Streaming audio : Spotify lance une nouvelle app gratuite avec plus de contrôle

Apps mobilesMobilité
daniel-ek-spotify

Spotify lance une nouvelle version de son application mobile gratuite donnant aux utilisateurs plus de contrôle. Une manière de peaufiner le service avant de passer au mode payant.

A l’occasion d’un événement spécial tenu à New York, Spotify a levé le voile sur une toute nouvelle version de son application gratuite.

Accroître le taux de conversion

Cette dernière permet aux utilisateurs non payants d’accéder plus facilement aux chansons. Spotify compte ainsi augmenter son taux de conversion vers la formule payante par abonnement en donnant un meilleur aperçu du service. Par le passé, la firme dirigée par Daniel Eq avait déclaré que jusqu’à 60 % de ses abonnés premium étaient passés par la formule gratuite à l’origine.

La nouvelle formule gratuite donne accès aux utilisateurs à jusqu’à 15 playlists toutes les 24 heures. Cela représente quelques 715 pistes audio, pour un total d’une quarantaine d’heures de musique.

L’utilisateur non premium peut ainsi désormais écouter des titres à la demande et passer de l’un à l’autre à sa guise. Reste une limitation concernant le fait de ré-écouter une chanson, puisqu’il faudra alors passer par une courte publicité.

Une écoute à la demande

Grâce au machine learning, ces playlists sont générées en fonction des goûts de l’utilisateur.

En effet, Spotify fait également des recommandations dans la version mobile gratuite basée sur les listes de lecture créées par l’utilisateur, depuis les chansons de ces playlists jusqu’au nom de la playlist elle-même. La société appelle ceci « playlist assistée » (« assisted playlisting »), ce qui signifie que chaque fois que vous recherchez une chanson à ajouter à une playlist, Spotify fera des recommandations similaires à celle-ci.

En plus d’utiliser l’apprentissage automatique pour fournir des recommandations personnalisées aux utilisateurs, Spotify demandera désormais aux utilisateurs non premium de choisir leurs artistes favoris lorsqu’ils ouvriront l’application la première fois.

Par ailleurs, Spotify introduit un nouveau mode « data saver » (« économie de données ») qui, selon la société, va réduire la consommation de données de 75%.

Satisfaire les investisseurs

Désormais coté au NASDAQ, Spotify doit désormais atteindre les chiffres de croissance qu’elle a annoncés aux investisseurs. Le groupe a tablé sur 96 millions d’abonnés payants d’ici la fin de l’année, contre 71 millions aujourd’hui.

La société d’origine suédoise est par ailleurs talonnée par Apple Music. Des estimations de taux de croissance suggèrent que ce dernier pourrait rattraper le nombre d’abonnés payants de Spotify d’ici l’été, malgré un lancement beaucoup plus récent et l’absence de formule gratuite (au-delà de la période d’essai gratuite).

«Nos clients nous disent toujours que la découverte et l’écoute de la musique sont une expérience personnelle, et nous améliorons l’expérience gratuite dans cette optique», estime Babar Zafar, vice-président du développement des produits au sein de Spotify. « C’est le début d’une évolution pour Spotify et nous continuerons à apporter des améliorations qui reflètent les besoins de nos clients. Il ne s’agit pas seulement de donner aux utilisateurs une expérience gratuite plus personnalisée dès le jour de leur inscription, mais aussi de leur donner plus de contrôle sur leur expérience d’écoute pour qu’ils puissent facilement trouver et diffuser leurs favoris n’importe quand et n’importe où. »

La nouvelle version gratuite de l’app sera disponible sur iOS et Android et sera déployée globalement au cours des prochaines semaines.

(Crédit photo : @Spotify)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur