cette baisse résulte d’une forte contraction des volumes vendus
(plus de -25%), sur un marché domestique toujours très affecté par
l’environnement macro-économique et sectoriel, et reflète également la
politique commerciale sélective du Groupe visant à maîtriser le risque
de crédit. Dans ce contexte, les prix moyens de vente enregistrent une
légère érosion. Néanmoins, compte tenu de conditions plus favorables
d’achat du clinker, l’EBITDA croît de +20,6% et la marge d’EBITDA
progresse de près de sept points de pourcentage sur l’exercice.

1.2.3 Compte de résultat Etats-Unis

(en millions d’euros)   2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change constants

                 
CA consolidé   342   247   +38,7%   +15,9%
EBITDA   42   17   +149,6%   +108,5%
EBIT   17   (5)   +412,6%   +361,0%

L’activité aux États-Unis poursuit sa forte croissance dans un
environnement macro-économique bien orienté et favorable au secteur de
la construction. Dans ce contexte, le chiffre d’affaires consolidé du
Groupe affiche une progression de +38,7% et de +15,9% à périmètre et
change constants. Le Groupe enregistre une très forte progression de son
EBITDA qui s’élève à 42 millions d’euros sur l’ensemble de l’exercice
(+108,5%), et affiche désormais un EBIT positif de 17 millions d’euros
contre une perte de -5 millions d’euros en 2014.

  • Dans l’activité Ciment, le chiffre d’affaires opérationnel sur
    l’année affiche une croissance de +23,6% à périmètre et change
    constants (+48,0% en base publiée). Cette performance résulte de
    volumes en croissance de près de +15% au global, ainsi que d’une
    hausse des prix sur les deux régions. Compte tenu de ces éléments,
    l’EBITDA du Groupe est en progression de +133,3% à périmètre et change
    constants, avec un quasi doublement de la marge d’EBITDA sur le
    chiffre d’affaires opérationnel dans cette activité.
  • Dans l’activité Béton, le chiffre d’affaires consolidé affiche
    en 2015 une hausse de +12,2% à périmètre et taux de change constants
    sous l’effet d’une solide croissance des volumes de plus de +7%. Les
    prix moyens de vente progressent eux aussi dans les deux régions.
    Compte tenu de ces éléments, le Groupe affiche, dans cette activité
    aussi, une progression très sensible de son EBITDA (+58,7% à périmètre
    et change constants), et une amélioration de plus d’un point de
    pourcentage de sa marge d’EBITDA.

1.2.4 Compte de résultat Asie (Turquie, Inde, Kazakhstan)

(en millions
d’euros)

  2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change constants

                 
CA consolidé   568   530   +7,1%   +3,1%
EBITDA   135   112   +20,9%   +16,1%
EBIT   85   67   +27,8%   +23,5%

Le chiffre d’affaires s’établit sur l’ensemble de la région à 568
millions d’euros, en progression de +7,1% en base publiée et de +3,1% à
périmètre et taux de change constants. L’EBITDA généré dans cette région
est en progression sensible de +16,1% à périmètre et change constants,
marqué par une nette amélioration de la marge opérationnelle
(EBITDA/chiffre d’affaires consolidé) qui s’établit à 23,8% contre 21,1%
en 2014. Cette performance provient de l’amélioration des performances
du groupe en Inde qui est venue compenser l’érosion des niveaux de marge
observée en Turquie et au Kazakhstan.

En Turquie, le chiffre d’affaires consolidé sur l’exercice
s’établit à 234 millions d’euros, en hausse de +6,4% à périmètre et taux
de change constants. En revanche, l’EBITDA fléchit de -9,1%, avec un
taux de marge en retrait à 21,6% du chiffre d’affaires consolidé, contre
25,3% en 2014.

  • Dans l’activité Ciment, le Groupe a enregistré sur l’année une
    progression de son chiffre d’affaires opérationnel de +3,5% à
    périmètre et taux de change constants. Cette performance résulte d’une
    hausse des volumes vendus de près de +5% sur l’année. Quant aux prix
    de vente, ils enregistrent une très légère contraction. Dans ce
    contexte, l’EBITDA généré par cette activité est en baisse de -6%,
    avec une marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires opérationnel en
    retrait de près de 3 points de pourcentage. Cette contraction
    s’explique en partie par la baisse des prix moyens de vente, mais
    aussi par les perturbations engendrées par la modernisation et le
    redémarrage du four 1 de l’usine de Bastas. Enfin, le fort niveau
    d’activité enregistré au cours du second semestre a contraint le
    Groupe à procéder à des déstockages importants.
  • Le chiffre d’affaires opérationnel de l’activité Béton & Granulats
    progresse de +17,1% à périmètre et taux de change constants (+17,8% en
    consolidé). Cette solide croissance de l’activité s’appuie sur une
    hausse des volumes de béton de près de +22% et de +15% dans les
    granulats, dans un contexte de prix légèrement baissier. L’EBITDA
    recule de -67,4% sur l’ensemble de l’exercice, marqué par des coûts
    supplémentaires de transport engendrés par des évolutions
    réglementaires et liés à l’éloignement de certains grands chantiers.
    Dans ce contexte, la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires
    opérationnel fléchit de près de 3 points de pourcentage.

En Inde, au cours de l’exercice 2015, le Groupe a enregistré un
chiffre d’affaires consolidé de 268 millions d’euros, en progression de
+2,3% à périmètre et taux de change constants. La forte progression des
prix moyens de vente sur la période (près de +16%) a permis de compenser
une contraction des volumes de ciment d’environ -11%. Compte tenu de ces
éléments, l’EBITDA progresse très sensiblement de +88,9% à périmètre et
taux de change constants. La marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires
opérationnel enregistre une très forte hausse pour s’établir à 24,1%,
contre 13,0% en 2014, et ce en dépit d’un taux d’utilisation des usines
qui est resté faible sur l’exercice (environ 50%).

Le Kazakhstan enregistre un retrait de son chiffre d’affaires
consolidé de -5,4% à périmètre et taux de change constants, à 65
millions d’euros. Les volumes progressent de plus de +5% sur l’exercice,
ne permettant pas de pleinement compenser la forte contraction des prix
de vente initiée en début d’année. Compte tenu de ces éléments, l’EBITDA
fléchit de -14,2% à périmètre et taux de change constants. La marge
d’EBITDA sur le chiffre d’affaires s’établit ainsi à 30,4%, en retrait
d’environ trois points de pourcentage.

1.2.5 Compte de résultat Afrique et Moyen-Orient

(en millions d’euros)   2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change
constants

                 
CA consolidé   346   397   -12,9%   -16,6%
EBITDA   56   77   -27,4%   -28,9%
EBIT   17   48   -63,9%   -63,5%

Dans la région Afrique et Moyen-Orient, le chiffre d’affaires consolidé
s’établit à 346 millions d’euros en baisse de -16,6% à périmètre et taux
de change constants. L’EBITDA est en repli de -28,9% à 56 millions
d’euros.

En Égypte, le chiffre d’affaires annuel s’établit à 113 millions
d’euros, en baisse de -18,5% à périmètre et taux de change constants.
Cette évolution est le résultat d’une contraction marquée des prix de
vente et d’une baisse des volumes de plus de -7% sur la période. Compte
tenu de ces éléments et de l’impact du renchérissement des coûts
énergétiques sur les neufs premiers mois de l’exercice, avant que ne
soient mis en service les deux broyeurs charbon, l’EBITDA recule de
-79,9% à périmètre et taux de change constants.

Sur la zone Afrique de l’Ouest, le chiffre d’affaires s’établit à
232 millions d’euros affichant un recul de -15,6% à périmètre et taux de
change constants par rapport à un niveau d’activité qui avait été
particulièrement soutenu en 2014. Cette baisse résulte pour l’essentiel
d’un environnement concurrentiel perturbé par le démarrage au Sénégal de
l’usine d’un nouvel acteur début 2015, et qui s’est traduit par une
contraction de près de -12% des volumes ciment et d’un léger
fléchissement des prix moyens de vente. Sur ces bases, l’EBITDA généré
par le Groupe dans cette région s’affiche en baisse de -8,8% avec
néanmoins un taux de marge sur chiffre d’affaires opérationnel qui
progresse légèrement sous l’effet de la baisse des coûts combustible et
de mesures de réduction de coûts prises en vue de s’adapter à ce nouvel
environnement.

1.3 Compte de résultat du Groupe par activité

1.3.1 Activité Ciment

(en millions
d’euros)

  2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change
constants

Volume (kt)   19 792   20 530   -3,6%    
CA opérationnel   1 495   1 483   +0,8%   -4,8%
CA consolidé   1 256   1 261   -0,4%   -5,9%
EBITDA   362   341   +6,1%   +0,9%
EBIT   214   220   -2,9%   -7,0%

Le chiffre d’affaires consolidé de l’activité Ciment est stable à -0,4%
et en baisse de -5,9% à périmètre et taux de change constants.
Cette
diminution de l’activité à périmètre et change constants s’explique
essentiellement par un recul des volumes vendus de -3,6%, la contraction
enregistrée sur le continent européen, en Afrique de l’Ouest, en Egypte
et en Inde n’ayant pas été compensée par le dynamisme de l’activité aux
Etats-Unis et en Turquie. Il est à noter que sur le marché français,
après une baisse sensible des volumes au cours du premier semestre 2015
(près de -8%), le second semestre a été marqué par un net rebond des
volumes vendus (supérieur à +5%), soutenu par un environnement
climatique favorable en fin d’exercice, et une consommation de ciment en
voie de stabilisation à un niveau historiquement bas.
Les prix
moyens de vente, en légère baisse au global, ont connu des évolutions
contrastées en fonction des régions dans lesquelles le Groupe est
présent. Ainsi, ils ont enregistré une solide progression en Inde et aux
Etats-Unis, permettant de compenser des baisses légères enregistrées en
France, en Turquie, en Italie et en Afrique de l’Ouest et des replis
plus marqués en Egypte, au Kazakhstan et en Suisse.

L’EBITDA s’établit à 362 millions d’euros, en progression de +0,9% à
périmètre et taux de change constants. Cette évolution tient compte
d’une baisse marquée de la contribution de l’Egypte, de la France, de la
Suisse et, mais dans une moindre mesure, du Kazakhstan et de l’Afrique
de l’Ouest. Ce recul dans ces régions a été compensé par les
progressions sensibles enregistrées en Inde et aux Etats-Unis.
En
ce qui concerne la marge d’EBITDA sur le chiffre d’affaires
opérationnel, elle affiche une nette amélioration sur l’exercice, à
24,2% contre 23,0% en 2014. Cette performance reflète une progression
sensible de la marge en Inde et aux Etats-Unis, et une croissance plus
modérée en France, en Italie et en Afrique de l’Ouest, permettant de
compenser le recul marqué en Egypte, et celui, mais moins sensible,
constaté au Kazakhstan, en Turquie et en Suisse.
Enfin, l’EBIT
fléchit de -7,0% à périmètre et change constants, à 214 millions d’euros
contre 220 millions d’euros en 2014.

1.3.2 Activité Béton & Granulats

(en millions d’euros)   2015   2014   Variation (%)
      Publiée  

A périmètre et taux
de change
constants

Volume Béton (en km3)   8 535   8 273   +3,2%    
Volume Granulats (kt)   20 945   21 215   -1,3%    
CA opérationnel   914   882   +3,6%   -2,8%
CA consolidé   892   860   +3,7%   -2,8%
EBITDA   61   71   -13,5%   -21,8%
EBIT   18   28   -37,1%   -50,1%

Le chiffre d’affaires consolidé de l’activité Béton & Granulats est en
progression de +3,7% et en repli de -2,8% à périmètre et change
constants.
Les volumes de béton livrés sont en progression de +3,2%
sur la période et en recul de -1,3% dans les granulats. Cette évolution
traduit la baisse des volumes en France et en Suisse, en partie
contrebalancée par une forte progression aux Etats-Unis et en Turquie.
Quant
au prix de vente moyens, ils s’affichent au global en légère baisse,
avec un recul en France dans le béton, en partie contrebalancé par une
augmentation dans les granulats, et en Turquie, tant dans le béton que
dans les granulats. En revanche, ils progressent nettement aux
Etats-Unis dans le béton et de façon plus modérée en Suisse.
Ainsi,
compte tenu de ces éléments, l’EBITDA recule de -21,8% à périmètre et
taux de change constants.

Contacts

VICAT
Contacts Relations Investisseurs :
Stéphane
Bisseuil, T. + 33 1 58 86 86 14
stephane.bisseuil@vicat.fr
ou
Contacts
Presse :

Marion Guérin, T. + 33 1 58 86 86 26
marion.guerin@tbwa.com

Read full story here